Lorsque vous imaginez votre futur au Japon, qu’imaginez-vous? Etudes et puis travail? Etudier la langue pour ensuite passer en enseignement supérieur? Commencer votre propre business? Quelle que soit votre vision, il vous faudra un ‘plan visa’ afin d’être sûr de pouvoir vivre au Japon à long terme avec succès.

Nous savons à quel point cela semble intimidant face à tous les différents types de visas, chacun avec leurs propres restrictions et opportunités. Nous avons donc créé pour vous nos recommandations pour un plan sur cinq ans afin de vous aider à y voir plus clair.

Commençons par le début: Le Japon est-ce réellement pour vous?

Déménager à l’étranger dans un nouveau pays n’est pas une mince affaire. La première chose à envisager: est-ce que le Japon est bien le bon pays pour moi ? Si vous le pouvez, tentez une première visite en tant que touriste.

Prenez malgré tout en compte que vivre à l’étranger et voyager à l’étranger sont deux choses bien différentes.

Posez-vous la question: est-ce que vous vous voyez vivre au Japon et pourquoi vous souhaitez y vivre. Soyez réalistes en pesant le pour et le contre avant de continuer avec vous plans.

Afin vous faire une idée, vous pouvez lire notre article qui résume ce qu’est vivre au Japon vs y voyager.

Avec un peu de chance, vous pourrez entrer sur le territoire avec un visa touristique de 90 jours offert à bien des nationalités lors de leur arrivée à l’aéroport.

Si vous souhaitez essayer des cours de langue en même temps, tentez un de nos Study Trips au Japon. Il s’agit de voyages à court terme où vous pourrez apprendre le Japonais dans une école de langue mais aussi participer à des activités culturelles amusantes.

Study Japanese

Années 1 – 2: Apprendre la langue

Apprendre le japonais est important si vous souhaitez vivre au Japon à long terme, surtout si vous comptez travailler ou continuer des études par la suite.

La plupart des entreprises qui embauchent des employés non-Japonais ont pour prérequis d’avoir un niveau de Japonais courant (‘business level’) ou un niveau JLPT N2. Les conditions varieront selon le poste et le type d’entreprise mais en dehors d’emplois dans l’éducation, un poste où vous pourrez travailler exclusivement en anglais ou dans votre langue maternelle sera très rare à trouver.

De même, la plupart des écoles professionnelles/techniques et universités n’accepteront que des élèves ayant un niveau prérequis de japonais.

Si vous commencez à un niveau débutant dans une école de langue, vous pourrez atteindre un niveau JLPT N2 en à peu près deux ans. Cela sera évidemment vrai uniquement si vous êtes étudiant à temps plein, êtes présent à chaque cours et que vous vous montrez rigoureux face à vos devoirs.

Il est possible d’obtenir un visa de deux ans afin d’étudier le japonais dans une école de langue au Japon (avec comme bonus la permission de pouvoir travailler jusqu’à 28 heures par semaine durant votre séjour!)

Pour plus d’informations sur le fonctionnement des écoles de langue au Japon, lisez notre article à ce sujet!

university lecture room

Années 3 – 4: Enseignement supérieur

Pour ceux qui ne possèdent pas un diplôme leur permettant de travailler au Japon ou pour ceux qui souhaitent continuer des études au Japon, les années suivant l’école de langue seront consacrées aux études supérieures. Pour cela, il vous faudra à nouveau un visa étudiant.

Le type d’éducation que vous suivrez dépendra de vos buts. Par exemple, si vous souhaitez travailler dans le secteur du graphisme, vous pouvez postuler auprès d’une école professionnelle. Si vous êtes acceptés, vous y étudierez pendant deux après lesquels vous recevrez les qualifications nécessaires pour introduire une demande de visa de travail.

Les différents programmes proposés dans les écoles professionnelles varient largement, de l’architecture à ingénieur civil ou encore la photographie et la mode. La durée de la formation variera également selon la formation en question.

