Un certificat d’éligibilité au Japon (plus connu sous l’acronyme COE, de l’anglais) est un document délivré avant l’obtention d’un visa dans certains cas précis par le Ministère de la Justice. Il stipule que son détenteur remplit les conditions requises par les services d’immigration et que les activités pour lesquelles il souhaite s’établir au Japon sont valides et requièrent un statut de résident japonais.

Comment obtenir un certificat d’éligibilité au Japon

C’est un document requis lorsque l’on veut étudier ou travailler sur place et qui permet l’obtention d’un visa autre que celui de « tourisme ». Le certificat d’éligibilité au Japon est nécessaire à l’obtention d’un visa et à l’achèvement des procédures d’immigration. En effet, un étranger en possession d’un tel certificat a toutes les chances d’obtenir son visa à l’ambassade ou dans un consulat sans que le Ministère des Affaires Étrangères n’ait à effectuer de vérifications. Il facilite aussi l’entrée sur le territoire : il suffit de le montrer à l’agent qui vous accueille à l’immigration à votre arrivée. La durée que va prendre l’ambassade ou le consulat à vous octroyer un visa après votre candidature est variable selon les pays, et la carte de résidence vous est délivrée à votre passage à la douane, à votre arrivée au Japon.

Les documents qui vous sont demandés pour faire une demande de visa hors du Japon à une ambassade ou un consulat sont : le certificat d’éligibilité au Japon et deux photographies d’identité (45mm x 45mm) différentes de celles de votre COE et de votre passeport. L’ambassade ou le consulat peut demander d’autres documents selon le pays d’origine. Il est pour cette raison recommandé de vous renseigner auprès de votre institution pour être sûr de fournir les documents nécessaires.

Formulaire de demande pour le COE

Les restrictions avec un COE

Important : même si vous avez votre certificat d’éligibilité au Japon, votre ambassade ou consulat peut ne pas vous délivrer votre visa. Par exemple dans le cas où il se trouve que les documents envoyés pour l’obtention du visa se révèlent être faux ou si l’école ou l’employeur qui agit en tant que sponsor décide d’annuler leur demande de visa.

Une fois votre COE prêt, l’école vous enverra le document par courrier (et si vous voulez, courrier recommandé) à l’adresse que vous aurez indiquée par le passé. Il est donc très important de s’assurer d’indiquer la bonne adresse : certains étudiants ont fait envoyer leur COE dans un autre pays par mégarde !

Après obtention d’un certificat d’éligibilité au Japon, les détenteurs peuvent faire la demande de visa à une ambassade ou à un consulat japonais à l’étranger.

Pour en connaître plus sur le Japon, suivez les dernières publication du blog de Go! Go! Nihon.