Réussir le N1 du JLPT : ce qu’il faut savoir

Temps de lecture: 10 minutes
une personne assise à un bureau avec des livres du N1 du JLPT posés à plat sur le coin.

Il peut être très difficile de commencer à étudier pour le N1 du JLPT (Japanese Language Proficiency Test). L’écart de difficulté entre le N2 et le N1 est énorme et les étudiants peuvent mettre entre un et trois ans pour passer du JLPT N2 au N1. Pour réussir l’examen, vous devez vous créer un plan d’étude approprié et vous y tenir avec constance sur une longue période.

Attaquons la bête appelée N1 du JLPT. Lisez la suite si vous voulez apprendre comment la conquérir.

Une introduction au JLPT

Le JLPT est un test standardisé à choix multiples qui a été introduit en 1984 et qui est devenu depuis le test de langue japonaise le plus répandu dans le monde.

L’examen est largement reconnu au Japon comme indicateur de la compréhension de la langue japonaise. La plupart des universités et des employeurs japonais l’utilisent lors de la sélection des étudiants étrangers ou de l’embauche de travailleurs étrangers. Réussir le JLPT permet également de satisfaire l’obligation d’étudier pendant 150 heures imposée par le gouvernement.

Le JLPT comporte cinq niveaux, le N5 étant le plus facile à passer et le N1 le plus difficile. Il n’est pas nécessaire de réussir un certain niveau pour passer au niveau suivant. Par exemple, il n’est pas nécessaire d’avoir réussi le N2 pour pouvoir passer l’examen du N1.

Chaque examen porte sur quatre points : la compréhension écrite, la grammaire, le vocabulaire et la compréhension orale.

Au Japon, l’examen se tient deux fois par an : en juillet et en décembre.  Il existe aussi de nombreux centres d’examen à l’étranger, mais pas dans tous les pays et tous n’offrent pas la possibilité de passer l’examen deux fois par an.

Rendez-vous sur le site du JLPT pour trouver la liste la plus récente des centres d’examen et les dates auxquelles vous aurez la possibilité d’y passer l’examen.

Pourquoi passer le N1 du JLPT ?

Il se peut que vous vous demandiez : « Le N2 du JLPT est suffisant pour me permettre d’obtenir un emploi et d’entrer à l’université, alors pourquoi devrais-je travailler si dur pour passer le N1 ? » Vous êtes en concurrence avec d’autres candidats, et si vous avez un certificat du N1 du JLPT, votre employeur saura que votre niveau de japonais est deux fois plus élevé que celui de ceux qui n’ont qu’un certificat du N2.

Si vous avez l’intention d’étudier à l’université, vous serez mieux préparé à rédiger des dissertations et des comptes-rendus, ainsi qu’à lire des articles scientifiques si vous avez réussi le N1. Plus vous étudiez à l’avance et moins vous aurez de mal à suivre les cours.
Enfin, si votre ambition est de parler couramment le japonais, il est utile d’avoir la réussite du N1 du JLPT comme objectif premier. La raison en est qu’à ce niveau, il est facile de tomber dans le piège d’une certaine complaisance : quand on peut pratiquer ses loisirs et communiquer sans souci en japonais au quotidien, on peut se sentir satisfait et arrêter naturellement d’apprendre.

Cependant, lorsque vous étudiez pour le N1 du JLPT, vous devez aller au-delà de vos intérêts et passe-temps, et devenir compétent dans différents domaines. Vous devez comprendre le jargon économique, la terminologie juridique, les termes spécifiques au sport, etc. Étudier pour le N1 du JLPT vous oblige à sortir de votre zone de confort et vous donne les connaissances nécessaires pour vous débrouiller dans des domaines que vous n’auriez normalement pas explorés, vous poussant ainsi plus loin vers votre objectif de parler couramment le japonais.

Deux manuels du N1 du JLPT sur un bureau.

Sur quoi porte l’examen du N1 du JLPT ?

Le passage du N2 au N1 du JLPT est aussi grand que le passage du statut de débutant au JLPT N2. Le test N1 du JLPT est si difficile que certains Japonais ont également du mal à le réussir. Vous devez lire entre les lignes et comprendre les nuances les plus fines des textes. Le défi le plus difficile à relever est peut-être de connaître et comprendre tous les kanji que les Japonais étudient jusqu’à l’université. De plus, vous devez être en mesure de terminer le test rapidement, car les délais impartis vous laissent peu de temps pour réfléchir.

