Ah l’été au Japon ! C’est avant tout les feux d’artifices et les matsuri en tout genre (fêtes traditionnelles). Mais aussi les spécialités locales qu’on prend le temps de déguster le soir en plein air lorsque les températures se font plus douces. La période estivale est définitivement le moment opportun pour découvrir l’archipel et sa culture. Et ce, même d’un point de vue vestimentaire, puisque l’été au Japon sonne le retour des yukata (浴衣) !

Souvent confondu avec son cousin d’hiver le kimono, le yukata est un vêtement de coton très léger que les Japonais ont l’habitude de porter en été lors des matsuri. Mais pas que, puisque cette pièce de coton peut aussi être portée au quotidien comme à la sortie des onsen quelque soit la saison !

Quand porter un yukata

A l’origine fait de lin, le yukata était en effet utilisé par l’aristocratie d’Heian (794-1185) comme peignoir de bain à la sortie des sources chaudes. Une tradition qui a fini par toucher toutes les classes sociales, et qui est aujourd’hui encore de coutume dans les ryokan (auberge traditionnelle) munis de onsen. La clientèle peut alors profiter des bains et déambuler dans les couloirs sans avoir à se changer après chaque trempette.

Porter un yukata est avant tout synonyme de détente et de légèreté. Ainsi c’est donc tout naturellement qu’il a migré vers les penderies nippones au cours des siècles derniers. Il est désormais un véritable accessoire de mode à exhiber lors des matsuri. Ses couleurs chatoyantes et ses motifs tous plus originaux les uns que les autres viennent égayer les douces journées d’été.

Porter un yukata

Comment porter un yukata

Généralement composé d’une robe et d’une ceinture dite ‘’obi’’ (comme pour les kimono), le yukata se porte par-dessus les sous-vêtements.

La robe

Une fois enfilée, rabattez le côté droit de la robe sur votre corps. Ensuite venez placer le côté gauche par-dessus ce dernier. Cette partie est très importante car le sens inverse (côté gauche sur la poitrine) est généralement porté lors des funérailles ! Si vous voulez éviter les regards interloqués dans la rue, mieux vaut donc ne pas se tromper !

Le obi

En maintenant la robe en place, munissez-vous du obi. Placez-le au milieu de votre ventre, à l’avant. Au niveau de la taille si vous êtes une femme et au niveau des hanches si vous êtes un homme. Enroulez-le ensuite en commençant par l’arrière pour revenir devant vous. Après deux tours, nouez le obi en triangle.

Les réglages

La plupart des yukata n’ont pas de longueur à proprement parler (hormis de grandes fourchettes de taille comme 1m45-1m67, 1m68-1m77, etc.). Vous aurez donc besoin de dissimuler le surplus de tissu en petits plis au niveau de votre taille. Comme cette partie est un peu délicate, mieux vaut vous faire aider au début.

Les accessoires

Bien que les yukata des ryokan soient généralement fournis sans accessoire, les boutiques spécialisées proposent souvent de nombreux accessoires pour parfaire sa tenue. Cela peut aller des bijoux de obi à enrouler soit-même autour de la taille, aux geta de couleur (ces chaussures traditionnelles qu’on porte aussi avec les kimono), en passant par les épingles à cheveux et les hanten (ces manteaux traditionnels qu’on revêt sur son yukata lorsque le vent se lève). Alors soyez créatif !

Vous pourrez essayez cette activité amusante lors de notre prochain voyage-études. Nous organisons cette activité pour d’autres voyages à différents moments de l’année, présentés sur notre page d’accueil.

Le yukata est donc un incontournable de la vie au Japon. Si vous désirez également en apprendre un peu plus sur la culture japonaise, n’hésitez pas à consulter les autres articles de notre blog sur Go! Go! Nihon.