Notez bien que la rentrée pour les écoles professionnelles sont au mois d’Avril chaque année donc il vous faudra garder ceci en tête afin d’être sûr de pouvoir finir vos cours en école de langue d’ici là.

Ceux qui désirent étudier dans une université devront compter au moins quatre ans avant d’obtenir leur Baccalauréat, deux ans pour un Master et au moins trois ans pour un Doctorat.

Lisez-en plus sur les examens d’entrée à l’université pour étudiants étrangers ici.

Going to work

Années 3-5: Travail

Si vous possédez déjà un diplôme vous permettant de travailler au Japon, ou si vous avez un bon nombre d’années d’expérience, l’étape suivant celle de l’école de langue sera de trouver un emploi au Japon.

Votre école ou institution pourra peut-être vous aider à vous mettre en connexion avec quelques employeurs. Le cas échéant, vous pouvez faire votre recherche d’emploi via les plateformes en ligne.

Postuler pour un poste et participer à des entretiens peuvent être une expérience très différente de celle que vous avez dans votre propre pays. Informez-vous au préalable comment vous pouvez rédiger un CV en japonais ainsi que comment se préparer pour un entretien d’embauche au Japon.

L’étiquette vestimentaire est également très importante donc n’oubliez pas de lire notre article sur comment s’habiller pour un entretien d’embauche au Japon!

Si l’on vous propose un emploi au Japon, votre futur employeur introduira pour vous une demande de visa de travail ce qui vous permettra de travailler au Japon à temps plein.

La durée de ce visa Travail variera entre 1 et 5 ans. Cependant, il est important de comprendre que ce visa est intrinsèquement lié au fait que vous travaillez. Si vous quittez l’emploi pour lequel le visa vous a été donné, vous aurez trois mois pour trouver un nouvel emploi avant que votre visa devienne invalide.

Si votre pays propose un programme de ‘working holiday’, cela est également une très bonne option surtout dans l’optique de vous faire connaître auprès d’entreprises japonaises. Informez-vous au préalable des restrictions que votre pays pourrait avoir ainsi que sur la durée du visa offert par celui-ci.

Enquêtez auprès de votre ambassade afin de savoir si vous êtes recevable, ainsi que comment introduire une demande pour ce genre de visa si vous êtes déjà étudiant au Japon afin d’être certain qu’il n’y ai pas de restrictions à ce niveau.

Année 5 et au-delà

Que vous décidiez ou non de partir ou de continuer à vivre au Japon, cette décision reste bien évidemment la vôtre. Si vous décidez de rester vivre au Japon à long terme, soyez sûrs de posséder un visa valide et que vous soyez conformes aux exigences de ce visa.

Si vous souhaitez vivre au Japon à long terme, un visa résidentiel (永住権, eijūken) est le moyen le plus pratique pour ce faire. Il n’est malheureusement pas si simple d’obtenir le statut de résident. Il vous faudra en effet avoir vécu au Japon au moins 10 années de suite avec un visa de travail pour pouvoir même songer à introduire une demande.

Un raccourci pour cela serait d’obtenir le visa de « Professionnel Hautement Qualifié » (Highly Skilled Professional) qui est soumis un à système à points assez compliqué. Ceci dit, cela vous permettra de pouvoir introduire une demande pour un statut de résidence immédiatement.

Il se pourrait que vos circonstances se retrouvent changées ou que vous souhaitiez poursuivre d’autres buts. Soyez certains de demander conseil à un professionnel dans ces cas-là afin d’être certain de pouvoir garder vos droits pour rester vivre au Japon.

Si vous souhaitez monter votre propre boîte ou travailler en freelance, vous êtes soumis à d’autres régles et devrez demander un autre type de visa. Comme ceux-ci sont assez compliqués à obtenir, nous vos recommandons de faire appel à un avocat en immigration.

Prêts à vous plonger dans votre nouvelle vie au Japon? Contactez-nous afin de commencer votre voyage.