Si vous avez déjà lu un manga ou vu un anime, vous avez probablement déjà entendu des personnages être appelés -san, -chan, -sensei, ou peut-être même -kun. Ce sont des mots honorifiques utilisés en japonais, une sorte d’équivalent de nos « Monsieur / Madame ». Il n’y a pas de règle absolue sur la façon de les utiliser. Cela dépend souvent du registre de politesse utilisé et du type de relation que les gens entretiennent entre eux.

Poursuivez votre lecture pour en savoir plus sur les honorifiques japonais et sur la façon dont vous pouvez les utiliser.

Les principaux honorifiques japonais

Sanさん

San est probablement le premier honorifique que vous apprendrez à utiliser et c’est l’un des plus couramment utilisés. Vous pouvez l’utiliser avec toute personne que vous ne connaissez pas vraiment, quels que soient son sexe, son âge ou son statut social. Il s’agit d’un terme neutre, que l’on pourrait presque traduire par « Monsieur / Madame« . San est également utilisé avec les noms de sociétés ou de commerces, comme par exemple une pâtisserie (パン屋さん, pan-ya-san).

Chanちゃん

Chan est l’honorifique le plus informel de tous. Il serait en fait le dérivé de « San » prononcé par des enfants qui ne pouvaient pas dire « San » correctement. Cette petite erreur était considérée comme mignonne et est restée dans la langue. Aujourd’hui, chan est utilisé pour désigner affectueusement les jeunes femmes dont vous êtes proche, les enfants, les bébés, une grand-mère, ou même un animal que vous aimez particulièrement. Il peut également être utilisé dans un couple ou pour parler de quelqu’un que l’on aime beaucoup. Il faut donc faire attention à son utilisation et ne pas l’employer avec des personnes dont vous n’êtes pas très proche.

Kunくん

C’est un honorifique vu comme masculin, utilisé pour les adolescents et les jeunes hommes. Parfois, il est utilisé pour désigner des jeunes femmes, mais uniquement dans des situations très spécifiques. Cet honorifique est surtout utilisé lorsqu’une personne avec un statut supérieur s’adresse à une personne plus jeune ou avec un statut inférieur. Le niveau de politesse est faible et son kanji est le même que celui utilisé pour kimi (君), qui est une manière informelle de dire « vous ». Kun peut être utilisé pour parler avec un camarade de classe, un jeune frère ou un homme plus jeune. Les hommes l’utilisent uniquement avec les femmes dont ils sont proches et de même, les femmes l’utiliseront avec les hommes.

Samaさま

L’utilisation du mot -sama est la plus formelle, et est très spéciale. Cette version supérieure de -san est utilisée dans des situations très spécifiques envers des personnes ayant un statut élevé, comme avec les clients dans le secteur du service à la clientèle, mais plus couramment lorsqu’on parle de divinités japonaises 神様 (kami-sama). Cet honorifique japonais porte un sens de supériorité sociale. On dit souvent que le client est roi, c’est pourquoi en japonais, les clients sont appelés お客様 (okyakusama).

Son équivalent français serait une forme extrêmement polie de « Monsieur / Madame le / la client(e) ». Parfois, cet honorifique sera attaché à un mot faisant référence à un groupe de personnes ou à un public, comme c’est le cas avec 皆様 (mina-sama ; tout le monde). Enfin, vous trouverez également cet honorifique dans des expressions japonaises, comme le célèbre お疲れ様です (otsukaresama desu), utilisé pour remercier une personne pour son travail.

Autres honorifiques courants

Il existe de nombreux autres honorifiques japonais, mais certains des plus courants sont : Buchou (部長), Kachou (課長), Shachou (社長) ou Kaichou (会長), qui font référence à vos supérieurs hiérarchiques dans une entreprise ; et il existe également des termes honorifiques utilisés principalement dans un contexte scolaire, comme Senpai (先輩, personne âgée), Kouhai (後輩, personne plus jeune) ou Sensei (先生, professeur).

