Il y a beaucoup à explorer au « pays du soleil levant », un pays où les technologies de pointe contrastent avec des traditions anciennes et inoubliables. Ce serait un rêve de pouvoir simplement sauter dans le prochain vol, mais de nos jours, il n’est pas si facile de déménager au Japon. Il y a le visa à obtenir et le coût de la vie à prendre en compte. Ne vous inquiétez pas, nous sommes là pour vous aider !

Les visas

Go! Go! Nihon considère qu’entrer comme étudiant en langue est la meilleure option pour venir au Japon et obtenir un visa étudiant. Qu’ils soient débutants ou non, les étudiants en langue peuvent travailler sur leurs compétences linguistiques et prendre une longueur d’avance pour naviguer dans la société japonaise. En outre, les étudiants en langue peuvent louer leur propre appartement et travailler à temps partiel pendant leurs études, bien que certaines écoles interdisent aux étudiants de travailler à temps partiel pendant leurs trois premiers mois au Japon. Après avoir étudié pendant un ou deux ans, les étudiants peuvent soit commencer à chercher un emploi à temps plein, soit envisager de poursuivre des études supérieures. En tant qu’étranger au Japon, les chances de trouver un emploi à temps plein sont assez minces sans diplôme de l’enseignement supérieur ou sans compétences particulières très demandées.

Une autre option est la mutation intra-entreprise. Cette option consiste à chercher un emploi dans une entreprise de votre pays d’origine qui a une succursale au Japon. Après avoir obtenu le poste, demandez une mutation professionnelle pour travailler dans la succursale au Japon. Grâce à ce transfert, les employés peuvent obtenir un visa de travail qui leur permet de résider au Japon. Ce n’est pas impossible, mais une telle démarche peut prendre des années, et peut même ne pas se présenter.

Coût de la vie au Japon

Selon l’endroit où l’on se trouve, le logement peut être la plus grosse dépense à faire au Japon. À Tokyo, le logement peut coûter au minimum 35,000 ¥/mois pour une chambre partagée dans une share house, jusqu’à 60,000 ¥/mois pour une chambre individuelle dans une share house, ou encore 80,000 ¥/mois pour un petit appartement individuel. N’oubliez pas que vivre dans un quartier pratique et populaire de Tokyo peut représenter une augmentation de loyer de 30 à 40 %. En revanche, dans d’autres villes que Tokyo, le coût du loyer peut être inférieur de 20, 30 ou même 50 %. Consultez notre article pour découvrir comment économiser de l’argent au Japon et un exemple des dépenses d’un étudiant à Tokyo.

Au Japon, les principales charges sont l’électricité, le gaz et l’eau. Dans une colocation, les charges sont généralement de l’ordre de 5,000 ¥/mois ; cependant, dans un appartement individuel, le montant total des charges peut atteindre 8,000 à 10,000 ¥/mois. Les abonnements à Internet sont généralement abordables et offrent un bon service. Une connexion à la fibre coûte entre 3,000 et 6,000 ¥/mois, en fonction de la bande passante et des opérateurs.

Selon l’endroit où vous choisissez de manger, les repas au restaurant au Japon peuvent parfois être plus abordables que cuisiner à la maison. Dans les zones urbaines du Japon, de nombreuses personnes mangent au restaurant tous les jours parce que c’est bon marché, rapide et qu’il n’y a pas de vaisselle sale à nettoyer par la suite. Mais ne vous laissez pas intimider ! Regardez bien et vous trouverez très certainement des supermarchés abordables et très bien achalandés près de chez vous. Pour ceux qui se trouvent un peu plus à l’extérieur de la ville, les agriculteurs du coin installent souvent de petits stands en bois où ils vendent des légumes et des fruits pour à peine 100 ¥ !

Consultez la liste de nos écoles partenaires sur notre site web pour obtenir plus d’informations sur les conditions d’admission, les cours proposés et les frais de scolarité. Pour une année, il faut compter environ 700,000 ¥ avec un visa étudiant. Cela peut sembler beaucoup d’argent, mais gardez à l’esprit que cela comprend une année entière de cours de japonais, entre 3 et 4 heures par jour (variant selon l’école) et 5 jours par semaine. En outre, les étudiants recevront un visa qui leur permettra de travailler à temps partiel pendant leurs études.

Tirer le meilleur parti de voter séjour au Japon

Il y a généralement une nette différence entre les étrangers qui font l’effort de s’adapter au Japon et ceux qui ne le font pas. Certains consacrent leur énergie et leur temps à l’apprentissage de la langue et des coutumes, ce qui leur permet de faire rapidement de nouvelles rencontres, de trouver des amis japonais, de décrocher des opportunités professionnelles et ainsi d’avoir la chance de vivre une myriade d’expériences. D’autres ne font jamais l’effort de s’adapter à la vie au Japon. Les étrangers qui ne prennent pas la peine d’apprendre le japonais ou les coutumes du pays peuvent trouver la vie ici beaucoup plus difficile.

Cela peut être très stressant pour quelqu’un qui ne connaît pas la langue, mais un monde entièrement différent s’ouvre à ceux qui essaient d’apprendre. Le Japon est un pays où il fait bon vivre, mais vous devez faire un effort pour vous adapter à la société. Comme pour tout nouveau lieu de vie, garder l’esprit ouvert et apprendre continuellement vous ouvrira de nombreuses portes.

Profitez de la vie au Japon en tirant parti de tout ce que le pays a à offrir ! Faites l’effort d’apprendre la langue, de parler aux locaux assis au bar ou de participer à des événements locaux organisés près de chez vous. Cela fait toute la différence ! Si vous voulez commencer du bon pied, consultez notre article sur l’apprentissage des alphabets japonais de base (hiragana et katakana).

Pour plus d’informations sur la vie et les études au Japon, consultez notre blog Go ! Go ! Nihon.

Learn Japanese with Go! Go! Nihon Online Courses

Learn more