Pour réussir le N1 du JLPT, vous devez pouvoir :

  • Comprendre les 2 136 kanji couramment utilisés (常用漢字, jōyō kanji) et environ 15 000 mots. (environ la moitié de ceux qu’un locuteur natif connaît avant l’université.)
  • Lire des documents écrits au contenu approfondi sur divers sujets, de suivre leur narration et de comprendre l’intention de l’auteur.
  • Comprendre des écrits logiquement complexes et/ou abstraits sur des sujets variés, tels que des éditoriaux et des critiques de journaux, et comprendre à la fois leur structure et leur contenu.
  • Comprendre des documents présentés oralement, tels que des conversations cohérentes, des reportages et des conférences, à une vitesse naturelle dans une grande variété de contextes. Il faut également comprendre les points essentiels, les structures logiques et les relations entre les personnes qui participent à la conversation.

Structure de l’examen

Le test N1 du JLPT est divisé en deux sections, chacune d’entre elles disposant d’un temps imparti. Dans chaque section, vous serez testé sur :

Vos connaissances linguistiques – vocabulaire, grammaire, et compréhension écrite (110 minutes)

Dans la section Vocabulaire, vous serez testé sur :

  • La lecture des mots écrits en kanji
  • Le sens des mots défini par le contexte
  • Des mots et expressions aux sens proches
  • L’usage correct des mots dans des phrases

Dans les sections Grammaire et Compréhension écrite, vous serez testé sur :

  • Les formats grammaticaux qui sont le mieux adaptés à des phrases
  • La composition adéquate d’une phrase 
  • La pertinence des phrases pour s’assurer la fluidité du texte
  • La compréhension de courts passages sur des sujets de la vie de tous les jours
  • La compréhension de longs passages sur des sujets variés
  • La compréhension intégrée (comprendre ce qui n’est pas écrit et tirer des conclusions basées sur le contenu du texte)
  • La compréhension thématiques de longs passages
  • La capacité d’extraire des informations de différents contenus, comme des annonces

Compréhension orale (55 minutes)

Dans la section Compréhension orale, vous serez testé sur :

  • Votre capacité à saisir les informations nécessaires afin de comprendre une problématique et de choisir le moyen approprié pour la résoudre
  • Votre capacité à définir les points importants en vous basant sur les informations nécessaires présentées au préalable
  • Votre compréhension des grandes lignes de conversations plus longues
  • Votre capacité à choisir les bonnes réponses après avoir écouté de courtes phrases, comme des questions ou des salutations
  • La compréhension intégrée (tirer des conclusions basées sur le contenu entier du passage) 

Barème de l’examen

Pour réussir le JLPT, peu importe le niveau, deux critères doivent être remplis :

  1. Votre score total doit être égal ou supérieur au nombre de points nécessaires pour réussir, la note globale de réussite (« overall pass mark »).
  2. Le score de chaque section doit être égal ou supérieur au nombre de points nécessaires pour réussir, la note de réussite de section (“sectional pass mark”)

Si vous n’obtenez pas la moyenne nécessaire à chaque section, vous ne pourrez pas réussir l’examen même si vous avez atteint le total de points nécessaires.

Pour le N1 du JLPT, les notes de chaque section doivent être de :

  • Connaissances linguistiques (vocabulaire et grammaire) : 19/60 points
  • Compréhension écrite : 19/60 points
  • Compréhension orale : 19/60 points

Au total, il vous faut au moins 100/180 points.

S’inscrire à l’examen

Si vous êtes au Japon et souhaitez passer le N1 du JLPT, vous pouvez vous inscrire en ligne, trois ou quatre mois avant la date de l’examen. Vous pouvez en apprendre plus sur la démarche dans notre article, ici.

Si vous n’êtes pas au Japon, vous devrez trouver votre centre d’examen et vous inscrire directement auprès de son administration. Vous vous pouvez trouver une liste de centre d’examens en-dehors du Japon sur le site officiel du JLPT.

Les frais d’inscription au test varient selon le lieu de l’examen et le niveau choisi.

