Si vous avez déjà fait un tour dans les rues du Japon, vous avez sûrement déjà dû tomber face à des locaux qui se prennent en photo avec leurs amis, devant un temple ou un paysage quelconque. Peut-être même vous a-t-on demandé « est-ce que je peux faire une photo avec vous ? » et votre visage a fini dans le téléphone d’un(e) inconnu(e). Et systématiquement, les Japonais font ce même geste devant l’objectif : une main — voire même les deux — levée et deux doigts en l’air.

C’est un geste utilisé par absolument tout le monde au Japon, les jeunes comme les anciens, et dans n’importe quelles circonstances : soirée entre amis, voyage, mariage même… (si, si) La liste est très longue ! Mais d’où vient cette tradition gestuelle si caractéristique des Japonais ?

Jun Inoue signe v

Une origine méconnue mais pas moins intéressante

On l’appelle le signe « peace » de la victoire, ou encore le signe « V ». C’est la pose essentielle à tous les Japonais qui se font prendre en photo. Le phénomène est cependant relativement récent… Plusieurs pistes peuvent être suivies pour remonter jusqu’à la base, jusqu’à la création même du concept. Et plus précisément en 1972, lors des Jeux Olympiques au Japon. Janet Lynn, patineuse artistique américaine y participe. Lors de sa prestation, elle chute, et perd tout espoir de décrocher la médaille d’or.

Cependant, au lieu d’afficher des émotions négatives sur son visage, elle garde le sourire. Cet événement lui a valu l’arrivée de nombreux fans japonais, qui s’étaient pris d’affection pour cette jeune femme blonde de 18 ans qui, même en ayant échoué sa prestation, restait positive. Elle gagna énormément de popularité durant les années suivantes et, très médiatisée au Japon, elle faisait systématiquement le signe peace quand on la prenait en photo. La tradition était née.

Ensuite, c’est la publicité qui a propulsé le phénomène. Jun Inoue, chanteur du groupe the Spiders devient un peu plus tard l’ambassadeur de la marque d’appareils photo Konica. Lors des publicités, il prend l’habitude d’arborer le fameux signe de la victoire. Il est également surprenant de noter que pour la majorité des Japonais, c’est cet artiste qui est à l’origine du phénomène, et non Janet Lynn. Ce qui témoigne de la puissance des médias et de leur faculté à contrôler l’information.

On peut aussi retenir que nous sommes en période d’après-guerre, et qu’il est nécessaire de créer de nouvelles habitudes et tendances au Japon, et de les attribuer au peuple japonais plutôt qu’aux étrangers (surtout aux Américains, il va sans dire…).

Fille faisant signe v

Le signe peace aujourd’hui

Dans les années 80, c’est la mode « kawaii » (mignon) qui se développe et explose sur l’archipel. Le signe peace est alors de plus en plus populaire, puisqu’il est utilisé par toutes ces jeunes filles qui posent pour des magazines de mode. Il est même recommandé, sous prétexte qu’il rendrait le visage des femmes plus petit et mignon. Maintenant que la tradition est ancrée dans les moeurs, le phénomène perdure et ne semble pas tendre à disparaître.

Au contraire, les Japonais ont contaminé leurs voisins asiatiques et il n’est pas rare de voir des Coréens, Chinois ou Taïwanais s’adonner à la même pratique… C’est un peu comme si en plus du « ouistiti » en France, nous avions un geste prédéfinit à faire lorsque l’on se fait prendre en photo.

Il y a quelques anecdotes amusantes au sujet de ce fameux signe peace : on l’attribue à la « paix » parce que les Japonais, et surtout les Japonaises disent souvent « ピース » (piisu, peace) en complément du geste. Aujourd’hui, la majorité des jeunes ne savent pas pourquoi ils le font : c’est devenu une simple habitude dont on ignore l’origine. Il suffit de demander « savez-vous pourquoi vous faites ce geste ? » à des jeunes Japonais.

La majorité vous dira que c’est parce qu’ils ressentent le besoin de faire quelque chose de leurs mains ! Enfin, il ne faut pas confondre ce signe avec le signe anglais qui consiste à lever les mêmes doigts — index et majeur — mais à tourner la main dans l’autre sens. C’est l’équivalent de notre doigt d’honneur en France !

Et vous, cela vous arrive-t-il de faire ce fameux signe peace lorsque l’on vous prend en photo ? Méfiez-vous, au Japon même les étrangers prennent vite cette habitude ! Si vous voulez connaître d’autres habitudes japonaises, pourquoi pas en apprendre davantage sur l’inemuri, ou la sieste-minute ?

Pour en connaître plus sur le Japon, suivez les dernières publication du blog de Go! Go! Nihon.

Obrenez le merch officiel Go! Go! Nihon

J'achète maintenant