Le petit-déjeuner est le repas le plus important de la journée. Et notamment au Japon, où ce dernier n’est pas forcément aussi sucré qu’en France.

En effet, le petit-déjeuner japonais fait partie des petits-déjeuners les plus sains du monde ! Sucres lents, protéines, vitamines, c’est l’un des repas les plus équilibrés qui soient, et très certainement l’un des secrets de longévité des Japonais. De quoi se compose alors ce repas miraculeux ? Petites explications…

Le petit-déjeuner japonais traditionelle

Un repas très équilibré

À la différence de son homologue français, le petit-déjeuner japonais ne se compose pas de sucre rapide. Exit donc confiture, croissant et chocolat, ici on privilégie le riz, les légumes et le poisson !

En effet, le riz est l’aliment qui sert de base à la plupart des repas au Japon. Et à ce titre, le petit-déjeuner n’échappe pas à la règle.

Qu’il soit servi tel quel ou sous forme de Tamago Kake Gohan (卵かけご飯) lorsqu’il est mélangé à un œuf, le riz est l’élément central autour duquel va s’articuler tout le reste du petit-déjeuner. On ne saurait alors concevoir le premier repas de la journée sans lui, et le bol de riz rythme littéralement le repas puisqu’il est généralement le premier plat à être touché mais également le dernier à être terminé.

Autre composante importe du petit-déjeuner japonais : l’apport en protéines !

Ces dernières sont généralement présentes sous forme de poisson (en général du saumon), mais peuvent aussi prendre la forme d’une omelette, de tofu ou de soupe miso.

En effet, la soupe miso est particulièrement appréciée des Japonais au matin ! Légère et riche en nutriments, elle est idéale pour un petit-déjeuner sur le pouce, et les nutritionnistes la recommandent régulièrement pour sa faible quantité en sel.

Le premier repas de la journée se compose enfin de légumes marinés dits tsukemono (漬物), comme le daikon (radis blanc), le concombre, et l’aubergine. Et le thé vert accompagne le tout, servi chaud ou froid.

petit-déjeuner à l'Occidentale

Vers un petit-déjeuner à l’Occidentale ?

Si le petit-déjeuner japonais est si équilibré, c’est en partie parce qu’il suit la règle du Kaiseki (懐石), une tradition japonaise voulant que le repas se compose de plusieurs petits plats faciles à digérer et respectueux de la balance nutritionnelle. De ce fait, bien que le riz, le poisson et les tsukemono soient présents le matin sur la plupart des tables japonaises, de nombreux autres petits plats peuvent venir garnir ces dernières, à l’image du nattô (納豆) qu’on affectionne particulièrement en hiver pour ses vertus nutritives.

Le nombre de plats variera alors selon les goûts de tout à chacun, mais également selon le temps qu’on accorde au petit-déjeuner et à sa préparation, puisque la préparation de certains plats comme la soupe miso par exemple peut rapidement devenir chronophage.

C’est pourquoi de nos jours, de plus en plus de jeunes Japonais tendent à délaisser le petit-déjeuner traditionnel au profit des douceurs sucrées occidentales.

Céréales, toasts, et café, le petit-déjeuner à l’Occidentale est beaucoup plus rapide à préparer, bien que plus lourd et moins bon pour la santé. Il fait alors le bonheur des salarymen pressés et des étudiants affamés qui n’ont pas forcément le temps de prendre un petit-déjeuner copieux avant de se rendre à l’université, et de plus en plus de cafés le propose de bon matin à leurs clients.

En effet, les Japonais sont de plus en plus nombreux à prendre leur petit-déjeuner en dehors de la maison. Et les chaînes de cafés comme Starbucks ou Tully’s sont régulièrement prises d’assaut lorsque les premiers trains de la matinée déversent leur flot de voyageurs dans les grandes gares des villes.

Cela dit, tout n’est pas perdu pour les amateurs de soupe miso ! Et le petit-déjeuner traditionnel est encore bien implanté sur l’archipel. On le retrouve notamment dans les ryokan (les auberges traditionnelles), mais également au menu de certains hôtels plus occidentalisés pour qui le petit-déjeuner à la japonaise reste encore un pan de la culture que les visiteurs étrangers aiment découvrir.

Si vous êtes de passage sur l’archipel, n’hésitez donc pas à goûter au petit-déjeuner traditionnel !

Pour en connaître plus sur le Japon, suivez les dernières publication du blog de Go! Go! Nihon.