Se préparer pour le N1 du JLPT

Il n’est pas évident de savoir comment aborder le N1 du JLPT lorsque l’on veut commencer à s’y préparer. Il est fort probable que vous vous sentiez dépassé par la quantité de vocabulaire, de kanji et d’autres choses que vous devez apprendre pour réussir l’examen. Lorsque vous aurez atteint ce niveau, vous voudrez peut-être sortir des sentiers battus et intégrer d’autres méthodes d’apprentissage du japonais dans vos habitudes quotidiennes. Voici quelques conseils généraux :

Lisez plus

La lecture est l’une des choses les plus importantes pour atteindre la fluidité nécessaire à la réussite du test du N1 du JLPT. Si les livres vous endorment, vous pouvez essayer d’autres médias interactifs et, par exemple, jouer à des jeux contenant beaucoup de texte, tels que les JRPG (jeux de rôle japonais) ou les VN (romans virtuels). Le fait de lire beaucoup développe la capacité de reconnaître si une phrase « sonne bizarre ». Cette intuition vous aidera à réussir le test du N1 du JLPT.

Lorsque vous lisez, il est bon d’alterner entre la lecture active (recherche de mots inconnus) et la lecture passive (pour l’immersion et la rapidité de compréhension). Il suffit de persévérer et, au bout de quelques mois, vous constaterez certainement une amélioration.

Explorez de nouveaux horizons

Imaginez que chaque domaine est accompagné de son propre vocabulaire. Par exemple, si vous aimez le sport, vous apprendrez le vocabulaire lié au sport. Si vous êtes programmeur, vous apprenez le vocabulaire spécifique à cette activité, et ainsi de suite.

Pour le N1 du JLPT, vous devez connaître 15 000 mots au total, ce qui représente environ la moitié du vocabulaire que comprend un Japonais de naissance. Cela signifie que vous devez devenir compétent dans de nombreux domaines. Pour y parvenir, il est fortement recommandé d’explorer de nouveaux horizons et de ne pas se contenter de pratiquer ses hobbies et d’étudier avec les livres du JLPT. Trouvez diverses sources de japonais, lisez des livres de genres différents et essayez de nouvelles choses dans la vie, ce qui vous permettra d’acquérir de nouvelles listes de vocabulaire. 

Étudiez les kanji

Ils sont impossibles à éviter. Il est essentiel d’étudier les kanji en lisant des livres ou d’autres documents pour réussir l’examen. Le N1 du JLPT vous demande d’apprendre environ 1 150 nouveaux kanji, une quantité plus grande que celle de tous les kanji que vous avez étudiés jusqu’au JLPT N2.

C’est pourquoi vous devez trouver une méthode d’étude des kanji qui vous convienne. Étant donné que vous ferez cela pendant longtemps, il est essentiel que vous trouviez la méthode d’étude que vous avez choisie amusante et attrayante.

Une façon de ne pas perdre l’intérêt est d’essayer de garder les choses fraîches en utilisant différentes sources de matériel pour étudier les kanji. Par exemple, nous recommandons d’essayer le Kanji Kentei. Le Kanji Kentei est un test conçu pour les ressortissants japonais et vous teste sur toutes sortes de choses liées aux kanji. C’est très différent des tests de kanji que vous faites à l’école et c’est une façon amusante d’apprendre les kanji différemment. Pour plus d’informations sur le Kanji Kentei ainsi que sur les techniques de mémorisation des kanji, voir notre article ici.

Examens blancs

Et enfin, faites autant d’examens blancs que possible. Faites-en le plus possible en conditions réelles : ne trichez pas, essayez de finir dans les temps et n’oubliez pas de revoir vos réponses après ! Ne négligez pas non plus la compréhension orale !

Cahier d'exercices du N1 du JLPT placé dans un support métallique

Matériel d’étude utile pour le JLPT

Tout d’abord, il est recommandé de télécharger une appli de « flashcards », ces fiches utilisées pour mémoriser du vocabulaire ou de la grammaire. La plus connue est Anki. Il vous faut aussi une bonne application de dictionnaire. Nous vous recommandons Takoboto sur Android et imiwa? pour Apple.

Voici des manuels et applis utiles pour vous préparer au N1 du JLPT :

  • JLPT sensei (kanji/listes de vocabulaire)
  • Kanji Study (seulement sur Android). une appli pour étudier les kanji avec intégration d’anki
  • TODAI – easy Japanese :si vous souhaitez lire des articles de journaux en japonais et étudier efficacement le japonais. Il existe aussi une appli gratuite pour Apple et Android.
  • Mainichikanji.com (une page d’accueil pour les Japonais pour étudier les kanji)

Si vous n’aimez pas étudier avec des manuels numériques, il existe une pléthore d’ouvrages physiques de préparation au N1 du JLPT. On trouve dans les plus populaires : Nihongo Sou Matome, Shin Nihongo, and TRY!

