Vous avez enfin décroché un entretien d’embauche ! Et bien que vous ayez répété mainte et mainte fois votre présentation et que vous ayez anticipé les questions que l’employeur pourrait vous poser, une zone d’ombre persiste : comment s’habiller pour un entretien d’embauche au Japon ?

Parce que la première impression que l’on a de vous est décisive dans ce genre de situation, voici quelques petites astuces pour éviter les fashion faux-pas lors d’un entretien d’embauche au Japon.

Règle n°1 : la sobriété

S’il est toujours bon de se démarquer des autres candidats, au Japon, mieux vaut que ce soit par son curriculum vitae que par son sens de la mode. En effet, que vous postuliez pour un emploi à temps-plein ou pour un  »petit boulot », dit baito (バイト), le costume est de rigueur.

Pour les hommes, chemise à manches longues, cravate, veste et pantalon seront donc de mise. Pour les femmes, on privilégie le tailleur dont la jupe arrivera idéalement au niveau du genou. Un chemisier un peu plus féminin peut être autorisé dans certaines entreprises, tout comme le port du pantalon, mais ces derniers doivent alors rester sobres. Dans tous les cas, les jeans, les pulls et les gilets sont à bannir !

Le costume pour un entretien d'embauche

Règle n°2 : l’harmonie des couleurs

Dans cette quête de la sobriété absolue, on évite les couleurs vives ! Et on opte pour un ensemble de couleur noir, bleu marine, ou gris foncé.
Pour ce qui est de la chemise, le blanc est préférable. Les tons très pâles sont également autorisés, mais seront à proscrire si vous candidatez à un poste à responsabilités.

La cravate quant à elle doit être unie ou à rayures, bleue ou rouge.

Enfin, pensez à harmoniser les couleurs ! Vos chaussures et votre ceinture ne doivent pas jurer avec le reste ! Privilégiez donc encore une fois les tons noirs ou marrons foncés.

Règle n°3 : bien choisir ses accessoires

Bien qu’il soit tentant de se mettre sur son 31 pour faire bonne impression, limitez le nombre d’accessoires.
Pour les hommes, une montre suffit amplement. Pour les femmes, les bijoux doivent rester discrets. Et un collier fin ainsi que de petites boucles d’oreilles formeront une parure idéale.

Afin de compléter votre tenue, préférez également une besace ou une mallette de couleur foncée au traditionnel sac à main.

En ce qui concerne les chaussures, mocassins pour les hommes et escarpins pour les femmes sont de mise, avec un talon de 5 à 7 cm pour ces derniers.
Et puisqu’il faut être impeccable de la tête aux pieds, n’oubliez pas d’assortir vos chaussettes avec votre tenue. Exit les soquettes à motifs de couleurs vives, on choisit des chaussettes sombres et unies !

Candidats à un entretien d'embauche

Règle n°4 : à Rome, fais comme les Romains

Si vous candidatez pour un poste de création (mode, publicité…), peut-être vaudrait-il mieux ne pas paraître trop classique. Pensez donc à vous renseigner au préalable sur le dress code de l’entreprise.

Cependant, n’oubliez jamais : mieux vaut toujours être trop bien habillé que pas assez ! Et bien que vos futurs collègues soient autorisés à porter des vêtements de ville au travail, misez sur quelque chose de sobre.

Enfin, si vous postulez dans une boutique de vêtements, n’oubliez pas de porter la marque de la compagnie. Cela sera toujours apprécié par le recruteur.

Règle n°5 : propre comme un sou neuf

Faire bonne impression n’étant pas entièrement une affaire de tenue, pensez également à soigner votre allure générale. Dans cette optique, Messieurs, vous vous présenterez à l’entretien d’embauche au Japon rasés de près, les cheveux courts et les ongles propres.
Mesdames, votre coiffure sera irréprochable avec une queue de cheval ou un chignon si vous portez les cheveux longs.

Côté maquillage, on reste dans la sobriété. Le but n’étant pas de paraître séduisante mais pimpante, on limite le fond de teint au profit de l’anti-cernes, et on se contente d’un peu de mascara, de fard à paupières et de blush. La manucure est quant à elle très simple, puisque l’incolore et le rose pâle sont les seuls vernis que vous utiliserez.

Un dernier conseil pour les amateurs de parfums : ayez la main légère ! Les Japonais n’aimant pas les odeurs entêtantes, optez pour un parfum ou une eau de Cologne discrète. À l’image des fragrances locales que vous pourrez acheter facilement dans les drug stores de proximité.

Règle n°6 : demander conseil

Quel que soit le type d’entretien que vous passerez, n’hésitez pas à demander conseil à vos amis ou aux vendeurs des magasins spécialisés dans les vêtements d’entreprise.

Le costume étant la tenue privilégiée des employés japonais, il existe ainsi de nombreuses boutiques sur l’archipel dédiées aux vêtements de bureau. Et vous pourrez alors y acheter tout ce dont vous avez besoin pour passer votre entretien d’embauche au Japon, de la veste de costume aux chaussettes. À l’image de l’enseigne Perfect Suit Factory (パーフェクトスーツファクトリー ), qui dispose de plusieurs magasins dans tout le pays. Voilà donc comment s’habiller pour un entretien d’embauche au Japon !

Bonne chance !

Pour en connaître plus sur le Japon, suivez les dernières publication du blog de Go! Go! Nihon.