Comprendre l’accessibilité au Japon

Temps de lecture: 6 minutes

Voyager avec des besoins d’accessibilité implique beaucoup de planification et de recherche, surtout si vous visitez un endroit inconnu – mais c’est tout à fait faisable et cela en vaut la peine au bout du compte ! Si vous voyagez ou déménagez au Japon pour la première fois, vous vous demandez peut-être comment est l’accessibilité dans ce pays.

Il y a quelques défis à relever, comme c’est le cas dans de nombreux autres pays du monde. Mais la bonne nouvelle est que les normes d’accessibilité au Japon se sont considérablement améliorées ces dernières années.

En 2006, Tokyo a adopté la « loi sur l’accessibilité » (バリアフリー法 Baria-furī hō), qui visait à créer des environnements sans obstacles dans les aéroports, les gares et les centres commerciaux. Et en vue des Jeux olympiques de Tokyo de 2020, le Japon a également lancé le « plan d’action 2020 pour la conception universelle » afin de créer une société plus inclusive.

Voyons de plus près comment le Japon soutient les personnes ayant des besoins en matière d’accessibilité.

Transports publics

Il y a de fortes chances que vous utilisiez les exceptionnelles options de transport public du Japon pour vous déplacer pendant votre séjour. De grandes améliorations ont été apportées pour garantir un meilleur accès à ceux qui en ont besoin, mais il reste aussi quelques problèmes, en particulier dans les zones plus rurales.

Image of Yamanote train at a station

Train

En général, il est assez simple de voyager en train au Japon si vous avez des besoins d’accessibilité. De nombreuses gares disposent d’ascenseurs et d’escaliers mécaniques, ainsi que d’un personnel amical qui vous aidera à monter dans les bons trains.

Toutefois, faites attention en dehors des centres-villes, car les gares peuvent ne pas être aussi accessibles.

Si vous êtes en fauteuil roulant et souhaitez prendre le train, adressez-vous au personnel du train à la porte des billets. Dites-leur où vous voulez aller, par ex.

京都駅に行きたいんですが。
Kyoto eki ni ikitain desu ga.
Je veux aller à la station de Kyoto

Vous serez accompagné d’un membre du personnel qui vous aidera à trouver l’ascenseur, le bon quai, et vous aidera à monter dans le bon train. Ils s’assureront également qu’il y a du personnel qui peut vous aider à changer de train et à descendre à la gare vers laquelle vous vous dirigez.

Il en va de même si vous êtes malvoyant et que vous avez besoin d’aide pour passer les guichets. Un membre du personnel vous guidera vers votre train et appellera l’autre gare pour qu’un membre du personnel soit prêt à vous aider.

De nombreuses gares disposent également de ralentisseurs jaunes pour aider les passagers malvoyants, et les lignes orange vous indiquent où faire la queue pendant l’attente. En outre, la plupart des trains vous indiquent la gare à laquelle vous allez arriver, en japonais et en anglais.

Si vous prévoyez de voyager sur une longue distance, par exemple dans un train à grande vitesse, il est préférable de réserver votre siège à l’avance si vous utilisez un fauteuil roulant. Cela vous permettra d’obtenir un siège adapté à votre fauteuil roulant.

Notez que Japan Railways, l’un des principaux opérateurs ferroviaires du Japon, impose des restrictions pour les fauteuils roulants : 120 centimètres de longueur/hauteur et jusqu’à 70 centimètres de largeur.

Bus

Le Japon dispose de vastes réseaux de bus qui relient les navetteurs à la gare ferroviaire la plus proche. La plupart des bus urbains au Japon ne comportent pas de marches et sont accessibles aux fauteuils roulants, mais certaines lignes dans les zones rurales ne le sont pas.

Si vous êtes en fauteuil roulant, le chauffeur vous fera de la place et sortira une rampe pour que vous puissiez l’utiliser. Il y a généralement des panneaux clairs dans le bus indiquant quels sièges sont accessibles. N’oubliez pas de dire au chauffeur de bus où vous voulez descendre afin qu’il puisse vous aider à payer et à descendre également.

En général, lorsque vous attendez votre bus, veillez d’abord à vous placer près de l’avant du bus et assurez-vous que le chauffeur de bus vous repère en levant la main. C’est important car de nombreux bus différents s’arrêtent au même arrêt, et si vous ne faites pas connaître votre présence, le chauffeur de bus peut supposer que vous attendez un autre bus.

Notez que les navettes vers les aéroports et les autobus d’autoroute ne sont généralement pas accessibles. Dans ces situations, nous vous recommandons de prendre le train ou un autre moyen de transport.

Voyager en Taxi

S’il n’y a pas d’arrêt de bus ou de gare à proximité de votre destination, une autre option de voyage est le taxi. Bien qu’il soit cher, il est très pratique. Cependant, vous devez réserver un taxi à l’avance si vous voyagez avec un fauteuil roulant.

