La journée des filles au Japon – Hinamatsuri, les explications

Temps de lecture: 5 minutes

Au début du printemps, chaque année, les familles avec des filles célèbrent la Journée des filles au Japon. Cette journée est appelée Hinamatsuri (雛祭り) en japonais, ce qui signifie “festival des poupées”. C’est pour cette raison qu’elle est également connue sous le nom de Journée des poupées. Le 3 mars, les parents souhaitent et prient pour la croissance saine et le bonheur de leurs filles. Les Japonais célèbrent cet événement en exposant des poupées traditionnelles et en dégustant des plats et des desserts spéciaux.

La Journée des filles est l’un des cinq festivals saisonniers (五節句, gosekku) organisés aux dates chanceuses du calendrier chinois. 1er jour du 1er mois (veille du Nouvel An), 3e jour du 3e mois (Journée des filles), 5e jour du 5e mois (Journée des garçons et des enfants), 7e jour du 7e mois (Festival des étoiles de Tanabata) et 9e jour du 9e mois (Festival du chrysanthème).

Voyons l’histoire et les coutumes de cette fête saisonnière japonaise.

Origines

La célébration de la Journée des filles au Japon trouve son origine dans la tradition Heian (794-1192) de hina-asobi (雛遊び). Ce mot signifie jeu de poupées, où les enfants nobles jouaient avec des poupées en papier (雛, hina ). On pense que la tradition d’exposer des poupées était un moyen de repousser les mauvais esprits. Dans un rituel de purification importé de Chine, on transférait le malheur sur une poupée, puis on la jetait, souvent dans une rivière, pour libérer le malheur et la malchance. Dans certaines régions du Japon, on peut assister à des “flottements de poupées” où cette tradition est encore pratiquée.

À l’époque d’Edo (1603-1867), les simples poupées en papier ont été remplacées par de luxueuses poupées en céramique (雛人形, hina ningyou). Ces poupées sont très populaires aujourd’hui et vous pouvez voir des ensembles de poupées similaires exposés dans divers endroits chaque Jour des Filles au Japon.

Le festival s’appelait en fait à l’origine le festival de la pêche (桃の節句, momo no sekku). On disait que les pêches étaient purificatrices et que les fleurs de pêcher fleurissaient également en mars.

Les célébrations aujourd’hui

Traditionnellement, les grands-parents, ou les parents d’un nouveau-né, fournissent un jeu de poupées hina. Soit en achetant un nouveau set, soit en transmettant leur propre set de poupées. Il est courant que des amis et d’autres parents offrent à la petite fille d’autres poupées et accessoires pour leur étalage de poupées hina (雛飾り, hinakazari).

Il n’y a pas de règles strictes pour les célébrations de la Journée des filles au Japon et chaque famille a donc ses propres traditions. De nombreuses familles invitent des parents et des amis pour célébrer ensemble la naissance d’une petite fille. Il n’est pas rare de le célébrer chaque année, mais il est également habituel de faire un événement plus important lors de la première Journée des filles. Les parents préparent et servent aux invités des plats traditionnels, ainsi que les plats préférés des enfants. Il y a aussi des jeux qui sont typiques pour la célébration de la Journée des filles.

La journée des filles au Japon- Hinamatsuri

Les poupées

Les poupées représentent l’empereur, l’impératrice et leur cour, et portent généralement des vêtements de cour typiques de l’ère Heian. Un simple ensemble de poupées peut se composer uniquement d’un empereur et d’une impératrice. Des ensembles plus grands comprenant des dames de cour, des musiciens, des gardes et des ministres sont également courants. Des accessoires tels que des petits meubles, des présentoirs de fleurs, des carrosses, des lampes et des paravents peuvent également faire partie de l’ensemble.

Les familles collectionnent souvent des pièces pour l’exposition hinakazari, ce qui signifie qu’elles font pousser le set de poupées chaque année. Dans les halls d’hôtel, les sanctuaires et autres lieux ouverts au public, vous trouverez souvent de grands présentoirs de poupées. Collectionner des poupées hina peut coûter très cher ! Mais de nos jours, il est possible de trouver des poupées plus abordables, même des versions Disney de poupées hina.

