Les cafés animaliers au Japon : le concept qui fait ronronner les Japonais

Temps de lecture: 5 minutes

Du fait qu’en ville les logements soient généralement petits et que les propriétaires n’acceptent pas forcément les animaux dans les appartements qu’ils louent, les Japonais doivent souvent se tourner vers les cafés à animaux pour assouvir leur soif de papatte douce et de fourrure soyeuse.

Si les neko-café (猫カフェ, cafés à chats) nous viennent tout de suite à l’esprit lorsqu’on évoque ce genre d’établissements, il y a en vérité bien plus de cafés animaliers au Japon ! Et ces derniers accueillent en réalité aussi bien les chats que d’autres amis à poils ou à plumes.

Une heure de câlins et une boisson

Bien que le concept du café animalier au Japon soit propre à chaque établissement, le principe reste à peu près le même partout : pouvoir passer un moment avec les stars du café, tout en profitant de ce que ce dernier a à offrir.

Les invités paient alors généralement leur droit d’entrée pour une heure (les formules varient selon les établissements), et peuvent ensuite profiter des lieux pour manger, boire, et bien évidemment interagir avec les animaux. On peut ainsi les câliner, les nourrir, jouer avec eux (la plupart des cafés disposant de jouets adaptés à leurs besoins), et même les adopter si on a eu le coup de foudre pour l’un d’entre eux !
Il est important toutefois de noter que certains cafés ont établis des règles strictes dans l’intérêt de nos amis à quatre pattes, et qu’il peut parfois être interdit de faire du bruit, de solliciter les animaux, ou encore de prendre des photos à l’intérieur de l’établissement.

Enfin, en ce qui concerne la partie ”café” à proprement parlé, sachez que la plupart des cafés animaliers au Japon offrent la première consommation. Il s’agit en général d’une boisson sans alcool (chaude ou froide) dont le prix est inclus dans les frais d’entrée. Et les boissons alcoolisées s’il y en a, ainsi que les pâtisseries, seront quant à elles à la charge du client comme dans tout autre café sur l’archipel.

Le tarif horaire des cafés à animaux est cependant un ”poil” supérieur à celui des cafés standards proposant des formules à l’heure, puisqu’il faut débourser en moyenne entre 1 000 et 3 000 yens (entre 7,90 euros et 23,50 euros) pour pouvoir y entrer. Certains établissements ont même mis en place un nombre de place limité pour ne pas trop perturber les animaux, et sont donc accessibles uniquement par réservation.

Les cafés animaliers au Japon - Neko Café

Les différents types de cafés animaliers au Japon

Bien que le neko-café soit le type de café animalier le plus présent au Japon, de nombreux cafés à animaux ont ouvert leurs portes ces dernières années. À commencer par les cafés à lapins, les cafés à hiboux, et les cafés à reptiles.

Les neko-café

Les cafés à chats sont les cafés animaliers les plus répandus sur l’archipel puisqu’on en trouve un peu partout au Japon. Les félins y vadrouillent généralement à leur gré, et on peut facilement jouer avec eux, leur tendre les bras s’ils viennent vers nous, et leur donner à manger. Il est cependant interdit de réveiller les chats quand ils dorment ou de leur donner de la nourriture extérieure à celle fournie par le café.

Les cafés à lapins

Les cafés à lapins se trouvent généralement dans les quartiers prisés des jeunes, comme Harajuku à Tokyo. Il est possible d’y prendre un lapin sur ses genoux et de le papouiller pendant une petite heure sous le regard attentif des membres du staff (bien évidemment).

Les cafés à hiboux

De plus en plus populaires sur l’archipel, les cafés à hiboux sont implantés dans les grandes villes comme Tokyo ou Osaka.
On s’assied en général à une table près de laquelle un hibou est posé sur son perchoir, et on peut le caresser s’il est réveillé ou lui donner à manger. À noter cependant que cette manière de procéder diffère grandement d’un café à l’autre, et que certains établissements vous autoriseront même à porter les hiboux sur votre bras (avec protections à mettre sur les avant-bras pour éviter les blessures) quand d’autres vous donneront simplement l’autorisation de les admirer de près sans les toucher.

Les cafés à oiseaux

Basés sur le même principe que les cafés à hiboux, les cafés à oiseaux vous permettent de prendre un café en compagnie de nos amis à plumes. Il y a alors généralement plusieurs variétés d’oiseaux dans le café, allant des canaris aux perroquets, et on retrouve ce genre d’établissements dans les grandes villes du Japon uniquement.

Les cafés à hérissons

Implantés essentiellement à Tokyo, les cafés à hérissons ne cessent de gagner en popularité au Japon. On s’assied généralement à une table où un hérisson est amené pour nous tenir compagnie, et il est possible de lui donner à manger voire de lui grattouiller le ventre si le staff l’y autorise.
Dans certains cafés, il est même possible d’ adopter les hérissons après un entretien obligatoire avec le personnel visant à informer l’adoptant des besoins du futur membre de la famille.

Les cafés à serpents

Basés essentiellement à Tokyo, les cafés à serpents sont de véritables vivariums géants où on vous propose de prendre un café en admirant les reptiles autour de vous.
Du fait de la fragilité de ces animaux, ces cafés sont soumis à de nombreuses restrictions. Et on ne peut généralement les toucher que brièvement, moyennant un supplément monétaire, dans un espace au calme sous la supervision d’un des membres du staff.

Mameshiba Cafe à Harajuku

Les cafés à chiens

Bien moins répandus que les cafés à chats, les cafés à chiens commencent à arriver doucement sur l’archipel. Rien que sur la capitale il y en aurait déjà cinq !
Comme pour leurs amis chats, les chiens sont ici libres de se promener dans le café. On peut alors les caresser, jouer avec eux, et même les sortir en promenade. Les petits chiens sont privilégiés dans ces établissements, mais sachez que certains cafés accueillent également des chiens de taille moyenne comme les shiba-inu (semblables à Hachiko) ou des chiens de grandes tailles réputés pour leur sociabilité comme les golden-retrievers.

Si vous désirez vous aussi aller papouiller d’adorables petites bêtes en buvant un cappuccino, veillez cependant à respecter les trois règles suivantes : toujours arrêter votre choix sur un café où le bien-être des animaux est la priorité du staff et de la clientèle, toujours se renseigner sur les règles d’admission des cafés animaliers au Japon (certains demanderont une réservation par internet), et toujours respecter le règlement en vigueur pour que tout se passe pour le mieux avec nos amis à quatre (ou sans) pattes.

Pour en connaître plus sur le Japon, suivez les dernières publication du blog de Go! Go! Nihon.

Partagez cet article

Go! Go! Nihon

Articles Liés

Conseils pratiques
Culture japonaise
Vivre au Japon