Toute personne ayant pour but d’étudier à plein temps au Japon durant une longue durée, que ce soit en école de langue japonaise (entre 6 mois et 2 ans, environ 4 heures par jour) ou à l’université (tout le long du cursus scolaire) doit faire la demande d’un visa étudiant à l’Immigration Japonaise.

Voici la procédure à effectuer, pas à pas.

Première étape : Choisir une ville et une école

Le Japon peut sembler petit, mais il recèle d’innombrables endroits à visiter. Bien que le choix de l’école soit important, la ville où vous vivrez aura une influence directe sur votre quotidien, et il importe donc de s’y attarder.

Pour vous aider à faire votre choix, nous avons publié un article utile sur les villes étudiantes au Japon et ce qui les rend spéciales. Recherchez-vous l’atmosphère changeante de la grande ville ou le calme de la campagne ? Préférez-vous les gratte-ciels ou les montagnes et la plage ? Découvrir un nouveau resto tous les jours ou partir en randonnée ? Poser ce genre de question pourrait vous aider à définir la ville qui vous convient le mieux au Japon.

Du côté de l’école, Go! Go! Nihon peut vous aider à trouver l’école idéale selon vos objectifs et vos attentes. Vous y passerez en moyenne quatre heures par jour, du lundi au vendredi, alors ça vaut la peine de faire des recherches !

Pour ce qui est du niveau, la plupart des écoles de japonais vous demanderont de passer une épreuve de placement, soit pendant votre premier jour de classe ou avant votre arrivée au Japon. Habituellement, les étudiants sont placés dans le niveau qui correspond à leur plus grande faiblesse en japonais. De cette façon, les étudiants peuvent se mettre à niveau sans éprouver de grandes difficultés dans les autres aspects de la langue.

Deuxième étape : Le processus d’inscription

Prêt à commencer votre inscription pour venir vivre et étudier au Japon ?

Après avoir déterminé le choix de l’école et la session voulue, Go! Go! Nihon vous enverra quelques formulaires à remplir. Le volume peut sembler intimidant, mais il est important que l’école comprenne bien votre situation pour faire votre demande de visa. Il faudra aussi payer les frais d’inscription : il s’agit des frais payés par l’école lorsqu’elle présente votre demande de visa à l’Immigration Japonaise.

Le processus ne s’arrête pas là ! Après avoir envoyé les formulaires et payé les frais d’inscription, il vous faudra envoyer quelques documents. La liste varie pour chaque personne, selon l’école choisie et les circonstances de l’étudiant. Voici les documents principaux à envoyer :

  • Photo d’identité ; la photo devrait être de style passeport et respecter certaines règles. Go! Go! Nihon vous enverra un exemple pour vous aider à prendre le cliché parfait.
  • Page d’identité de votre passeport ; la page de votre passeport où figurent votre photo et renseignements.
  • Diplôme ; le dernier diplôme ou certificat que vous avez obtenu. Un diplôme universitaire est souvent nécessaire pour travailler au Japon à plein temps.
  • Relevé bancaire ; ce dernier devrait justifier l’équivalent d’au moins 1 000 000 yens pour un visa de six mois. Ce document donne la preuve que vous aurez les moyens nécessaires pour subvenir à vos besoins au Japon. Si vous utilisez un garant, vous devrez envoyer le relevé de cette personne plutôt que le vôtre.
  • Preuve de revenu ; l’avis d’imposition est préférable à la fiche de paye, car il montre le revenu annuel global plutôt que le salaire mensuel. Ce document, conjugué au relevé bancaire, donne la preuve que les fonds proviennent de source légale.

La liste ci-dessus représente les documents à fournir en tout temps. Il est courant de recevoir des demandes supplémentaires, alors nous recommandons à tous les étudiants prêts à s’inscrire de ne pas tarder à entamer le processus.

Les écoles ne disposent que de quelques jours pour envoyer toutes les demandes de visa de chaque rentrée. Si l’école ne reçoit pas vos documents à temps pour compléter votre dossier, elle ne sera tout simplement pas en mesure de présenter votre demande de visa. Les écoles n’envoient que les demandes qui, selon elles, ont de grandes chances d’obtenir le certificat d’éligibilité (COE). Si vous passez par Go! Go! Nihon, votre coordinateur vous laissera savoir la période optimale pour envoyer vos documents et vous donner toutes les chances de réussir.

Certificat d'éligibilité pour le visa étudiant

Troisième étape : Recevoir le COE

Après avoir reçu l’approbation officielle de l’école et une fois votre demande envoyée à l’Immigration Japonaise, tout ce qu’il vous reste à faire, c’est attendre le certificat d’éligibilité (COE) ! Ce document vous permet de recevoir votre visa étudiant dans votre pays.

