Quand on part vivre à l’étranger, ce n’est pas forcément facile de tout prendre avec soi. Vêtements, chaussures, console de jeux, ou livre de chevet, il y a toujours quelque chose qui n’a pas pu se glisser à temps dans la valise. Et parfois, ce sont les parents ou les amis qui doivent envoyer à bon port ces précieux items.

Heureusement au Japon, les règles douanières sont plutôt souples. De la papeterie aux vêtements, en passant par la décoration d’intérieur et la nourriture, on peut quasiment tout envoyer au pays du soleil levant. Cependant, certains produits restent interdits sur le sol japonais. Et vous devrez respecter quelques règles si vous ne voulez pas que votre colis soit saisi par les autorités. Afin d’éviter ce cas de figure, voici quelques petites choses à savoir pour envoyer un colis au Japon en toute tranquillité !

Les interdits

Les interdits

Certains types de produits restent prohibés au Japon. Parmi eux, les produits sujets à la contrebande comme la fourrure, l’ivoire, les plantes, le tabac, et la drogue, mais également les denrées périssables comme les fruits, les légumes, et les aliments d’origine animale (viande, poisson, charcuterie…). À noter que les aérosols sont aussi à proscrire. Si vous êtes très attaché à une marque de déodorant, mieux vaut donc l’importer en stick plutôt qu’en spray.

En ce qui concerne la nourriture, les produits que vous envoyez doivent également répondre à certains critères. Les aliments doivent être contenus dans leurs emballages d’origine, la liste des ingrédients doit être lisible sur ces derniers, la date de péremption doit être supérieure ou égale à 6 mois depuis la date d’envoi du colis, et le paquet doit être scellé.

Si vous avez un doute sur la nature des produits que vous envoyez, pensez à consulter la liste des produits interdits à l’envoi au Japon (service en anglais).

Petites astuces

Vos biens ne rentrent pas dans la liste des produits interdits par le service des douanes ? Parfait ! Vous pouvez donc les envoyer ! Mais avant, n’oubliez pas de respecter deux ou trois petites choses :

  1. Enveloppez les objets fragiles dans du papier à bulles. Les trajets en avion ou en bateau ne sont pas des plus délicats pour le verre ou l’électronique. Gardez toujours cela à l’esprit lorsque vous envoyez un colis à l’étranger.
  2. Indiquez le contenu EXACT de vos marchandises en anglais. Si vous ne voulez pas que la douane ouvre votre colis (et éventuellement vous retrouver avec des frais supplémentaires), indiquez bien la nature exacte de ce qu’il contient. Si vous écrivez simplement « gift » (cadeau) ou « electronic » (électronique) par exemple lorsque vous envoyez votre console de jeu favorite, la douane pourra être tentée de vérifier si votre colis ne contient aucun objet prohibé. A contrario, un paquet indiquant « Playstation 4 » ne sera certainement pas contrôlé lors de son passage à la douane puisqu’on peut savoir immédiatement de quoi il s’agit.
  3. N’envoyez rien dont la valeur excède 10 000 yens (77 euros). Si la valeur totale de votre colis est supérieure à 10 000 yens, vous devrez payer des frais supplémentaires. Pensez-y pour éviter les mauvaises surprises !

DHL avion

Attention à l’adresse !

La manière d’écrire une adresse postale varie d’un pays à l’autre. Et si en France on a tendance à indiquer le numéro de l’habitation juste après le nom de la rue, au Japon, les choses se corsent légèrement puisqu’il n’existe pas à proprement parler de  »nom de rue ».

Basé sur le système du Jūkyo Hyōji (住居表示), l’adressage japonais est composé de trois indicatifs : le numéro du district urbain, dit Chôme (丁目) ; celui du bloc d’habitation, dit Ban (番) ; et le numéro de l’habitation, dit Gô (号). Ces derniers sont fournis dès l’achat d’un terrain et sont enregistrés au cadastre.

On écrira alors une adresse japonaise de la manière suivante :

Mr/Ms Prénom Nom Ban-Gô , Chôme (adresse) Arrondissement, VILLE ZIP JAPAN

Par exemple :

Mr Kenta Yamada 10-1, Nishishinjuku 3-Chome, Shinjuku-ku, TOKYO, 160-0023 JAPAN

Si l’adresse de destination comporte également un numéro de chambre et le nom d’une résidence, on complétera alors l’adresse postale comme ceci :

Mr/Ms Prénom Nom
Numéro de chambre, Nom de résidence Ban-Gô , Chôme (adresse) Arrondissement, VILLE
ZIP JAPAN

D’où notre exemple :

Mr. Kenta Yamada
203, Beautiful House 10-1, Nishishinjuku 3-Chome, Shinjuku-ku, TOKYO, 160-0023 JAPAN

Enfin, n’oubliez pas le code ZIP ! Le Japon est grand, cela serait dommage que votre colis se perde alors qu’il a réussi à arriver jusqu’ici. Si vous ne connaissez pas le code postal du lieu d’envoi, consultez la liste des codes ZIP japonais.

Envoyer un colis au Japon n’est donc pas si compliqué lorsqu’on sait ce qu’il ne faut pas faire. Alors pour vos prochains colis, pensez à enlever les aérosols et le saucisson, et tout devrait bien se passer.