Si vous voyagez au Japon au printemps, cela veut dire que vous aurez peut être la chance de pouvoir admirer l’éclosion des fameux cerisiers en fleurs (桜, sakura). A Tokyo, ces majestueux pétales rose et blancs ont pour habitude de pointer le bout de leur nez à la fin du mois de mars et restent jusque début avril. Et comme cette saison est assez courte, il vaut mieux savoir où se rendre afin de pouvoir admirer au mieux ces cerisiers en fleurs à Tokyo.

La ville de Tokyo propose des parcs et des zones gratuits à visiter pendant cette période de cerisiers en fleurs et si cela ne vous suffit pas, des jardins payants sont aussi ouverts. Certains endroits sont parfaits pour se promener et prendre des photos inoubliables, tandis que d’autres spots seront plus appréciables pour profiter du beau temps en faisant un bon pique-nique tout en admirant la beauté de ces fleurs (花見, hanami). De nombreux festivals de sakura proposent aussi des stands de nourriture ainsi que des illuminations de nuit. Tokyo est une des villes qui vous propose de rendre cette saison d’admiration des cerisiers en fleurs une période unique et inoubliable. Je vous propose donc aujourd’hui 10 endroits à absolument visiter pour admirer ces magnifiques cerisiers en fleurs à Tokyo.

La rivière Meguro

La rivière Meguro est à ne surtout pas rater ! C’est l’un des endroits les plus célèbres et les plus populaires de Tokyo pour aller admirer les sakura. Il s’y trouve près de 800 cerisiers qui bordent la rivière, et autour, de longs sentiers de plus de 5 km recouverts de pétales rose vous attendent pour vous promener. Les touristes, mais aussi les Tokyoïtes, sont bien au courant de ces endroits : il y a donc énormément de monde, et vous risquez de marcher au ralenti. Beaucoup de personnes se baladent au bord de la rivière, à Nakameguro, il faudra donc éviter de trop rester au centre si vous souhaitez profiter calmement de la vue. L’endroit le plus calme est probablement le sud de la rivière, entre la gare de Meguro et la gare d’Osaki. Si vous arrivez après la haute saison, vous pourrez y admirer un magnifique spectacle de pétales de fleurs recouvrant tout le sol et la rivière.

Salarymen en plein hanami

Le parc Ueno

Dans le parc Ueno, les fleurs de cerisiers ont pour étrange habitude de s’ouvrir quelques jours avant les autres sakura de Tokyo. Ce lieu est donc très fréquenté pendant le hanami. Les rues du parc sont toujours bondées et il sera difficile de trouver une place pour vous asseoir, mais vous aurez toujours l’occasion de marcher le long des sentiers et des étangs pour apprécier cette beauté de la nature nipponne. Vous pourrez aussi admirer de magnifiques cerisiers pleureurs autour du temple Kiyomizu Kannon.

Le parc de la rivière Sumida

Pas très loin du temple Sensoji à Asakusa, vous pourrez vous rendre dans le parc de la rivière Sumida. Une magnifique vue sur la Tokyo Sky Tree se mélangera alors avec les fleurs de cerisiers et vous offrira alors des souvenirs indélébiles. Si vous continuez vers le Nord pour rejoindre le parc Sanyabori, vous pourrez trouver une zone bordée de sakura et qui est en plus loin de la foule. C’est l’un des endroits les plus calmes pour admirer les fleurs de cerisiers.

Le jardin Koishikawa Korakuen

Le jardin Koishikawa Korakuen a été fondé au début du 17ème siècle et c’est l’un des plus beaux jardins de tout Tokyo. Il est très prisé, principalement pendant la période du hanami car il a de nombreux grands et vieux cerisiers qui offrent une vue incroyable. Même s’il est beaucoup fréquenté, c’est un jardin payant qui coûte 300 yens à l’entrée. Attention, ce n’est pas un parc : il ne sera donc pas possible d’y apporter des couvertures pour s’asseoir dans l’herbe.

