Est-il possible d’apprendre le japonais par les mangas ? Vous ne deviendrez peut être pas bilingue en ne vous basant que sur cela, mais ça reste un outil vraiment efficace pour la lecture des caractères et votre rapidité. Il suffit juste que vous lisiez des mangas tout en étudiant correctement en même temps à côté. Si vous ne vous basez que sur la lecture des mangas, vous prendrez probablement une mauvaise habitude et utiliserez de l’argot ou oublierez les formes basiques de politesses.

Dans cet article, nous avons rassemblé quelques bonnes raisons d’apprendre le japonais par les mangas et nous vous proposons aussi quelques mots clés très utiles à retenir.

Japanese manga example

Les Kanji

Si vous commencez à apprendre la langue japonaise, vous aurez sûrement déjà appris quelques kanji et vous aurez remarqué que c’est l’une des plus grandes difficultés d’apprentissage de la langue. Apprendre à lire et écrire les kanji prend beaucoup de temps, il faut constamment les étudier pour s’en souvenir. Les mangas sont donc ici un excellent moyen de les retenir, car vous en verrez forcément, souvent directement avec leur lecture, et utilisés dans les bons contextes.

De plus, le fait de lire vous apportera une histoire qui vous motivera à en comprendre les moindres détails. Comme indiqué juste avant, dans la plupart des mangas, des furigana seront placés à côté des kanji pour vous faciliter la lecture et retenir la prononciation du caractère. Un furigana est un petit kana imprimé juste à côté du kanji.

Le principal intérêt de ces kana est pour attirer un public beaucoup plus large. Si un manga vous intéresse, renseignez-vous d’abord pour savoir s’il peut potentiellement vous proposer des furigana, car certains mangas destinés à un public adulte n’en auront pas et cela deviendra plus difficile pour vous de lire quelque chose qui vous intéressez vraiment avec des kanji illisibles à chaque phrase.

En plus de tout cela, le fait de lire directement un manga peut vous aider dans votre apprentissage des kanji car vous comprendrez beaucoup plus rapidement leur sens avec le contexte présent dans les images.

L’Ateji

Un autre élément que l’on oublie souvent dans les mangas mais qui reste très intéressant dans l’apprentissage sont les « Ateji » (当て字, « caractères assignés »). Ce sont des kanji qui représentent un mot uniquement basé sur la phonétique et non sur le sens du caractère. C’est-à-dire que les kanji utilisés n’ont pas forcément de sens pertinent pour ce dont il est utilisé, mais le son correspond bien à sa signification.

L’exemple le plus souvent utilisé est « Sushi » (寿司), qui utile les caractères 寿, signifiant la longévité et 司 qui veut dire directeur, ces deux kanji n’ont absolument rien à voir avec la nourriture et pourtant, ils désignent ensemble l’une des spécialités culinaires les plus connues du Japon.

Avec toutes cette culture popularisée, vous devriez être plus familier avec les mots écrits en katakana pour les faire ressortir dans le texte, mais avant cela, les ateji étaient beaucoup plus courant qu’aujourd’hui.

Ces caractères sont particulièrement utiles dans votre apprentissage car vous remarquerez qu’ils sont assez souvent utilisés dans les journaux et dans les médias. Particulièrement lorsque l’on parle d’un autre pays, d’ailleurs, on utilisera des ateji. Voici quelques exemples qui pourraient vous être utiles :

  • : Italie
  • : Angleterre
  • : Etats-Unis
  • : France
  • 可愛い (kawaii) : « mignon », même s’il est plus souvent écrit avec des hiragana
  • 沢山 (takusan) : « plusieurs », lui aussi souvent utilisé avec des hiragana
  • 滅多に (mettani) : « rarement »
  • 合羽 (kappa) : « imperméable » venant du Portugais « capa »
  • 滅茶苦茶 (mechakucha) : « absurde »

Japanese manga showing katakana

Onomatopées

C’est universel, vous avez sûrement été déjà habitués à en voir dans des bandes dessinées, sachez qu’il y en a aussi partout dans les mangas ! Ce sont de petits mots qui décrivent le son représenté. Que vous ayez lu Astérix et Obélix ou que vous lisiez régulièrement des comics, vous aurez certainement déjà lu quelques « Ahhh ! », « Crash ! » ou encore « Boom ! ». Elles ajoutent un certain dynamisme à l’histoire et vous verrez qu’elles sont également utilisées régulièrement dans les mangas.

La langue japonaise elle même adore et abuses des onomatopées, tant à travers les mangas qu’ailleurs. Qu’il s’agisse de bruits d’animaux, de mouvements ou même du son de la pluie, il existe énormément de mots différents et certains restent même utilisables dans une conversation normale, ce qui peut être vraiment intéressant à retenir.

Compte tenu de l’énorme quantité de ces mots en japonais, il est difficile de savoir par où commencer son apprentissage, c’est pourquoi les mangas sont vraiment utiles dans ces circonstances. Nous vous proposons quelques onomatopées communes souvent utilisées :

  • あはは : le classique « Ah! Ha! Ha! », un rire très communicatif
  • うふふ : un rire plus faible. Cela implique souvent que quelqu’un est en train de préparer quelque chose.
  • くすくす : rire tout seul
  • いひひ : un rire moqueur
  • ごろごろ : grondement de tonnerre
  • ざーざー : forte pluie
  • しとしと : faible pluie
  • しーん : indique qu’il y a un silence absolu
  • じー : le son d’une personne qui fixe quelque chose ou quelqu’un du regard fortement
  • ぼーっと : le son de quelqu’un qui est dans la lune, qui est perdu dans ses pensées
  • がばっと : un mouvement brusque, souvent utilisé lorsque le personnage se réveille en sursaut

Adverbes

Il y en a quelques autres onomatopées, considérées comme des adverbes, plus inhabituelles qui sont utilisés pour indiquer le sentiment d’un personnage ou le changement de sensation plutôt que des choses physiques. Ces adverbes exprimés sous forme de mots onomatopéiques sont également très courants dans les mangas. Voici quelques adverbes utiliser pour continuer à apprendre le japonais par les mangas.

  • すっかり : Seul, il se traduit par « complètement », mais sous la forme d’onomatopées, il indique quelque chose de beau, qui génère une sensation agréable.
  • すっきり : Se sentir renaître, rafraîchi, bien qu’il puisse également être utilisé pour indiquer que quelque chose est propre.
  • いらいら : Indique que le personnage est irrité, énervé.
  • ごろごろ : Prend différentes significations selon le contexte. Cela peut indiquer un ventre qui grogne, un chat qui ronronne, le rugissement du tonnerre ou assez souvent un objet qui roule.
  • ぺらぺら : Normalement utilisé pour indiquer qu’une personne parle couramment une langue étrangère, dans le cas d’une onomatopée, ce mot est utilisé pour décrire des personnages qui discutent.
  • ぴかぴか : Quelque chose qui brille ou fait des étincelles, très facile à retenir si vous vous souvenez que c’est aussi le son du célèbre Pokémon de type électrique, Pikachu.

Japanese manga with onomatopeia

Créer des liens

Vous utilisez souvent les réseaux sociaux ? Il est possible que certains mots vous échappent, c’est pourquoi, les mangas sont un excellent moyen dans ces circonstances, car ils vous permettront de vous habituer à lire et comprendre l’argot utilisé par les jeunes japonais. Voici quelques mots pour vous aider à commencer si vous souhaitez discuter avec de nouveaux amis :

  • (マンジ) : Bien qu’il ait de nombreuses variantes, ce caractère seul n’a aucune signification réelle. Il est utilisé quand on est impatient à propos de quelque chose et qu’on pourrait le traduire par « Je n’arrive pas à y croire ! ». À ne surtout pas confondre avec la croix gammée Nazi, ce kanji est à l’origine un symbole couramment utilisé dans le bouddhisme.
  • りー : Ou des versions alternatives comme りょ ou りょりょ, c’est une abréviation de りょうかい (了解), qui signifie « reçu » ou « compris ».
  • : Celui-ci pourrait être à premier abord lu en tant que kanji signifiant « herbe », mais sur Internet, il est utilisé pour indiquer un grand rire, comme dans le cas de 笑笑. La raison à cela est parce que 笑う se lit « Warau » et que beaucoup de japonais utilisez alors « wwww » à la place de 笑笑. Les petits « w » sont sensé représenter dans cette situation de l’herbe, d’où le 草.
  • エモい : Venant du mot anglais « émotionnel », il indique une émotion très forte, qui peut être à la fois positive et négative.

Si vous aimez les mangas et le japonais, pourquoi ne pas faire d’une pierre deux coups et approfondir vos connaissances tout en profitant de votre passion et apprendre la langue ?

Vous souhaitez en savoir plus sur les autres moyens d’apprentissage de la langue et vous renseigner sur la vie au Japon ? Alors n’hésitez pas à regarder régulièrement nos articles sur notre blog Go! Go! Nihon.