Réussir le JLPT N3 : ce qu’il faut savoir

Temps de lecture: 8 minutes
2 crayons posés sur un livret d'entraînement au N3 du JLPT.

Si vous voulez poursuivre vos études au Japon ou si vous cherchez un emploi, avoir un certificat de réussite du JLPT (Japanese Language Proficiency Test) peut se révéler très utile. Le N3 du JLPT est l’examen pour le niveau intermédiaire et fait office de transition vers les niveaux plus difficiles, les N2 et N1.

Voici la troisième partie de notre série de 5 sur le JLPT et aujourd’hui, nous allons parler du N3. Lisez la suite pour en savoir plus sur comment bien se préparer pour réussir l’examen JLPT N3 et pourquoi étudier pour l’examen est utile.

Une introduction au JLPT

La fondation JLPT fut établie en 1984 et depuis a créé l’examen de langue japonaise le plus répandu dans le monde. 

L’examen est une indication de votre niveau de compréhension du japonais et est utilisé à des fins de sélection par les universités et les employeurs désireux d’embaucher des travailleurs étrangers. Réussir le JLPT permet également de satisfaire l’obligation d’étudier pendant 150 heures imposée par le gouvernement.

Le JLPT comporte cinq niveaux : le N5 est le plus facile à passer et le N1 le plus difficile. Il n’est pas nécessaire de réussir un certain niveau pour passer au niveau suivant. Par exemple, il n’est pas nécessaire d’avoir réussi le N4 pour pouvoir passer l’examen N3.

Chaque examen porte sur quatre points : la compréhension écrite, la grammaire, le vocabulaire et la compréhension orale.

Au Japon, l’examen est normalement organisé deux fois par an : en juillet et en décembre.  Il existe de nombreux centres d’examen à l’étranger, mais tous n’offrent pas la possibilité de passer l’examen deux fois par an. Le site officiel du JLPT contient les informations les plus récentes sur les centres d’examen et les dates auxquelles ils offrent la possibilité de passer l’examen.

Pourquoi passer le JLPT N3 ?

Même si un certificat de réussite du N3 n’est en général pas suffisant pour obtenir un emploi ou entrer à l’université, il existe des exceptions. Par exemple, certaines écoles spécialisées acceptent le N3 du JLPT en tant que condition nécessaire minimale, et si vous êtes ingénieur ou programmeur, vous avez de grandes chances de trouver un travail avec un N3 car ces professions sont très demandées.

Si vous voulez travailler au Japon, il est tout de même conseillé d’obtenir au moins le N2 du JLPT afin de pouvoir augmenter vos chances de trouver un emploi. Le N3 est parfait pour vous préparer aux niveaux plus difficiles, les N2 et N1. La formule est très similaire si vous apprenez à étudier de façon efficace.

De plus, une fois le niveau intermédiaire atteint dans votre étude de japonais, tout commence à devenir flou et il est difficile de savoir quoi faire pour progresser. Étudier en vue du N3 peut vous aider en vous donnant une structure et un objectif clairs afin d’identifier ce que vous devez apprendre par la suite.

Un livre de préparation au N3 du JLPT pris sur une étagère.

Sur quoi porte l’examen du JLPT N3 ?

La principale différence entre le N4 et le N3 est que ce dernier vous sort de vos habitudes et du japonais de tous les jours pour vous orienter vers du contenu plus spécifique et difficile, comme des articles de journal. Votre compréhension est testée, mais la vitesse de cette dernière le sera aussi. Attendez-vous à voir des textes plus longs et plus difficiles à lire et comprendre dans un temps imparti plus strict.

La difficulté des examens du JLPT n’augmente pas de façon linéaire mais exponentielle. C’est pourquoi se préparer pour le N3 prend à peu près autant de temps que d’étudier pour les niveaux N5 et N4 additionnés. Pour réussir le N3 du JLPT, vous devez pouvoir :

  • Comprendre environ 2 250 nouveaux mots de vocabulaire et 370 nouveaux kanji ;
  • Comprendre des informations résumées, comme des gros titres de journaux.
  • Être capable de lire rapidement et de comprendre des textes un peu plus difficiles sur des sujets différents avec de l’aide.
  • Comprendre avec de l’aide des conversations à une vitesse presque naturelle sur des sujets de la vie quotidienne et comprendre les relations entre les locuteurs.

