Comment saluons-nous, en Occident ? Prenons-nous même la peine de réfléchir à la manière dont nous le faisons ? Bon, il va de soi que « bonjour » est plus poli que « salut », mais ça ne va pas vraiment plus loin, non ? On se sert la main à certaines occasions, on fait la bise une, deux, trois, quatre fois sur chaque joue, mais les codes d’éthique sont relativement simples.

Au Japon, les gens ne se touchent pas. Il est parfois de mise de se serrer la main, mais c’est plutôt rare. La plupart du temps, les Japonais s’inclinent légèrement et se sourient. C’est ce qu’on appelle eshaku (会釈).

Aisatsu (挨拶) peut se traduire par « salut » ou « salutation » et fait référence à une formule de politesse utilisée lors d’une rencontre ou d’un départ. La salutation en japonais n’est pas une simple formule passe-partout, elle est étroitement liée à la culture du respect et elle appelle parfois même à une position des mains précise ou un angle d’inclinaison particulier.

La salutation en japonais inclut également des termes à utiliser dans des situations souvent bien spécifiques. Tout dépend des personnes à qui vous vous adressez (des proches, des supérieurs, des inconnus…), d’où vous vous trouvez (à la maison, au travail, dans un lieu public…) et des circonstances qui peuvent influencer le comportement.

Salutations japonaises

Ohayō 

C’est la salutation du matin. Elle est normalement utilisée jusqu’à environ 11 heures. Habituellement écrit en hiragana uniquement, le kanji de ohayō (早) signifie « tôt » ou « rapide », ce qui explique qu’il n’est employé que le matin.

Ohayō est à utiliser avec nos proches. En dehors de cet entourage, il est de mise de dire ohayō gozaimasu (おはようございます).

Kon’nichiwa 

Il s’agit de l’équivalent de « bonjour », mais à n’utiliser qu’en après-midi. Encore une fois, ce terme est habituellement écrit en hiragana, mais en kanji (今日は), il veut littéralement dire « aujourd’hui » ou « ce jour ».

En situation moins formelle, il est commun de dire dōmo (どうも), peu importe la période de la journée.

Konbanwa 

Vous l’aurez deviné, cette fois-ci, c’est la salutation en japonais pour le soir. Elle est l’équivalent de « bonsoir » et ses kanji (今晩は) signifient « ce soir ».

Oyasuminasai 

À utiliser avant d’aller se coucher, il est semblable à « bonne nuit ».

Sayōnara 

C’est une manière très polie et formelle de dire « au revoir » et cette salutation peut être utilisée, par exemple, à l’école, entre des élèves et un professeur. Cependant, elle est peu employée parce qu’elle sous-entend souvent un départ définitif, un peu comme « adieu ». Vous l’entendrez probablement dans les chansons qui parlent de séparation et de coeur brisé.

Il est plus courant de dire soredewa, mata ashita (それでは、また明日), qui veut dire « à demain », ou d’autres variantes impliquant différents niveaux de politesse ou une référence à une journée différente (comme « à la semaine prochaine », etc.). Entre amis, il est fréquent d’utiliser des expressions comme bai-bai (バイバイ), jaane (じゃあね) ou matane (またね).

Ittekimasu/itterasshai 

La première expression est utilisée par la ou les personnes d’un groupe qui quittent la maison ou un autre lieu, avec l’intention d’y revenir. Elle veut littéralement dire « je vais et je viens ». La deuxième expression est dite par la ou les personnes qui restent à la maison, à l’intention de ceux qui quittent. Les deux sont l’équivalent de « J’y vais ! » et « À plus tard ! »

Tadaima/okaerinasai 

À l’inverse, ces expressions sont utilisées lorsque les personnes qui avaient quitté, reviennent. Elles peuvent être traduites par « Je suis rentré ! » et « Bienvenue ! »

Hajimemashite 

La première fois que vous rencontrez quelqu’un, il est de mise de lui dire hajimemashite, qui peut se traduire par « enchanté (de faire votre connaissance) ». Cette expression est souvent suivie par yoroshiku onegai shimasu (よろしくお願いします), qui exprime l’appréciation future de la sollicitude de la personne que vous rencontrez, un peu comme « je vous remercie à l’avance pour… » C’est une formule de politesse très humble et couramment utilisée. Vous l’aurez probablement entendue dans un anime, lorsqu’un nouvel élève se présente à la classe. Dōzo yoroshiku onegai itashimasu (どうぞよろしくお願い致します) et, simplement, yoroshiku (よろしく) sont deux variantes plus et moins polies.

Otsukaresama desu 

C’est une expression très utile dans le milieu du travail et elle exprime une appréciation du travail de vos collègues. La manière de l’utiliser est un peu floue et les Japonais semblent l’employer à tous vents. Par exemple, le matin, pour saluer vos collègues, surtout si vous êtes arrivés après eux ; après une réunion ; après avoir effectué une tâche ; en rencontrant un collègue dans le couloir ; ou encore, au moment de quitter le bureau. Il semble impossible d’en abuser !

Lors de votre prochain séjour en terres nippones, n’hésitez pas à utiliser une salutation en japonais, cette marque d’attention sera appréciée.

Pour en connaître plus sur le Japon, suivez les dernières publication du blog de Go! Go! Nihon.