Selon la tradition, il est important de retirer les poupées immédiatement après le 4 mars. On dit que les filles se marient tard ou deviennent difficiles à marier si les poupées sont exposées après cette date. Bien que la plupart des Japonais ne croient pas à cette superstition, beaucoup d’entre eux emballeront quand même rapidement les poupées.

Décorations 

Outre les poupées typiques, d’autres décorations sont également associées à Hinamatsuri. En raison de son lien traditionnel avec l’Hinamatsuri, il est courant d’exposer des branches de fleurs de pêcher. Celles-ci peuvent être soit réelles, soit en papier ou en soie.

Les ornements suspendus (つるし雛, tsurushi-bina) constituent également une grande partie de la décoration de la Journée des filles. Ces magnifiques décorations sont faites à la main avec de la soie et des fils. Elles utilisent des motifs traditionnels porte-bonheur qui symbolisent le bonheur et la croissance. Les pêches, les lapins, les singes, les triangles et les poupées sont courants.

Les spécialités culinaires

Comme la plupart des événements saisonniers, les célébrations de la Journée des filles au Japon s’accompagnent d’une nourriture spéciale.

Le chirashi-zushi (ちらし寿司), ou sushi éparpillé, est très populaire pour célébrer la Journée des filles. Bien qu’il soit déjà naturellement coloré et joli, il est courant de décorer le plat avec du riz rose ou des œufs de poisson roses.

Ushiojiru (潮汁) est une soupe à base de sel qui contient des palourdes ; elle se marie très bien avec les chirashizushi.

Il est populaire de manger des inarizushi (いなり寿司) pendant les hinamatsuri. Ces poches de tofu frites, remplies de riz, sont très savoureuses et parfaites comme finger food.

Les en-cas traditionnels comprennent le hina arare (galettes de riz sucrées blanches et roses), le sakura mochi (gâteau de riz glutineux rose avec des fleurs de cerisier) et le hishi mochi (gâteau de riz multicouche en forme de diamant). Quant aux boissons, le shirozake, un saké fabriqué à partir de riz fermenté, est populaire.

La journée des filles au Japon- hinamatsuri

Les jeux

La célébration typique de la Journée des filles comprend traditionnellement le jeu de Kai-awase (貝合わせ), également connu sous le nom de Kai-ooi. Il s’agit d’un jeu de correspondance de coquillages (kai signifiant palourde et awase signifiant correspondance) joué à l’origine par les nobles de l’ère Heian. Le but est d’associer deux moitiés de coquillage décorées avec soin.

Hinamatsuri à Tokyo

Si vous séjournez au Japon pendant cette saison, il existe de nombreux lieux ouverts au public qui célèbrent et décorent pour Hinamatsuri.

Chaque année, en février et mars, l’hôtel Keio Plaza célèbre la Journée des filles en exposant des milliers de poupées en soie tsurushi-bina suspendues et fabriquées à la main. Il propose également des menus spéciaux Hinamatsuri et des expositions.

L’exposition Hyakudan Hinamatsuri à l’hôtel Gajoen à Meguro présente des poupées ornementales historiques provenant de diverses préfectures du Japon.

Dans la ville de Katsuura, dans la préfecture de Chiba, à environ 2 heures de Tokyo, se tient cette année, pour la 20e année, une grande manifestation pour la Journée des filles. Une énorme exposition de poupées sur les marches du sanctuaire de Tomisaki, ainsi que d’autres décorations (environ 30 000 poupées hina !), en font un endroit idéal pour vivre la Journée des filles au Japon.

Pour en savoir plus sur les événements et les traditions saisonnières japonaises, n’oubliez pas de suivre le Blog Go! Go! Nihon.

Partagez cet article

🎌 Participez à notre prochain webinaire !

Prochaine session → Comment vivre et étudier au Japon : Informations et questions-réponses

Jours
Heures
Minutes
Secondes