Structure de l’examen

L’examen est divisé en trois sections, et le temps de chacune est limité. Voici un récapitulatif de la structure de chaque section :

Vocabulaire (30 minutes)

Dans cette section on vous teste sur :

  • La lecture des mots écrits en kanji
  • Les kanji des mots écrits en hiragana
  • Le sens des mots défini par le contexte
  • Des mots et expressions aux sens proches
  • L’usage correct des mots dans des phrases

Grammaire et compréhension écrite (70 minutes)

Dans cette section, on vous teste sur :

  • Les formats grammaticaux qui sont le mieux adaptés à des phrases
  • La composition adéquate d’une phrase 
  • La pertinence des phrases pour s’assurer la fluidité du texte
  • La compréhension de courts passages sur des sujets de la vie de tous les jours
  • La compréhension de longs passages sur des sujets divers
  • La capacité d’extraire des informations de différents contenus, comme des annonces

Compréhension orale (40 minutes)

Dans cette section on vous teste sur :

  • Votre capacité à saisir les informations nécessaires afin de comprendre une problématique et de choisir le moyen approprié pour la résoudre
  • Votre capacité à définir les points importants en vous basant sur les informations nécessaires présentées au préalable
  • Votre compréhension des grandes lignes de conversations plus longues
  • Votre capacité à choisir les expressions verbales adéquates en écoutant l’enregistrement et en regardant les illustrations
  • Votre capacité à choisir les bonnes réponses après avoir écouté de courtes phrases, comme des questions ou des salutations

Barème de l’examen

Pour réussir le JLPT, peu importe le niveau, deux critères doivent être remplis :

  1. Votre score total doit être égal ou supérieur au nombre de points nécessaires pour réussir, la note globale de réussite (“overall pass mark”).
  2. Le score de chaque section doit être égal ou supérieur au nombre de points nécessaires pour réussir, la note de réussite de section (“sectional pass mark”)

Si vous n’obtenez pas la moyenne nécessaire à chaque section, vous ne pourrez pas réussir l’examen même si vous avez atteint le total de points nécessaires.

Pour le N3 du JLPT, les notes de chaque section doivent être de :

  • Connaissances linguistiques (vocabulaire et grammaire) : 19/60 points
  • Compréhension écrite : 19/60 points
  • Compréhension orale : 19/60 points
  • Au total, il vous faut au moins 90/180 points.

S’inscrire à l’examen

Si vous êtes au Japon et souhaitez passer le JLPT N3, vous pouvez vous inscrire en ligne, trois ou quatre mois avant la date de l’examen. Vous pouvez en apprendre plus sur la démarche dans notre article, ici.

Si vous n’êtes pas au Japon, vous devrez trouver votre centre d’examen et vous inscrire directement auprès de son administration. Vous vous pouvez trouver une liste de centre d’examens en-dehors du Japon sur le site officiel du JLPT.

Les frais d’inscription au test varient selon le lieu de l’examen et le niveau choisi.

Un livret de l’examen N3 du JLPT sur une table avec deux crayons.

Se préparer pour le N3 du JLPT

Souvent, quand les apprenants commencent à se préparer au N3, ils réalisent d’un coup qu’ils arrivent à comprendre presque tout alors qu’ils étaient en difficulté auparavant. C’est en partie parce qu’à ce moment-là, ils ont la sensation d’avoir saisi les bases de la grammaire japonaise.

Assurez-vous donc de bien comprendre les conjugaisons et les points de grammaire appris pour le N4 du JLPT avant de vous lancer dans la préparation du N3. L’étape suivante est d’utiliser ces connaissances et de lire autant que vous pouvez : articles de journaux, « light novels » et jeux avec beaucoup de texte. Faites ce qui vous intéresse, ce qui vous distrait, ce qui vous amuse. Et en faisant ça, essayez de faire de la « lecture active ». Cherchez les mots que vous ne connaissez pas, entrez-les dans votre appli de « flashcards » et révisez-les le matin suivant.

Une autre recommandation serait de vous habituer à apprendre de nouveaux kanjis tous les jours. 370 nouveaux kanjis, ce n’est pas rien. Il existe de nombreux moyens d’étudier les kanjis, mais notre conseil pour le N3 est d’apprendre les mots et le vocabulaire, ainsi que d’étudier des phrases qui incluent ce kanji. Enchaîner les flashcards de kanji n’est pas efficace car vous n’avez pas le contexte dans lequel les kanji sont utilisés.

Et enfin, quand vous vous sentez prêt, faites autant d’examens blancs que possible. Essayez de les faire en conditions réelles : ne trichez pas, essayez de finir dans les temps et n’oubliez pas de revoir vos réponses après !

Manuels et applis utiles

Tout d’abord, il est recommandé de télécharger une appli de “flashcards”, ces fiches utilisées pour mémoriser du vocabulaire ou de la grammaire. La plus connue est Anki. Il vous faut aussi une bonne application de dictionnaire. Nous vous recommandons Takoboto sur Android et imiwa? pour Apple.

