Le PVT : un moyen de rester et travailler au Japon

Temps de lecture: 4 minutes
Person looking at a map of Tokyo up close.

Le Japon vous intéresse ? Vous aimeriez tenter une aventure d’un an au pays du Soleil Levant ? N’attendez plus : le visa Working HolidayProgramme Vacances Travail (PVT) en français — est tout ce dont vous avez besoin pour partir vivre une expérience unique !

Plusieurs pays ont signé un accord bilatéral avec le Japon permettant à leurs ressortissants de participer au Programme Vacances Travail. Ces derniers doivent être âgés de 18 à 30 ans au moment de la demande et ne peuvent l’utiliser qu’une seule fois : il est non renouvelable. Il est donc possible pour une personne âgée de 30 ans de faire une demande de visa Working Holiday, pour peu que cette personne le fasse avant son 31ème anniversaire.

Il existe de nombreux pays éligibles, notamment : l’Australie, la Nouvelle-Zélande, le Canada, la Corée du Sud, l’Allemagne, l’Espagne, le Royaume-Uni, l’Irlande, le Danemark, Taiwan, Hong Kong, la Norvège, le Portugal, la Pologne, la Slovaquie, l’Autriche et bien sûr la France. Il est important de noter que concernant les pays francophone, la Belgique ne fait à l’heure actuelle pas partie des pays partenaires et ses ressortissants ne peuvent donc pas prétendre au PVT.

Qui peut s’inscrire ?

Pour savoir si votre pays a conclu un accord de vacances-travail avec le Japon, consultez le site web de l’ambassade du Japon dans votre pays ou le site web du ministère des affaires étrangères japonais.

Comment obtenir son PVT pour le Japon ?

Nous allons ici uniquement parler du cas de la France. Tout d’abord, il faut savoir que le PVT pour le Japon est gratuit. Ce qui est déjà une bonne nouvelle ! Ensuite, et afin de mettre toutes les chances de votre côté pour réussir à le décrocher, voici quelques impératifs à respecter :

  • Vous devez faire votre demande depuis la France ;
  • Vous ne devez pas être accompagné(e) d’enfants ;
  • Vous devez être en bonne santé (certificat médical à l’appui) ;
  • Vous devez soit déjà avoir un billet retour avant même d’être parti(e), soit justifier de suffisamment d’économies pour l’acheter ensuite tout en étant en mesure de subvenir à vos besoins sur place (ces économies devant s’élever à au moins 3100€ avec le billet et 4500€ sans) ;
  •  Votre objectif principal doit être le loisir : même si le PVT vous permet de travailler sur place, un emploi doit servir à financer votre voyage et n’est pas censé être une fin en soi. Même si bien sûr une fois sur place, chacun vit son expérience en fonction des opportunités qui se présentent ! Il est aussi possible de s’inscrire en école de langue pour tirer plein profit de son expérience au Japon ! Si cette possibilité vous intéresse, ne manquez pas de communiquer avec Go! Go! Nihon : nous nous ferons un plaisir de vous aider.

Votre demande de PVT pour le Japon

Pour faire votre demande de PVT pour le Japon, vous devrez vous rendre en personne à l’ambassade japonaise ou au consulat le plus proche de chez vous. (Pour les habitants d’Outre-Mer, il vous faudra appeler directement l’ambassade.) Rien ne se fait en ligne ou par courrier, et les documents que vous aurez à fournir sont les originaux datant de moins d’un mois, et ils ne vous seront pas rendus. Si vous souhaitez les récupérer, il vous faudra les fournir accompagnés de leurs copies.

Voici tout ce que vous aurez à apporter pour que votre demande soit examinée :

  • Un passeport français en cours de validité et une photocopie de ses pages d’identification (là où se trouvent vos informations personnelles) ;
  • Le formulaire de demande ;
  • Le formulaire « Programme de séjour » (que vous pouvez tous deux retrouver sur le site de l’ambassade) ;
  • Un justificatif de fonds de votre banque ;
  • Une lettre de motivation où vous expliquerez ce qui vous intéresse au Japon ;
  • Un CV ;
  • Une photo d’identité ;
  • Un certificat médical.

En ce qui concerne le formulaire « Programme de séjour », veillez à bien détailler votre projet de voyage. N’hésitez pas à mentionner vos budgets pour les différents endroits que vous souhaitez visiter, ce que vous voulez y faire, pourquoi, si vous connaissez des gens… De nombreuses demandes se voient refusées à cause d’un projet trop vague.

Généralement, le délai de réponse varie de 3 à 5 jours. Une fois votre demande acceptée, votre passeport vous est rendu avec le fameux visa collé dedans !

Je veux étudier : dois-je me passer du visa étudiant ?

Il vous est possible d’étudier au Japon avec un visa vacances-travail, à condition d’être parrainé par une école de langues. Il s’agit d’une excellente option pour quiconque souhaite étudier pendant une période plus courte dans une école de langues, car les visas d’étudiant ne sont disponibles que pour ceux qui étudient pendant 6 mois ou plus. C’est aussi une bonne occasion de voir si vivre et étudier au Japon est une bonne expérience pour vous sans vous engager à obtenir un visa à plus long terme.

Notez qu’en raison des restrictions de voyage en vigueur, toutes les écoles de langue n’acceptent pas les titulaires d’un visa Vacances-Travail. Vous devez également vous attendre à des restrictions supplémentaires en fonction de l’école.

Sachez également qu’une fois que vous avez obtenu un visa vacances-travail, vous ne pouvez pas le prolonger ou le renouveler. Il s’agit d’une utilisation unique par personne et par pays. Par conséquent, si vous préférez utiliser le visa vacances-travail pour voyager et explorer le pays, nous vous recommandons d’envisager sérieusement d’étudier au Japon avec un visa étudiant.

Go! Go! Nihon peut vous aider à vous inscrire dans une école de langue avec un visa Vacances-Travail. Contactez-nous pour commencer votre voyage de vie et d’études au Japon.

Partagez cet article

Go! Go! Nihon

Articles Liés