Nos étudiants se demandent souvent si l’approbation d’une école signifie que le COE sera garanti, mais malheureusement, aucune demande n’est garantie à 100 %. C’est pourquoi l’équipe de Go! Go! Nihon prend toutes les mesures nécessaires pour s’assurer que chaque demande est aussi parfaite que possible avant d’être envoyée. Nous sommes très fiers de notre excellent taux de succès au fil des années.

Dès que le COE est prêt, nous vous envoyons une copie numérique par mail pour vous montrer qu’il a bel et bien été délivré, ainsi que tout document jugé important par l’école. Ces documents peuvent être un horaire, des consignes sur les règles de l’école, etc. Nous vous enverrons par la même occasion des renseignements sur votre arrivée, et ce qui est bon à savoir avant d’atterrir au Japon.

Les documents nécessaires à la conversion d’un visa étudiant varie selon chaque pays, mais en général il vous faudra : une photo récente (différente de celle fournie au moment de votre demande de COE), le formulaire de demande de visa (obtenu sur le site Web de l’ambassade) et le COE. Certaines ambassades exigeront de connaître l’adresse où vous vivrez au Japon, alors nous vous recommandons de vous occuper du logement avant de convertir votre COE. Go! Go! Nihon peut vous aider à vous trouver un logement, alors pas de soucis !

Qu’est-ce qui mène au rejet d’une demande de COE ?

C’est plutôt rare, mais il arrive qu’une demande de COE soit rejetée. L’Immigration Japonaise a toujours le dernier mot, et ne partage pas toujours les raisons qui ont mené à leur décision, mais voici quelques facteurs qui pourraient entraîner le rejet d’une demande :

  • Les documents fournis ne sont pas authentiques ; si des documents falsifiés sont fournis, les documents proviennent de source douteuse, ou les renseignements fournis se révèlent faux.
  • Être reconnu coupable d’un crime judiciaire (au Japon ou ailleurs).
  • Ne pas être en mesure de fournir les renseignements ou documents demandés. Parfois, l’Immigration Japonaise demande des documents supplémentaires lors du processus d’examen de la demande de visa. Si les documents requis ne sont pas présentés dans les délais, leur décision finale pourrait en être influencée.
  • Avoir présenté ultérieurement une demande de visa s’étant fait rejeter.

Quatrième étape : Arrivée au Japon

Et voilà ! Enfin, le Pays du Soleil levant. En arrivant à l’aéroport, l’ordre du jour est d’obtenir votre carte de résidence, aussi appelée Zairyu card. Vous l’obtiendrez au comptoir de l’Immigration.

Sorti de l’aéroport, il y a quelques étapes à suivre. Nous avons fait une liste de toutes ces choses dans notre articles sur les étapes à suivre après l’arrivée au Japon.

Cinquième étape : Qu’est-ce que je peux faire avec mon visa étudiant ?

Vous pouvez étudier jusqu’à 2 ans dans une école de langues, et il est possible de faire vos études en plusieurs fois. Par exemple, si vous rentrez dans votre pays après un an d’études, il est possible de revenir plus tard afin d’étudier le japonais un an de plus. Si vous allez à l’université, le visa couvre l’ensemble de vos études.

Durant votre séjour, il sera possible d’exercer un travail à mi-temps dont la limite hebdomadaire est fixée à 28 heures. Il est aussi possible de voyager dans d’autres pays que le Japon, à condition de demander un “permis de retour” lors de votre départ (au niveau du contrôle des passeports à l’aéroport).

Tout détenteur de visa étudiant d’une durée de 6 mois ou plus et désirant travailler à mi-temps au Japon doit présenter un formulaire nommé « Permission to Engage in Activity Other Than That Permitted by the Status of Residence Previously Granted », qui vous donne le droit de participer à des activités autres que celles établies par votre statut de résidence. Ceci doit être fait dès votre arrivée à l’aéroport. Go! Go! Nihon vous fournira ce formulaire avant votre départ. Si vous ne présentez pas ce formulaire à l’aéroport, il vous faudra vous présenter au bureau d’immigration le plus près et faire la demande en personne. Cependant, vous pourriez attendre jusqu’à trois mois avant de recevoir ce permis.

Quand dois-je m’inscrire ?

Les trimestres d’études sont, en général, répartis en 4 périodes débutant respectivement en janvier, avril, juillet et octobre. La demande d’inscription doit être formulée au moins 6 mois avant le début du trimestre afin d’être prise en compte par l’école et l’office de l’Immigration Japonaise. Cependant, nous recommandons à tous de ne pas attendre et de nous contacter dès que possible pour connaître le meilleur moment pour s’inscrire.

Nous pouvons vous offrir un service gratuit et de qualité, pour cela il vous suffit de nous contacter sur notre site web, notre page Facebook ou en utilisant directement notre adresse mail : info@gogonihon.com. Nous pourrions dans ce cas précis vous aider durant toute la procédure pour obtenir un visa étudiant au Japon.

À très bientôt !

Pour en connaître plus sur le Japon, suivez les dernières publications du blog de Go! Go! Nihon.