Au Japon, les célébrations du Nouvel An sont souvent synonymes de renouveau. On fait le ménage dans ses pensées comme dans ses placards, et on s’apprête à affronter l’année qui arrive avec espoir, reconnaissance… et une nouvelle paire de chaussures !

En effet, le 01er janvier au Japon marque également le début des soldes de ganjitsu (les soldes du Nouvel An). D’une durée moyenne de 3 semaines, les soldes d’hiver sont un véritable nid à bonnes affaires. On trouve de nombreuses réductions sur tout un tas d’articles dans l’ensemble du pays, et la probabilité de dénicher la perle rare est d’autant plus grande que des petits sacs bien mystérieux font leur apparition à l’entrée des magasins : les fukubukuro, les pochettes surprises japonaises !

A quoi ressemblent les fukubukuro ?

Également appelés ‘’lucky bags’’, les fukubukuro sont des pochettes surprises japonaises qu’on peut acheter à l’entrée des magasins pendant toute la durée des soldes. Si on ne connaît pas réellement l’origine de ces pochettes, on s’accorde à dire que la première pochette surprise a fait son apparition sur l’archipel entre la fin de la période Edo (1603-1868) et le début de l’ère Meiji (1868-1912). On ne sait bien évidemment pas ce qui s’y cache, et leur prix de vente varie en fonction de l’enseigne où ils sont vendus, mais on peut toutefois être sûr d’une chose avec les fukubukuro : leur valeur réelle est dans les trois quarts des cas bien supérieure à leur valeur d’achat !

C’est d’ailleurs la raison pour laquelle les pochettes surprises sont si populaires au Japon ! Certain(e)s fashionistas n’hésitent pas à faire la queue pendant des heures devant les boutiques qui les intéressent pour s’en procurer, et le YouTube japonais voit chaque année apparaître de nouvelles vidéos haul (ouverture de paquets) ayant pour thème les achats du Nouvel An. Les fukubukuro sont aujourd’hui une véritable institution. Et une institution qui peut rapporter gros, puisque certaines pochettes de grande marque peuvent valoir jusqu’à trois ou quatre fois leur prix d’achat !

Attention cependant, il peut arriver que l’acheteur ne soit pas en veine et que la valeur du contenu de la pochette soit à peine supérieure à sa valeur d’achat. On parlera dans ce cas de fukôbukuro, les ‘’pochettes malchanceuses’’.

Où acheter des pochettes surprises japonaises ?

Où acheter des pochettes surprises japonaises ?

Les pochettes surprises japonaises apparaissent dès le premier janvier devant de nombreux magasins. Et pas seulement devant les enseignes de prêts à porter ! Boutiques d’accessoires, bijouteries ou encore drug stores pour le maquillage, il est possible de trouver des pochettes surprises dans tout un tas de commerces.

A Tokyo par exemple, les centres commerciaux des grands quartiers feront un très bon point de départ pour votre shopping du Nouvel An. Notamment Shibuya 109, Sunshine Ikebukuro, et LA FORËT Harajuku, qui vendent de nombreuses pochettes surprises dans le domaine de la mode homme, femme et enfant.

Le très chic quartier de Ginza est également un lieu incontournable lors des soldes de Ganjitsu, puisque la marge de bénéfice peut être excessivement grande lorsqu’on parle de luxe !

Les nouvelles pochettes surprises du jour de l’an

Avec le succès des fukubukuro dans le domaine du textile, d’autres marchés ont tenté de surprendre leurs clients avec des pochettes. C’est le cas notamment des chaînes de café comme Starbucks et Tully’s, qui proposent aujourd’hui des pochettes surprises de leurs produits phares avec mugs de collection et dosettes de café.

Dans un autre registre, les compagnies ferroviaires ont également adopté la tendance ! A Tokyo par exemple, la Seibu Railways vend maintenant des dîners en wagon-restaurant sous forme de fukubukuro. Les pochettes sont disponibles en nombre limité devant les guichets Seibu des gares de la capitale, et elles attirent chaque année une bonne centaine de clients.

Les lucky bags étant un bon moyen de découvrir des produits qu’on ne penserait pas à acheter dans la vie quotidienne, sachez qu’on peut également trouver des pochettes surprises dans les supermarchés !

Fruits de saison, produits surgelés, et boissons mystères, les pochettes alimentaires sont désormais un moyen ludique de faire ses courses !

Enfin,si vous hésitiez encore à sortir de chez vous pour profiter des réductions, vous serez heureux d’apprendre que de plus en plus de marques commencent à commercialiser leurs fukubukuro en ligne !

Et si vous n’aimez pas les surprises, rassurez-vous : de nombreuses enseignes affichent désormais ce qui se trouve dans le sac afin d’éviter les reventes et les déceptions.

Intéressé par d’autres brèves de vie japonaise ? N’hésitez à découvrir nos autres articles sur le blog de Go ! Go ! Nihon.