Si avez déjà pris le train au Japon, vous avez déjà pu constater que les trajets se font généralement dans le calme malgré les millions de voyageurs qui empruntent les lignes chaque jour.

En effet, le savoir-vivre est très important sur l’archipel ! Et notamment dans les transports en commun, qui s’efforcent d’être ponctuels et dont l’ergonomie permet d’accueillir beaucoup plus de passagers qu’on ne le pense.

Afin que les trajets se fassent sans heurt, il y a donc bien évidemment quelques lignes de conduite à respecter de la part des passagers. Des lignes de conduite placées sous le signe de la considération et du respect de l’autre, qu’on vous résume brièvement ici. Voici les 10 points du savoir-vivre dans les transports japonais.

1. Ne pas prendre trop d’espace

Partager les sièges avec les autres usagers sans encombrer la place avec ses affaires est l’une des premières règles du savoir-vivre dans les transports japonais. Beaucoup de Japonais passent une bonne partie de leur journée dans les transports en commun. Alors gardez vos bagages à proximité ou utilisez les portes-bagages situés au-dessus des sièges pour ne pas encombrer l’espace utilement.

Guide du train au Japon : le silence

2. Rester silencieux

Les trains étant généralement bondés, faire le minimum de bruit possible est donc un pré-requis pour éviter les maux de tête collectifs dans les transports.
Évitez ainsi de parler trop fort avec votre interlocuteur, ne répondez pas au téléphone, et utilisez les écouteurs lorsque vous regardez des vidéos ou écoutez de la musique. Veuillez également régler intelligemment la puissance de ces derniers pour que votre voisin n’ai pas à écouter votre chanson préférée.

3. Mettre son portable en silencieux

Mettez votre téléphone en silencieux (マナーモード, māna mōdo) , et évitez d’y répondre lorsque vous êtes à bord. Dans le Shinkansen (新幹線), veuillez migrer vers les voitures indiquées pour prendre un appel.

4. Laisser les sièges prioritaires

Au Japon, la plupart des trains sont équipés de sièges prioritaires dans chacun de leurs wagons. Ces sièges ont généralement une couleur différente des banquettes environnantes. On y distingue souvent un petit signe indiquant que la place est ‘’spéciale’’. En effet, les sièges prioritaires sont réservés aux personnes âgées, aux handicapés, aux femmes enceintes, et aux parents avec enfants en bas-âge. C’est pourquoi bien que ces sièges peuvent être utilisés par n’importe qui lorsque les trains sont vides, il est coutume de les laisser aux personnes en ayant besoin lorsque les trains sont pleins. Ne l’oubliez pas !

5. Savoir monter à l’heure pour partir à point

Au Japon, on attend le train ‘’à la queue leu leu’’. Couper la file est alors très mal vu. De plus, il faut attendre que tous les passagers voulant descendre soient descendus du train avant de monter le wagon. Rien ne sert alors de se précipiter, puisqu’un voyant vert apparaît et une petite musique retentit avant chaque départ.

Si vous êtes déjà dans le wagon, écartez-vous au maximum pour laisser les autres passagers descendre et descendez-vous même si besoin lorsque le train est plein avant de remonter.

6. Éviter de manger et boire

Boire et manger dans les lieux publics (autre que les cafés et les restaurants bien évidemment) n’est pas forcément bien vu au Japon. C’est pourquoi lorsque les Japonais achètent des snacks au konbini, ces derniers sont généralement mangés dans la supérette ou juste devant celle-ci. Il en est de même pour les trains où peu de personnes mangent ou boivent autre chose que de l’eau lorsqu’ils sont à bord.

A noter cependant qu’une exception existe : le Shinkansen !
Les trajets étant généralement longs, il est autorisé de manger et de boire dans le Shinkansen. Des petites tables sont mêmes mises à disposition des passagers juste devant leurs sièges, et des chariots de gourmandises passent régulièrement entre les rangs.

7. Faire attention à ses déchets

Ne laissez pas traîner vos déchets dans le train. N’oubliez pas vos mouchoirs, vos bouteilles plastiques et vos journaux lorsque vous descendez, et allez les déposer à l’endroit prévu à cet effet sur le quai.

Guide du train au Japon : s'assoir

8. Ne pas se remaquiller

Faire ses retouches ‘’beauté’’ dans les transports en commun est assez mal vu au Japon. Vos cosmétiques peuvent se renverser sur les vêtements des autres passagers. De plus leur odeur peut parfois heurter les narines d’autrui. Veuillez donc à vous pomponner à la maison, à l’abri des regards indiscrets.

9. Ne pas fumer

A moins que cela soit dans une zone fumeur, fumer à l’extérieur est strictement interdit au Japon. Et il en est de même à l’intérieur des trains (sauf exception des wagons fumeur du Shinkansen). Donc ne fumez pas !

10. Éviter les comportements alcoolisés

Bien que le Japon ait une culture de l’alcool particulière et que de nombreux salarymen soient parfois alcoolisés dans les rues après 20h, évitez de monter complètement ivre à l’intérieur du train. S’endormir sur son voisin et causer des problèmes à cause de l’alcool n’est certainement pas une preuve de bonne conduite !

Conseil bonus

Faites attention lorsque vous montez et descendez du train le smartphone à la main ! Marcher lentement le téléphone devant les yeux sans avoir conscience de ce qui se passe autour de vous peut être très ennuyeux (voire dangereux ! ) pour les autres passagers qui sont pressés.

N’oubliez jamais que vous n’êtes pas le seul usager sur le quai ! Alors soyez attentifs, et suivez les règles de bonnes conduites à la lettre. Les autres passagers ne pourront que vous remercier.

Si vous désirez en apprendre un peu plus sur le savoir-vivre nippon et sur les us et coutumes japonaises, n’hésitez pas à lire également les autres articles de notre blog sur Go! Go! Nihon.