Étudier le japonais au Japon

Étudier le japonais dans une école de langue au Japon est un excellent moyen d’apprendre la langue et de se préparer au JLPT. Si vous avez les moyens de le faire, considérez l’apprentissage immersif dans le pays où l’on parle la langue en question. Aller en cours tous les jours et utiliser la langue pour les taches de la vie quotidienne vous aidera à progresser rapidement.

Go! Go! Nihon vous aide à vous inscrire dans des écoles de langues au Japon et toutes nos écoles partenaires proposent des cours pour différents niveaux. Beaucoup d’entre elles aident également leurs étudiants à préparer les examens du JLPT. Consultez notre page sur les écoles de langue pour découvrir les établissements avec lesquels nous travaillons en partenariat au Japon, et prenez contact avec nous si vous souhaitez poser votre candidature.

Prendre des cours en ligne

De nombreux textes et passages de compréhension orale du N1 du JLPT testent votre capacité à comprendre le japonais dans un environnement professionnel.
Pour cela, nous vous recommandons d’essayer notre programme de japonais professionnel en ligne en coopération avec l’Intercultural Institute of Japan. En étudiant le japonais professionnel, vous vous préparez non seulement à la recherche d’un futur emploi, mais vous obtiendrez également des connaissances utiles pour passer l’examen du N1. En ce moment, vous pouvez essayer les trois premiers chapitres gratuitement !

À quoi s’attendre le jour de l’examen

Avant l’examen, vous recevrez une convocation de la part des organisateurs. Il vous informe du lieu et de la salle dans laquelle vous passerez l’examen.

Vous ne pouvez apporter rien d’autre que du matériel pour écrire. Vous n’avez droit qu’à un crayon à papier (ou porte-mine) pour écrire vos réponses. Vous pouvez aussi apporter une montre analogique mais surtout pas de montre à affichage digital. Nous vous recommandons de le faire, au cas où il n’y ait pas d’horloge dans la salle d’examen.

De courtes pauses sont prévues entre chaque section de l’examen. Vous pouvez en profiter pour aller aux toilettes, prendre l’air ou boire et manger. 

Une fois le test terminé, il vous faudra attendre que toutes les copies soient ramassées avant de pouvoir quitter la salle. Et faites bien attention : quand le temps est écoulé, vous devez immédiatement arrêter d’écrire et poser votre crayon. Ne pas respecter cette consigne peut vous disqualifier !

Notez qu’il ne s’agit que d’un aperçu général de la procédure à suivre si vous passez le JLPT au Japon. Les procédures dans les centres d’examen à l’étranger peuvent être différentes.

Annonce des résultats

Si vous passez l’examen au Japon, vous pouvez espérer recevoir vos résultats dans un délai d’environ deux mois. Vous pourrez les consulter sur le portail en ligne du JLPT.

Ceux qui passent l’examen en dehors du Japon peuvent s’attendre à recevoir leurs résultats dans un délai de deux à trois mois, bien que les détails varient d’un pays à l’autre.

Réussissez votre N1 du JLPT avec Go! Go! Nihon

Ne sous-estimez pas le temps nécessaire pour réussir le N1 du JLPT. Considérez-le comme la ligne d’arrivée de votre voyage d’étude du japonais, et n’abandonnez pas ! Une fois que vous aurez réussi le N1 du JLPT, vous aurez atteint un niveau qui vous permettra de vivre, de travailler et d’étudier au Japon sans effort. Vous pouvez également lire de la littérature japonaise et des articles scientifiques, vous débrouiller dans un environnement professionnel, et bien d’autres choses encore. Nous croyons en vous !

La meilleure façon de réussir le N1 du JLPT est de vivre au Japon et d’étudier dans une école de langues. Go! Go! Nihon offre son soutien pour s’inscrire dans une école de langue japonaise au Japon. Nous proposons une variété de cours en ligne en partenariat avec certaines des meilleures écoles de langue du Japon.

N’hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions ou si vous voulez commencer votre inscription !

Partagez cet article

🎌 Participez à notre prochain webinaire !

Prochaine session → Comment vivre et étudier au Japon : Informations et questions-réponses

Jours
Heures
Minutes
Secondes