Le moyen le plus simple de le faire est de télécharger l’application JapanTaxi qui prend en charge l’anglais et couvre la plupart des régions du Japon. Vous pouvez télécharger l’application pour android ici et apple ici.

Vous pouvez également demander au personnel de l’hôtel d’organiser un taxi pour vous.

Sachez également que de nombreux taxis ne sont pas équipés de rampes pour les fauteuils roulants et peuvent ne pas avoir l’espace nécessaire pour les fauteuils roulants non pliants.

Image at street level showing yellow tactile pavement with people walking in the background

L’accessibilité dans la rue au Japon

Les trottoirs tactiles jaunes (appelés tenji burokku 点字ブロック) sont omniprésents au Japon et les trottoirs comportent généralement des bordures abaissées adaptées aux personnes ayant des besoins d’accessibilité. Les personnes malvoyantes trouveront beaucoup de braille dans les espaces publics, mais notez qu’il s’agit généralement de braille japonais.

Les feux de circulation jouent également une mélodie ou font entendre le chant des oiseaux lorsqu’il est possible de traverser la route sans danger.

Si vous devriez être à l’aise dans les grandes rues des villes, cela peut être plus difficile dans les ruelles, qui peuvent être étroites et bondées. Sachez également que de nombreux bâtiments anciens existent encore au Japon et qu’ils peuvent être difficiles d’accès si vous avez des besoins en matière d’accessibilité.

Restaurants

Il peut être difficile de trouver des restaurants accessibles au Japon. En particulier les restaurants traditionnels, car de nombreux espaces intérieurs ont un « genkan » (玄関) – une zone où vous devez enlever vos chaussures avant de monter une marche pour entrer dans le reste de l’espace intérieur. Beaucoup sont également situés dans des bâtiments anciens qui ne répondent pas aux besoins d’accessibilité.

C’est pourquoi il est préférable de vérifier les informations en ligne ou d’appeler directement le restaurant pour demander s’il est accessible aux personnes à mobilité réduite.

そちらはバリアフリーですか。
Sochira wa baria furī desu ka.
Votre restaurant/magasin est-il accessible aux personnes handicapées ?

Les centres commerciaux ont tendance à être plus faciles d’accès et nombre d’entre eux proposent plusieurs options de restauration, des cafés modernes aux magasins de ramen traditionnels. Gardez cette option en tête pour vous assurer que vos besoins en matière d’accessibilité sont satisfaits au Japon lorsque vous cherchez un endroit pour manger.

Conseils sur l’accessibilité au Japon

Enfin, nous aimerions ajouter quelques conseils supplémentaires afin que vous puissiez voyager de la manière la plus confortable possible pendant votre séjour au Japon.

Apportez un fauteuil roulant compact, si vous le pouvez

Si vous avez la possibilité de choisir, emportez un fauteuil roulant compact ou pliable pour vos déplacements. En effet, les espaces étroits sont nombreux au Japon et il peut être difficile de monter dans certains bus et d’entrer dans certains magasins si vous avez un fauteuil roulant motorisé plus grand.

Planifiez vos pauses toilettes

Il existe des toilettes polyvalentes exceptionnelles 多目的トイレ (tamokuteki toire) disponibles dans la plupart des stations de métro et des gares, ainsi que dans les centres commerciaux et même dans certains parcs, dans les villes du Japon. Cependant, trouver des toilettes accessibles dans la rue peut être une corvée, alors essayez absolument de saisir l’occasion lorsque vous êtes dans une station ou un centre commercial.

Faites des recherches à l’avance

Bien que la majeure partie du Japon soit accessible, certaines zones rurales et suburbaines ne le sont pas. Il est donc important de savoir à l’avance quelles gares disposent d’ascenseurs ou d’élévateurs pour fauteuils roulants. Vous pouvez vérifier auprès du personnel, en appelant à l’avance et en demandant :

エレベーターやバリアフリー対応 のエスカレーターがありますか。
Erebētā ya bariafurī taiō no esukarētā ga arimasuka?

Y a-t-il un ascenseur ou des escaliers mécaniques accessibles ?

Un conseil : utilisez également Google Street View pour voir dans quelle mesure les lieux que vous envisagez de visiter sont accessibles.

Demandez de l’aide si quelque chose ne va pas

Les Japonais sont très polis et vous aideront si vous êtes dans le pétrin. N’ayez pas peur de demander de l’aide si vous en avez besoin !

Pour plus d’informations sur l’accessibilité au Japon, nous vous recommandons également de visiter ce site Web : https://www.accessible-japan.com/.

C’est tout pour cette fois ! Vous avez trouvé cet article utile ? N’hésitez pas à le commenter ci-dessous.

Si vous souhaitez en savoir plus sur la vie quotidienne au Japon, la culture et l’apprentissage du japonais, n’hésitez pas à consulter notre blog !

Partagez cet article

🎌 Participez à notre prochain webinaire !

Prochaine session → Comment vivre et étudier au Japon : Informations et questions-réponses

Jours
Heures
Minutes
Secondes