Comment utiliser les honorifiques

Si vous êtes familier avec la culture japonaise, vous savez déjà que les gens utilisent rarement le prénom d’une autre personne. Par conséquent, les honorifiques japonais sont liés aux noms de famille. Il est très impoli de simplement appeler quelqu’un par son nom de famille.

Parfois, l’honorifique sera attaché au prénom de la personne pour d’autres raisons, par exemple lorsque deux personnes sont particulièrement proches ou si vous êtes étranger. Contrairement aux Japonais, les étrangers utilisent généralement davantage les prénoms et les Japonais ont tendance à respecter ce choix.

Le mot « honorifique » est ici très important : il est la clé pour comprendre ce système de communication complexe. Le Japon repose sur une importante structure hiérarchique, basée sur des critères comme l’âge ou le statut social. Selon votre domaine d’activité ou votre titre professionnel, vous pouvez vous trouver dans une position supérieure, inférieure ou neutre par rapport à une autre personne.

Tous ces facteurs se reflètent dans la façon de parler, ce qui crée un langage plus ou moins formel. Le langage plus formel s’appelle keigo, et vous pouvez en savoir plus à ce sujet ici.

Les honorifiques japonais varient non seulement en fonction de la personne, mais aussi d’autres facteurs tels que le niveau de confiance, l’origine de la personne, son éducation ou même son sexe. Même en tant qu’étranger, il est important de respecter ces règles afin de se sentir le bienvenu dans ce pays.

Ne pas utiliser les honorifiques japonais

Notez que vous ne devez pas utiliser ces honorifiques :

  • en parlant de vous-même ;
  • lorsque votre interlocuteur vous demande de ne pas les utiliser (呼び捨てyobisute, qui signifie littéralement « appeler » et « jeter ») ;
  • lorsque vous parlez avec quelqu’un de votre cercle intime (内 uchi), comme vos parents, vos grands-parents, etc.
  • lorsque vous parlez de quelqu’un appartenant à votre cercle intime à une autre personne qui n’appartient pas à ce cercle (外 soto), par exemple, lorsque vous parlez à votre manager de votre meilleur ami, vous devez éviter d’utiliser des honorifiques en citant le nom de votre meilleur ami.

Apprendre le japonais avec Go! Go! Nihon

Et voilà, c’est fait ! Vous connaissez les bases concernant les honorifiques japonais. Leur usage est beaucoup plus complexe et peut parfois être difficile à interpréter. Mais en tant qu’étranger, les gens vous laisseront un peu de répit si vous vous trompez. Cela dit, si vous travaillez au Japon, vous devez faire très attention lorsque vous utilisez ces honorifiques. N’hésitez pas à demander directement à la personne comment elle veut que vous l’appeliez si vous n’êtes pas sûr.

Si vous voulez en savoir plus sur la langue japonaise, pourquoi ne pas envisager d’étudier le japonais au Japon ? Si vous ne pouvez pas encore vous rendre au Japon, suivre un cours en ligne est l’une des meilleures façons de débuter votre apprentissage. Go! Go! Nihon propose un cours de japonais complet pour débutants en collaboration avec l’école de langue japonaise Akamonkai. Pour en savoir plus sur ce cours, cliquez ici.

Si vous souhaitez étudier au Japon mais que vous manquez de temps, Go! Go! Nihon propose également d’incroyables voyages d’étude où vous pouvez apprendre le japonais et profiter de la culture japonaise pendant quelques semaines. Nous proposons également un cours accéléré de 2 semaines pour les débutants, où vous apprenez des expressions essentielles dans la vie de tous les jours au Japon.

Contactez-nous pour plus d’informations et n’oubliez pas de consulter notre blog pour en savoir plus sur la langue, la culture et la société japonaises.

Learn Japanese with Go! Go! Nihon Online Courses

Learn more