Il y a une abondance de choses incroyables que l’on peut observer dans une rue typique d’une ville japonaise. Vous y verrez par exemple une foule de personnes occupées par leur journée, des néons brillants et des affiches publicitaires digitalisées illuminant la chaussée ainsi que des devantures traditionnelles bordant des allées sans prétention. Mais, parmi toutes ces choses formidables se cache quelque chose d’encore plus magnifique mais plus subtil : l’odeur de la nourriture, en particulier de la street food japonaise.

Au Japon, on peut trouver l’une des plus uniques et délicieuses street food au monde. Grâce à ce guide vous saurez tout sur la street food japonaise pour la prochaine fois où vous sentirez sa délicieuse odeur.

yakitori

La street food japonaise salée

Yakitori (焼き鳥)

Yakitori (焼き鳥) signifie « poulet grillé ». Mais, en réalité ce terme est très souvent utilisé pour désigner une brochette simple de n’importe quelle sorte de viande, de légume ou de poisson grillé. Il s’agit du snack de base de n’importe quel festival car c’est délicieux ! Au moment de la commande, le serveur vous demandera de choisir entre deux variétés. 

Il suffit de dire shio (塩),” pour salé, ou “tare (タレ),”pour ajouter une sauce barbecue à la japonaise. Si vous ne savez pas trop quoi choisir, nous vous conseillons tsukune (捏ね), negima (葱間), et asuparabekon (アスパラベーコン) pour commencer.

devanture restaurant kushikatsu

Kushikatsu (串カツ)

La Kushikatsu (串カツ) est une brochette style Yakitori plongée dans une préparation légère de panko puis frite et servie avec une sauce qui varie selon les régions. Cette street food japonaise riche est une spécialité locale de Osaka. Si vous voulez les essayer nous vous conseillons de commencer votre recherche par le quartier Shin-Seikai (新世界) d’Osaka. Vous ne manquerez pas d’options ici et ces délicieuses brochettes frites seront fantastiques peu importe où vous irez.  Vous trouverez des variétés de Kushikatsu pour tous les goûts, à la viande, aux fruits de mer et aux légumes. 

Ikayaki (イカ焼き)

L’Ikayaki (イカ焼き) est de la sèche sur une brochette en bambou cuite au charbon ou servie en tranches dans une assiette. L’Ikayaki est grillée de façon à obtenir une texture tendre et dense avant d’être assaisonnée avec de la sauce soja ou un filet de citron. N’hésitez pas à la plonger dans la mayonnaise pour manger comme les locaux. C’est un en-cas unique, mais ne soyez pas intimidé par cette street food à l’aspect plutôt monstrueux ! C’est excellent et accompagne aussi bien la bière que le saké.

Shioyaki (塩焼き)

Shioyaki (塩焼き) qui se traduit par « grillade salée » désigne la façon de préparer cette street food japonaise. Le poisson frais est salé puis emballé et mis à mariner toute la nuit. Le jour suivant, on le place sur un gril pour les participants effrénés du festival. Il en résulte un poisson avec une chair délicate et tendre sous une peau croustillante et un peu salée.  Au Japon, vous trouverez une grande variété de poissons grillés de cette façon, mais la sardine, le saumon et le maquereau sont les plus communs.

okonomiyaki

Okonomiyaki (お好み焼き) 

L’Okonomiyaki (お好み焼き) est un délicieux pancake japonais fait à base de farine, de choux et d’une viande ou d’un poisson de votre choix. Ce mélange est ensuite versé sur une plaque chaude. Enfin, une fois que les deux côtés sont brunis, on ajoute sur le dessus la sauce Okonomiyaki (similaire à la sauce Worcestershire),  katsuobushi (鰹節) – de la bonite séchée et une algue appelée aonori (青のり) . Il s’agit de la version classique de ce plat, mais gardez en tête qu’il existe de nombreux type d’okonomiyaki selon la région où vous allez.

Yakisoba (焼きそば)

Le Yakisoba (焼きそば) est un plat de nouilles sautées qui est très répandu dans les festivals et stands de rue partout au Japon. Il s’agit d’un sauté de nouilles de blé avec des légumes et de la viande ou du poisson. On y met également très souvent dessus une délicieuse sauce sucrée avec quelques aonori, du benishōga (紅しょうが) – gingembre rouge mariné ou de la bonite séchée.

Il existe bien trop de variétés pour pouvoir les lister ici. Mais, peu importe le type de Yakisoka, vous aurez toujours droit à une combinaison savoureuse, copieuse et harmonieuse.

Karaage (唐揚げ)

Le Karaage est la version japonaise du poulet frit, plat incontournable peu importe où vous allez. C’est son enrobage extrêmement croustillant et léger qui différencie le karaage japonais d’autres types de poulet frit. Vous trouverez ce plat populaire partout au Japon dans les izakaya et les stands de rue avec à chaque fois un enrobage et une sauce différents. Mais, pour comprendre pourquoi le karaage est si populaire, nous vous conseillons de commencer par l’essayer avec uniquement un filet de citron. 

Takoyaki (たこ焼き)

Parmi les nombreux choix de cette liste, le takoyaki (たこ焼き) est le plus intéressant à commander. En effet, c’est déjà une expérience de voir le chef faire griller ces petites bouchées rondes fourrées de poulpe et pleines de saveurs. On cuit les Takoyaki sur un gril spécial qui ressemble un peu à un paquet d’œufs en fonte. Pour obtenir une cuisson optimale, il faut les tourner et retourner jusqu’à qu’ils soient dorés à l’extérieur tout en étant moelleux et un peu gluants à l’intérieur.

Laissez-vous tenter par un petit paquet de Takoyaki pour accompagner tous vos événements.

Kyūri Asazuke (きゅうりの浅漬け)

Le Kyūri Asazuke (きゅうりの浅漬け) fait partie des nombreux plats japonais à base de pickles (légumes marinés dans du vinaigre) que l’on appelle tsukemono (漬物). Vous trouverez très souvent dans les restaurants et les izakaya, ces petits pickles de concombre tranché servis comme accompagnement ou inclus dans les frais de service. Dans les festivals, le kyūri asazuke est une gourmandise rafraîchissante servie entière sur un bâton. Son goût un peu vinaigré se marie très bien avec une bière fraîche ou du saké.

dango

La street food japonaise sucrée

Dango (団子)

Le Dango (団子) est un type de mochi japonais avec une texture plus dense. Vous trouverez ces petites boules blanches à base de riz dans tous les festivals au Japon. On peut trouver toutes sortes de saveurs, aussi bien sucrées que salées. Vous pouvez essayer mitarashi (みたらし団子) si vous souhaitez un style classique  avec un enrobage sucré et sirupeux. Aussi, ne manquez pas hanami dango (花見団子), un met spécial au goût sakura que l’on trouve uniquement pendant la saison des cerisiers en fleurs.

Choco Banana (チョコバナナ)

On retrouve cette merveilleuse street food japonaise dans les festivals d’été et c’est aussi simple et incroyable que son nom peut le laisser entendre. Prenez une banane sur un bâton, plongez-la dans le chocolat et voilà ! Vous voici avec un délicieux choco banana (チョコバナナ) à emporter. Le chocolat au lait est normalement utilisé pour l’enrobage de ce délice mais vous pouvez trouver aussi différentes sortes d’enrobages. Par exemple, des bonbons, des sprinkles ou un glaçage décoratif.

Vous désirez en savoir plus sur la vie au Japon ? Nous vous invitons à en lire plus sur la culture et la société japonaise sur notre blog et à nous suivre sur Instagram, TikTok et Facebook.