La Golden Week au Japon est l’un des congés les plus attendus ainsi que la période la plus animée de l’année. Un employé japonais n’a généralement pas droit à un grand nombre de jours de congés et, même lorsque c’est le cas, ceux-ci optent de ne pas les prendre.

C’est pourquoi beaucoup de japonais profitent des quatre jours de célébrations pendant la Golden Week au Japon pour voyager ou rendre visite à leur famille à la campagne. Un bon nombre de commerces décident de fermer durant cette période.

Découvrez ce qu’est vraiment cette semaine de vacances et pourquoi elle reste, à ce jour, largement célébrée.

La Journée du Showa

昭和の日, Showa no Hi, prend place le 29 avril et marque le début de la Golden Week au Japon. Il s’agit de la date d’anniversaire du précédent Empereur Showa, Empereur Hirohito. Ce dernier a régné sur le Japon entre 1926 et 1989 et est considéré comme figure controversée à cause de ce que représente cette période pour le pays.

Ce jour est mis en place afin de se remémorer l’ère Showa, pour se souvenir de ce que le peuple japonais a traversé et pour encourager l’union et la paix.

Le Journée de la Constitution

憲法記念日, Kenpō Kinenbi, se déroule le 3 mai. Il s’agit du jour où la constitution d’après-guerre a été mise d’application au Japon.

Tout comme pour la journée du Showa, la journée de la Constitution au Japon est là pour se remémorer le passé du pays. Avant que cette constitution soit mise en place, le Japon avait pour mission d’étendre son empire. Les efforts mis en place à cet effet n’auront fait qu’apporter ruine et mort sur les pays voisins ainsi que sur pays et son peuple lui-même.

Après la capitulation du Japon suite aux bombardements nucléaires sur Hiroshima et Nagasaki, la constitution nationale fut réécrite afin de mettre en avant paix et pacifisme.

A ce jour, de nombreux magazines et journaux publient des articles au sujet du gouvernement japonais. Le Bâtiment de la Diète Nationale à Tokyo, où la constitution fut créée, ouvre ses portes au public uniquement pour cette journée.

Kyoto Arashiyama bamboo forest

La Journée de la Verdure

緑の日, Midori no Hi, est célébrée le 4 mai. Durant ce jour, l’environnement naturel est à l’honneur. Cette journée existe grâce à l’amour que l’ancien Empereur Showa avait pour la nature et les plantes au point où cette journée était auparavant célébrée le 29 avril, le jour de l’anniversaire de l’ancien Empereur.

Cette journée est généralement célébrée en se rendant dans des parcs ou en pleine nature.

Journée des enfants au Japon

La Journée de l’Enfant

子供の日, Kodomo no Hi, se déroule le 5 mai et marque la fin des célébrations de la Golden Week au Japon.

Cette journée est également appelée 端午の節句, Tango no Sekku, ou festival des Garçons. Cette journée était autrefois utilisée par les familles afin de prier et célébrer le succès et la bonne santé de leurs fils.

Même si il existe également un Festival des Filles, la Journée de l’Enfant est à présent devenue un jour pour célébrer le bonheur et la santé de tous bambins.

Si vous êtes au Japon à ce moment-là, vous apercevrez des banderoles colorées en forme de carpes, ou koinobori, flotter au vent afin de célébrer cette journée. Habituellement, la carpe noire représente le père, la carpe rose ou rouge est la mère et les autres carpes de différentes tailles et couleurs représentent les enfants dans la famille.

Pourquoi appelle-t-on cela la Golden Week?

Il y a plusieurs théories quant au pourquoi de cette semaine si « dorée ». La théorie prédominante est que ce terme viendrait de l’industrie du cinéma.

En 1951, un film distribué par la boîte Daiei appelé « Jiyuu no Gakkou » (l’école de la liberté) paru au début du mois de mai. Le film trouva succès au point où, la semaine de sa parition devint connue sous le nom de « golden week », faisant référence au succès du film.

Cependant, comme l’indique cet article, les présentateurs tv ou radio ainsi que certains journaux ne feront pas référence à cette semaine sous l’appellation « Golden Week » mais plutôt en utilisant le terme 大型連休, oogatarenkyuu, ce qui signifie « long congé ».

Notons bien que, généralement, si l’un congé tombe un dimanche, il sera célébré le lendemain. Par exemple, en 2020, la Journée de la Constitution est célébrée le 6 mai car le 3 Mai tombe un dimanche. Le seul jour férié pour lequel cette règle n’est pas d’application est pour le Nouvel An.

Comme vous pouvez le constater, les jours de célébration de la Golden Week au Japon varient entre commémoration et festivités. Si vous souhaitez en savoir plus sur les différents congés au Japon, n’hésitez pas à vérifier notre guide sur les jours fériés au Japon!

Vous y trouverez encore plus sur la vie au Japon et sur la culture japonaise sur notre blog. Cela en vaut le détour!