Durant vos études de langue, vous serez peut-être amené à avoir de nouveaux objectifs. Vous vouliez aller à l’université et désirez peut-être maintenant vous concentrer sur le JLPT ? Vous étiez focalisé sur la conversation et voulez désormais étudier les kanji de manière intense ?

Dans ce cas de figure, le changement d’école s’impose t-il ? Voici un article qui vous apporte des éléments de réponse sur ce sujet important.

Si vous avez un visa étudiant

Votre pourcentage de présence aux cours est très important lorsque vous voulez changer d’école de japonais au Japon, et s’il est difficile d’être présent à 100% des cours, un taux de présence de 90% est fortement recommandé. Certaines écoles permettent aux élèves de passer sous le seuil des 90% (entre 80% et 90%) mais sachez que cela peut nuire à votre dossier scolaire si vous désirez changer d’école de langues où si vous voulez vous inscrire dans une université japonaise par la suite.

Si pour une quelconque raison vous désirez changer d’école, cela est possible mais vous demandera beaucoup de patience et d’argent. Vous ne serez pas remboursé des frais de scolarité réglés en avance dans votre précédente école, et vous devrez vous acquitter des frais scolaires demandés par le nouvel établissement. Vous aurez aussi besoin d’une attestation écrite de l’ancienne école, suite à laquelle les deux écoles s’occuperont du transfert à l’office de l’Immigration Japonaise.

Il est important de noter que votre école initiale a tous les droits de refuser de vous laisser transférer. Ce n’est pas toujours la solution la plus facile à avaler, mais il est parfois nécessaire pour changer d’école de mettre fin à son visa étudiant, puis faire une nouvelle inscription depuis son pays d’origine. C’est pourquoi Go! Go! Nihon recommande à tous ses étudiants de penser à ce qui importe pour eux, et nous faisons tout notre possible pour trouver l’école qui vous conviendra le mieux possible, dès le départ. Bien sûr, il arrive que les plans changent : dans ce cas, nous ferons tout notre possible pour vous aider.

Professeur et étudiant

Si vous avez un visa touriste

Si vous venez pour étudier à court terme, il est moins difficile de changer d’école au Japon, car vous n’aurez aucun problème de visa (un simple passeport vous suffit pour étudier pendant une durée allant jusqu’à trois mois). Cependant, dans la plupart des cas, vous ne pourrez pas être remboursé des frais de scolarité que vous aurez payés dans la précédente école, et vous aurez à payer les frais de scolarité pour la nouvelle école. De plus, de nombreuses écoles refusent de laisser de nouveaux étudiants se joindre à un semestre en cours. Il faut en général attendre le semestre suivant.

Si vous avez un PVT

Avec ce visa, vous pouvez vous rendre au maximum 1 an au Japon, et il est totalement possible de suivre des cours de japonais dans un cursus similaire aux personnes ayant un visa étudiant.
Les conditions sont les mêmes que si vous aviez un visa touriste : c’est-à-dire que vous n’aurez pas de pourcentage de présence minimum à respecter mais si vous changez d’école de japonais au Japon, les frais de scolarité doivent être réglés au nouvel établissement.

Cependant veuillez noter — et ce point est très important — qu’il est très difficile de convertir votre Working Holiday en visa étudiant sur place, au Japon. Il vous faudra probablement quitter le pays pour demander ce précieux sésame, que nous pourrons vous aider à obtenir. Si vous avez profité de votre Working Holiday pour avoir un taux de présence très bas, malheureusement, cela aura probablement des répercussions sur votre demande de visa étudiant, puisque les documents concernant votre taux de présence et vos notes seront requis par la nouvelle école, quelle qu’elle soit.

Pour trouver l’école qui vous convient pour éviter de transférer, ou si vous avez besoin d’aide pour changer d’école lorsque vous êtes au Japon en tant qu’étudiant, n’hésitez pas à entrer en contact avec nous !

Pour en connaître plus sur le Japon, suivez les dernières publication du blog de Go! Go! Nihon.