Vous avez peut-être entendu dire récemment qu’il est désormais impossible d’étudier au Japon si vous avez plus de 30 ans. Heureusement pour ceux qui entrent dans cette catégorie, ce n’est pas vraiment vrai et il n’est jamais trop tard ! C’est le moment pour poursuivre votre rêve d’apprendre le Japonais.

Mais il y a certaines choses que vous devez savoir avant de faire une demande de visa d’étudiant.

Attention au décalage 

Pour ceux qui veulent venir étudier au Japon après 30 ans, le principal problème est l’écart entre le moment où vous avez obtenu votre Baccalauréat ou équivalent et celui où vous vous inscrivez dans une école de langue. Si cet écart est de plus de cinq ans, les services de l’immigration japonaise vous demanderont de plus amples informations sur votre désir d’étudier au Japon. Souvent, cela signifie simplement que vous devrez écrire une lettre. Elle doit détailler les raisons pour lesquelles vous souhaitez étudier le japonais. Il faudra peut être aussi envoyer des copies papier de certains documents, plutôt que des copies numériques.

C’est l’occasion pour vous de prouver votre détermination à l’apprentissage du japonais et ainsi pouvoir recevoir votre tant attendu, Visa étudiant !

Disponibilité des écoles

Certaines écoles de langue japonaise ont des limites d’âge pour accepter des étudiants. Cependant, la majorité de nos écoles acceptent les étudiants adultes. Nous avons aidé de nombreuses personnes qui souhaitaient venir étudier au Japon après 30 ans. Contactez-nous et nous pourrons vous aider à trouver la meilleure option pour vous !

Etudier au Japon après 30 ans

L’âge n’est qu’un chiffre

En dehors de cela, la procédure de demande de visa pour ceux qui souhaitent venir étudier au Japon après 30 ans est très semblable à celle des autres pays et les exigences un peu plus strictes ne devraient pas décourager qui que ce soit.

Étudier à l’étranger quand on est un peu plus âgé est incroyablement satisfaisant, car on apprécie souvent des choses différentes de celles qu’on apprécie à la fin de l’adolescence ou au début de la vingtaine. Vous pouvez également avoir une vision plus claire de vos objectifs et de ce que vous voulez réaliser. Vous avez probablement déjà une certaine expérience professionnelle et de vie. Cela peut vous aider à rester motivé lorsque les études deviennent difficiles et que tous ces kanjis s’accumulent !

Votre expérience professionnelle peut également être de bon augure si votre objectif est de travailler à plein temps au Japon. Vous pouvez amener vos compétences linguistiques au niveau Business après environ deux ans d’études à temps plein et, tant que vous avez les bonnes qualifications, vous êtes en bonne position pour trouver un emploi qui vous convient.

En outre, si vous êtes titulaire d’une licence (Bachelor degree) ou si vous avez une expérience significative du monde des affaires, vous pouvez également envisager d’étudier un MBA à Tokyo par l’intermédiaire de l’université GLOBIS. Leur programme à plein temps peut être achevé en un an seulement et leur vaste réseau d’entreprises signifie que vous recevrez le soutien dont vous avez besoin dans votre recherche d’emploi après les études.

Visitez notre site web pour plus d’informations sur le programme MBA d’un an de GLOBIS. (Il vous faudra avoir un niveau d’anglais Business pour pouvoir suivre cette formation entièrement en Anglais)

Si vous craignez de ne pas pouvoir venir étudier au Japon après 30 ans, alors ne vous inquiétez pas. Il est probable qu’on vous pose davantage de questions sur les raisons pour lesquelles vous souhaitez venir étudier au Japon, mais si vous êtes motivé et que vous voulez venir pour les bonnes raisons, alors cela ne sera absolument pas un obstacle pour vous.

N’hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !