Apprendre le japonais par les anime, est-ce possible ? Est-ce que vous n’allez pas seulement apprendre des termes de combats ou le jargon des jeunes japonais sans forcément vous améliorer dans la langue ?

Il faut savoir que les anime peuvent être un excellent support lors de vos études de la langue japonaise, mais il ne faut pas vous baser uniquement là-dessus. Regarder régulièrement des anime peut habituer vos oreilles aux sons de la langue et tout cela de manière décontractée, avec une histoire qui vous intéressera sûrement. Et de cette manière, ces sons ne vous sembleront pas si nouveaux lorsque vous serez au Japon.

Pour vous aider à utiliser les anime comme soutien dans votre apprentissage, nous avons pensé que créer un guide d’expressions courantes dans les anime pourrait être une bonne idée.

Salutations

Dans la plupart des langues, lorsque vous commencez l’apprentissage, vous devrez commencer par les salutations. Certains genres d’anime seront plus utiles que d’autres pour entendre les expressions utilisées et cela vous permettra de les intégrer plus vite, comme dans les anime dits « Slice of life » ou les anime « School life ». Voici quelques mots représentant des salutations que vous entendrez très souvent tout au long de ce genre d’anime :

  • Ohayou : « Bonjour », utilisé plutôt le matin
  • Konnichiwa : une salutation générale, souvent aussi traduite comme « Bonjour »
  • Konbanwa : « Bonsoir »
  • Oyasumi : « Bonne nuit »
  • Mata ne : « Salut » ou « A plus tard », il existe aussi « Mata ashita » qui veut dire « A demain »
  • Tadaima : « Je suis rentré », à utiliser lorsque vous venez de rentrer chez vous
  • Okaeri : il n’y a pas d’équivalent français, mais c’est utilisé comme réponse à « Tadaima », on pourrait le traduire comme « Bon retour »

Si vous souhaitez en savoir plus à ce sujet, nous avons un article complet qui pourrait vous être utile.

extrait de gekkan shoujo nozaki-kun

Suffixes honorifiques

Vous avez sûrement déjà dû voir ou entendre des suffixes honorifiques en japonais. Ils sont tellement importants qu’ils sont utilisés dans n’importe quelle occasion. Que ce soit dans les anime ou dans les mangas, ils peuvent être un excellent moyen d’en apprendre plus sur leur utilité et leur fonctionnement. Mais soyez vigilent à bien savoir les utiliser car dans certaines situations, si vous les utilisez de la mauvaise manière, cela peut être extrêmement impoli.

  • Chan, kun and san : les suffixes les plus connus et les plus utilisés. San est le plus commun : c’est une forme de respect envers les personnes que vous ne connaissez pas ou de manière générale pour respecter une personne qui a plus d’expérience que vous. Chan et kun sont utilisés avec des amis proches et des enfants. Les deux suffixes dénotent de l’affection pour une personne que vous connaissez bien. La principale différence est que chan est plus couramment utilisé chez les filles et kun chez les garçons.
  • Sensei : littéralement, « professeur » ou « docteur ».
  • Sama : est le titre honorifique qui exprime le plus grand respect et est utilisé plus fréquemment pour les clients (お客様, o-kyakusama) ou pour les divinités (comme 神様, kamisama, « Dieu »).
  • Dono : une traduction littérale pourrait être « mon seigneur » ou « maître », mais cela ne signifie pas que la personne en question est nécessairement une personne issue de la noblesse. Vous l’entendrez souvent dans les anime historiques (en particulier lorsqu’il s’agit d’une histoire où figurent des samouraïs). Bien que rarement utilisé de nos jours, vous pouvez le trouver dans certains échanges commerciaux ou sur des certificats.
  • Senpai : utilisé pour désigner des étudiants ou des collègues plus âgés, qui ont plus d’expérience.

Mis à part ces suffixes honorifiques, nous avons aussi le tomodachi kotoba (友達言葉, informel), qui montre une grande proximité et intimité avec l’interlocuteur. Ceux-ci sont nombreux, mais les suffixes que vous entendrez le plus souvent sont rin et pyon, principalement utilisé par les femmes. Les hommes, eux, utiliseront plutôt ppe ou tan.

Si vous souhaitez en savoir plus sur l’origine et l’utilisation des suffixes honorifiques dans la langue japonaise, vous pourrez en apprendre plus en lisant notre article consacré à ce sujet. Cela vous aidera encore mieux à comprendre la langue et pourra même vous aider à apprendre le japonais par les anime.

Suki desu

Les sentiments

Les animes dits « Shoujo », sont un genre d’anime habituellement destiné à un public féminin. Ils sont très axés sur les sentiments et en particulier ceux des adolescents à l’école. Il est probable que vous ayez déjà vu des épisodes spéciaux qui se déroulent pendant la Saint-Valentin ou Noël, des épisodes sur les amours non-réciproques, les déclarations d’amour, c’est à ne surtout pas manquer !

Voici les phrases et mots les plus couramment utilisés dans ces situations :

  • Kiritsu ! Rei ! Chakuseki ! (きりつ! れい! ちゃくせき!) :« Levez-vous ! Saluez ! Asseyez-vous ! » sont les mots que le professeur utilisera avant de commencer le cours, demandant aux étudiants de se lever et de saluer le professeur.
  • Suki (好き) : « Je t’aime » ou « j’aime ça » (selon le contexte), je pense que tout le monde a déjà entendu ce mot. On peut aussi utiliser comme terme « daisuki », qui signifie « Je t’aime beaucoup ».
  • Kokuhaku (告白) : Littéralement une « confession ».
  • Tsukiatte kudasai (付き合ってください) : « Veux-tu sortir avec moi ? » utilisé pour déclarer votre amour et demander à la personne que vous aimez de devenir votre moitié.
  • Ganbatte ! : « Courage », « Fais de ton mieux ! » etc. Ce terme a une signification très importante et vous pourrez en apprendre plus sur notre article Ganbaru.
  • Urayamashii : « Je suis jaloux ! » ou bien « Quelle chance ! »
  • Giri Giri Safe : peut être traduit par « tout juste ! ». Une des phrases favorites des personnes qui ont pour habitude d’être en retard et qui arrivent tout juste pour le début du cours.
  • Kuuki Yomeru (空気読める) : littéralement, « lire l’air ». Cela signifie comprendre la situation et les indices non verbaux pour agir en conséquence, par exemple lors d’une situation très tendue. Vous entendrez aussi probablement son contraire « kuuki yomenai » (空気読めない), qui indique qu’une personne est incapable de lire entre les lignes et a peut-être dit une bêtise.
  • Onaka ga suita (お腹が空いた) et Nodo ga kawaita (喉が乾いた) : « J’ai faim » et « J’ai soif », de quoi bien faire comprendre votre envie d’être en pause déjeuner avant d’avaler votre repas.
  • Itadakimasu and Gochisousama : « Bon appétit » et « Merci pour le repas ».

personnage d'anime

Différentes insultes

En tant que société centrée sur la politesse et l’image de soi, les insultes ne sont pas utilisées de la même manière que nous le faisons ailleurs. En tant que tels, la plupart des mots qui sont des insultes sont des mots assez normaux, et c’est dans le ton et le contexte que ces mots prennent une signification différente.

C’est un domaine vaste et plutôt inhabituel à explorer. Nous avons donc choisi nos favoris qui pourraient vous aider à apprendre le japonais par les anime :

  • Hentai : « Pervers ! », c’est aussi un type de porno pour les mangas et les anime, mais c’est aussi une insulte envers une personne dont le comportement sexuel vous déplaît.
  • Iranai : « J’en veux pas ! » ou « J’en ai pas besoin ! »
  • Mendokusai : « Ça m’énerve ! ». Parfois les garçons changeront la fin du mot en utilisant le son seー plutôt que sai.
  • Urusai ! : selon le contexte, cela peut être interprété comme « Silence !! », « Baissez le ton ! », ou même « Vous êtes soûlant », « Vous êtes agaçant ! »
  • Kisama : la traduction littérale est « toi », mais cette forme est considérée comme très agressive et grossière.
  • Kuso : une manière plus forte de s’écrier « Bon sang ! », « Zut ! »

personnage d'anime qui s'incline

Enfin, le keigo

Les anime peuvent être surtout utiles si vous souhaitez travailler au Japon, car beaucoup d’expressions particulières au monde du travail existent en japonais. Il est possible que vous ayez déjà entendu parler du keigo si vous avez commencé à apprendre la langue. Mis à part les suffixes honorifiques dont nous avons parlé précédemment, il y a toute une partie de la langue japonaise qui est elle-même utilisée uniquement pour montrer une certaine forme de respect envers votre interlocuteur. Le meilleur moyen de vous attaquer à cette partie délicate du japonais est d’utiliser et de retenir des phrases couramment utilisées. Apprendre ces expressions dans leur contexte vous aidera à mieux les utiliser par la suite.

  • Irasshaimase ! : chaque fois que vous entrez dans un magasin ou un restaurant, vous entendrez les vendeurs et serveurs crier ce mot très fort à chaque client. Cela se traduit essentiellement par « Bienvenue! ».
  • to moushimasu (__と申します) : c’est utilisé lorsque vous vous présentez et dites votre nom à quelqu’un.
  • Moushiwake gozaimasen (申し訳ございません) : c’est une façon extrêmement formelle de présenter ses excuses.
  • Kashikomarimashita (かしこまりました) : il est utilisé pour confirmer à quelqu’un de plus important que vous avez bien compris. Les serveurs l’utilisent couramment quand vous passez votre commande.

Nous nous arrêterons ici car nous pourrions continuer éternellement, avec tous ces types d’anime différents qui pourraient vous aider à apprendre la langue japonaise.

Si vous connaissiez déjà toutes ces méthodes et ces phrases de vocabulaire grâce à votre anime préféré, pourquoi ne pas partager ceux que vous avez trouvés les plus utiles pour aider les autres à apprendre le japonais par les anime ?

Si vous souhaitez en savoir plus sur la culture japonaise, n’hésitez pas à suivre notre blog où nous reportons tout ce que vous devriez savoir sur le Japon !