Le parc Shinjuku Gyoen

Si vous arrivez trop tôt ou trop tard pour la saison des sakura à Tokyo, c’est le meilleur endroit où se rendre. Le parc Shinjuku Gyoen compte plus de 1 000 cerisiers de différentes variétés et de ce fait, les fleurs ont une période de floraison précoce ou tardive, et il est donc possible de les admirer plus longtemps. Généralement, entre mi-avril jusqu’à fin avril, une variété de sakura aux pétales rose foncé commence à fleurir, donnant de magnifiques arbres colorés. Vous pourrez sans problème apporter une couverture et profiter de la saison pour manger sous les cerisiers. Même s’il s’agit d’un parc et non pas d’un jardin, le Shinjuku Gyoen a des heures d’ouverture limitées, et l’entrée est de 200 yens.

Cerisier en fleurs au-dessus d'une rivière

L’allée Chidorigafuchi

Au nord du jardin du palais impérial se trouve Chidorigafuchi, où les sakura recouvrent les fossés de leur beauté. Des bateaux à rames sont même à votre disposition si vous souhaitez vous rendre dans les douves pour admirer les cerisiers de plus près. Les sentiers de promenade de l’allée sont parfait pour profiter de la vue tout en déjeunant. A proximité se trouve aussi le parc Kitanomaru, qui vaut le détour !

Le sanctuaire Yasukuni

Si vous êtes toujours en train de vous balader dans les sentiers de Chidorigafuchi, vous pourrez trouver pas très loin le sanctuaire Yasukuni, consacré aux morts de guerre japonais. Devant le sanctuaire même se trouve « le cerisier officiel », représentant de Tokyo et qui est utilisé pour prononcer l’arrivée des fleurs de cerisiers. De nombreux événements y sont proposés spécialement pour le festival des sakura. C’est un très bel endroit à visiter et en plus, la rue Yasukuni, qui est juste à l’extérieur, est aussi arborée de ces cerisiers en fleurs et propose un moment magique à vivre.

Sotobori Dori

Le long de la rue Sotobori, qui se trouve entre les stations Iidabashi et Ichigaya, vous pourrez admirer d’autres douves recouvertes de sakura et de pétales, offrant une vue magnifique. La scène est juste inoubliable avec sa centaine de cerisiers le long de la rivière Kanda. Ici aussi, des sentiers de promenade vous proposent un agréable moment au bord de l’eau et vous pourrez de nouveau louer des bateaux afin de vous rapprocher des cerisiers. A côté de la rivière, vous pourrez vous asseoir sur les bancs du parc Sotobori et profiter confortablement du hanami.

Le parc Inokashira

Un peu plus loin dans le centre de Tokyo, vous trouverez un autre endroit populaire et fréquenté pendant la période des sakura : le parc Inokashira, à Kichijoji. De nombreux Japonais et touristes viennent de loin pour profiter du vaste parc et de son calme. Cet endroit est idéal pour se promener le long des sentiers et des ponts de l’étang. Ici aussi, vous aurez l’occasion de pique-niquer sans problème sous les pétales rose. Des bateaux-cygnes apportent une petite touche mignonne à l’ensemble du paysage et vous permettent de vous balader sur l’étang tranquillement. En plus de cela, le parc abrite le fameux musée Ghibli.

Le cimetière d’Aoyama

Oui, le cimetière d’Aoyama, vous avez bien lu. Cet endroit est notamment connu pour être calme et paisible, rendant le hanami vraiment agréable et permettant de profiter dans un cadre totalement différent de d’habitude. Évidemment, il ne s’agit pas d’un parc, il est donc interdit de ramener quoi que ce soit pour s’installer et un minimum de respect vous sera demandé. Mais vous pourrez sans problème vous balader sous la multitude de fleurs de cerisiers et vous détendre en profitant du beau temps.

Si vous venez visiter le Japon et que vous souhaitez aller dans l’un de ses lieux pour profiter de la saison des sakura, évitez absolument les week-end, ils attirent beaucoup plus de monde et vous risquez de ne pas pouvoir profiter pleinement. Admirer les cerisiers en fleurs le matin est aussi le meilleur moment dans la journée, les visiteurs iront souvent plutôt dans l’après-midi afin de pouvoir manger sous les arbres et profiter de températures plus douces.

J’espère que ces différents lieux proposés pourront vous émerveiller en admirant les cerisiers en fleurs à Tokyo et que vous aurez l’occasion de vous rendre dans un des festivals de hanami ! Et bien sûr, ne manquez pas l’événement organisé par Go! Go! Nihon chaque année pendant cette période !

Traduction française par Mégane Sas [Original]