Voici des manuels et applis utiles pour vous préparer au N3 du JLPT :

  • JLPT sensei (kanji/listes de vocabulaire)
  • Kanji Study (seulement sur Android), une appli pour étudier les kanji avec intégration d’Anki
  • TODAI – easy Japanese :si vous souhaitez lire des articles de journaux en japonais et étudier efficacement le japonais. Il existe aussi une appli gratuite pour Apple et Android.
  • Japanese Graded reading (reberu betsu nihongo tadoku raiburarii レベル別日本語多読ライブラリー) : choisissez les niveaux 3 et 4 pour le JLPT N3.
  • Japanesetest4you: des tests rapides pour les différents niveaux du JLPT.
  • Kanji123 : tests de kanji

Si vous n’aimez pas étudier avec des manuels numériques, il existe une pléthore d’ouvrages physiques de préparation au N3 du JLPT. On trouve dans les plus populaires : Nihongo Sou Matome, Shin Nihongo, and TRY!

Étudier le japonais au Japon

Étudier le japonais dans une école de langue au Japon est un excellent moyen d’apprendre la langue et de se préparer au JLPT. Si vous avez les moyens de le faire, considérez l’apprentissage immersif dans le pays où l’on parle la langue en question. Aller en cours tous les jours et utiliser la langue pour les taches de la vie quotidienne vous aidera à progresser rapidement.

Go! Go! Nihon vous aide à vous inscrire dans des écoles de langues au Japon et toutes nos écoles partenaires proposent des cours pour différents niveaux. Beaucoup d’entre elles aident également leurs étudiants à préparer les examens du JLPT. Consultez notre page sur les écoles de langue pour découvrir les établissements avec lesquels nous travaillons en partenariat au Japon, et prenez contact avec nous si vous souhaitez poser votre candidature. 

Prendre des cours en ligne

Si vous ne pouvez pas vous rendre au Japon mais voulez bénéficier d’un environnement de salle de classe, nous proposons des cours en ligne pour vous préparer au N3 du JLPT ! Par exemple, si vous voulez des conseils pendant tout le processus, nous recommandons notre cours de japonais intermédiaire. Si vous avez déjà des connaissances en japonais de niveau JLPT N3 et que vous souhaitez vous concentrer sur des examens blancs, notre cours de préparation à l’examen du N3 Tokyo Galaxy est là pour vous.

Gardez à l’esprit que vous devriez être au moins de niveau N4 avant de vous inscrire à ces programmes !

À quoi s’attendre le jour de l’examen

Avant l’examen, vous recevrez une convocation de la part des organisateurs, vous informant de la salle dans laquelle vous passerez l’examen.

Vous ne pouvez apporter rien d’autre que du matériel pour écrire. Normalement, vous n’avez droit qu’à un crayon à papier (ou porte-mine) pour écrire vos réponses. Vous pouvez aussi apporter une montre analogique mais surtout pas de montre à affichage digital. Nous vous recommandons de le faire, au cas où il n’y ait pas d’horloge dans la salle d’examen.

De courtes pauses sont prévues entre chaque section de l’examen. Vous pouvez en profiter pour aller aux toilettes, prendre l’air ou boire et manger. 

Une fois le test terminé, il vous faudra attendre que toutes les copies soient ramassées avant de pouvoir quitter la salle. Et faites bien attention : quand le temps est écoulé, vous devez immédiatement arrêter d’écrire et poser votre crayon. Ne pas respecter cette consigne peut vous disqualifier !

Notez qu’il ne s’agit que d’un aperçu général de la procédure à suivre si vous passez le JLPT au Japon. Les procédures dans les centres d’examen à l’étranger peuvent être différentes.

Annonce des résultats

Si vous passez l’examen au Japon, vous pouvez espérer recevoir vos résultats dans un délai d’environ deux mois. Vous pourrez les consulter sur le portail en ligne du JLPT.

Ceux qui passent l’examen en dehors du Japon peuvent s’attendre à recevoir leurs résultats dans un délai de deux à trois mois, bien que les détails varient d’un pays à l’autre.

Réussissez votre JLPT N3 avec Go! Go! Nihon

Avoir en main un certificat du JLPT niveau 3 sera probablement une réussite important dans votre apprentissage du japonais. Maintenant que vous avez toutes les informations nécessaires, téléchargez des manuels, inscrivez-vous à des cours ou bien faites tout votre possible pour commencer ! Nous croyons en vous !

Comme nous l’avons précisé, Go! Go! Nihon offre son soutien pour s’inscrire dans une école de langue japonaise au Japon. Nous proposons une variété de cours en ligne en partenariat avec certaines des meilleures écoles de langue du Japon.

N’hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions ou si vous voulez commencer votre inscription !

Partagez cet article

Go! Go! Nihon

Articles Liés