Du sumō au skateboard : les sports au Japon

Temps de lecture: 6 minutes
Grafik mit beliebten traditionellen und modernen Sportarten in Japan.

Le sport occupe une place importante dans la vie des Japonais. Il est si important qu’il y a même un jour férié chaque année pour promouvoir le sport et un mode de vie actif.

Des sports traditionnels vieux de plusieurs siècles aux sports modernes dont la popularité explose, vous pouvez tout trouver au Japon. Poursuivez votre lecture pour en savoir plus sur les sports au Japon et leur popularité.

Une personne en tenue de sport blanche courant dans un parc

Qu’est-ce que le jour du sport au Japon ?

Le deuxième lundi d’octobre, c’est la Journée des sports, ou Taiiku no Hi (体育の日), au Japon. Elle a été créée pour commémorer les Jeux olympiques d’été de Tokyo en 1964, dans le but de promouvoir un mode de vie actif pour un corps et un esprit sains.

Ce jour-là, de nombreuses entreprises et écoles organisent des événements sportifs (undōkai – 運動会). Il s’agit généralement d’activités comme les courses d’obstacles, le tir à la corde, les relais, la course à trois jambes, etc. C’est une affaire importante, en particulier dans les écoles, qui organisent généralement des cérémonies d’ouverture comprenant des discours, des mascottes et des cérémonies de clôture.

Principaux sports au Japon

Qu’il s’agisse d’activités traditionnelles ou de sports contemporains, il existe une grande variété de sports qui permettent aux Japonais de rester actifs et de se divertir. Voici quelques-uns des sports les plus populaires du pays.

Match de sumô

Sumo (Sumō – 相撲)

Le sport national du Japon est profondément imprégné de religion et de traditions. Il s’agissait à l’origine d’un spectacle destiné à divertir les dieux Shintō 神道 et conserve encore de nombreux rituels Shintō. Ces rituels incluent l’habillage de l’arbitre en prêtre Shintō et le rituel de purification consistant à jeter du sel sur le ring pour se débarrasser des mauvais esprits.

Aujourd’hui, le Japon est le seul pays où le sumō est pratiqué de manière professionnelle.

Apprenez-en plus sur ce sport ancien dans notre article ici.

Arts martiaux

Il existe un certain nombre d’arts martiaux intéressants et uniques pratiqués au Japon. Issus des traditions des guerriers samouraïs, ils étaient utilisés pour enseigner leurs techniques de combat. L’aspect physique des arts martiaux n’est cependant que le début – ils requièrent également un entraînement et une discipline mentale et spirituelle.

Les mots japonais désignant les arts martiaux sont budō (武道), ou la “voie” des arts martiaux, et bujutsu (武術), la “science” ou la “technique” des arts martiaux. “Budō” est décrit comme faisant référence à l’aspect philosophique et de croissance personnelle, tandis que “bujutsu” se concentre sur la façon de vaincre l’adversaire.

Voici quelques-uns des différents types d’arts martiaux pratiqués au Japon.

Un groupe de gens pratiquant les arts martiaux, certains des sports les plus populaires au Japon

Karaté (Karate – 空手)

Peut-être la forme d’arts martiaux la plus connue en Occident, le karaté est originaire d’Okinawa 沖縄, dans le sud-ouest du Japon. “Kara” signifie “vide” et “te” signifie main, ce qui reflète la nature sans arme de cet art martial. Au sein de la pratique du karaté se trouvent différents styles, qui combinent tous des coups de pied, des coups de poing et des frappes, avec vitesse, rythme et équilibre.

Le karaté est désormais un sport olympique officiel, qui a fait ses débuts aux Jeux olympiques de Tokyo en 2020.

Jiu-jitsu (Jūjutsu – 柔術) et judo (jūdō – 柔道)

Le jiu-jitsu est un art martial ancien et constitue la base sur laquelle sont construites certaines formes modernes d’arts martiaux. Son nom signifie “technique douce” et son objectif est d’utiliser la force de l’adversaire contre lui-même, grâce à des techniques comme les projections, les étranglements et les fauchages.

Le judo est le descendant moderne du jiu-jitsu. Il fut créé en 1882 par Kanō Jigorō 嘉納 治五郎, un éducateur et un athlète. Il était un étudiant du jūjutsu et en a incorporé de nombreux aspects dans le judo. Cependant, le judo est davantage axé sur les projections. Il est devenu le premier art martial japonais à devenir un sport olympique, faisant ses débuts en 1964.

Kyudo (Kyūdō – 弓道)

Traduit par ” voie de l’arc “, le kyūdō est le tir à l’arc japonais. Il a une longue histoire et faisait partie intégrante de la culture des samouraïs. De nos jours, cet art martial est pratiqué pour la discipline spirituelle, la concentration et pour atteindre “la vérité, la bonté et la beauté” (shinzenbi 真善美).

Kendo (Kendō – 剣道)

Enraciné dans les épées utilisées par les samouraïs, le kendō signifie “voie de l’épée”. Au lieu d’utiliser de véritables épées, le kendō moderne utilise des épées en bambou et les pratiquants portent des équipements de protection. L’équilibre est important dans le kendō – pas seulement l’équilibre mental et spirituel, mais aussi l’équilibre physique. Par exemple, lorsque vous frappez un adversaire, vous devez être en équilibre et ne pas tomber pour que la frappe compte.

Découvrez un autre style d’art martial dans notre article sur l’expérience d’un élève pratiquant l’aïkido 合気道.

Baseball 

Le baseball (yakyū – 野球) est arrivé au Japon en provenance des États-Unis pendant la période Meiji (1868-1912). Il a gagné une immense popularité, étant désormais le sport le plus regardé et le plus pratiqué dans le pays. 

Assister en direct à un match de baseball professionnel au Japon est une expérience passionnante. Les supporters de chaque équipe se présentent avec les couleurs de cette dernière, et applaudissent et chantent pendant tout le match, ce qui envoie une énergie électrique dans tout le stade. Même si vous n’êtes pas passionné par ce sport, vous vous sentirez attiré par le soutien vibrant et passionné du public.

Football

Le football (sakkā – サッカー) est un autre sport extrêmement populaire au Japon, juste après le baseball. Il est arrivé dans le pays dans les années 1870, peu de temps après la fondation de la Football Association à Londres en 1863.

Patinage artistique 

Le patinage artistique (figyasukēto – フィギュアスケート) au Japon remonte aux années 1920 et le pays a une histoire d’icônes du patinage éminentes et prospères. Bien avant la superstar actuelle Hanyū Yuzuru (羽生 結弦), il y avait Satō Nobuo (佐藤 信夫) dix fois champion national japonais – et Itō Midori (伊藤みどり), qui, en 1988, est devenue la première femme à réussir l’exigeant triple axel en compétition internationale.

Les sports les plus populaires et les plus prometteurs au Japon

Les sports mentionnés jusqu’à présent sont bien établis et ont une longue histoire et de longues traditions au Japon. Mais il existe également de nombreux sports “modernes” qui deviennent de plus en plus populaires auprès du grand public.

Skateboard (​​Sukētobōdo – スケートボード)

Autrefois considérée comme une activité de contre-culture au Japon, la popularité du skateboard monte en flèche en ce moment. Ce regain d’intérêt et d’acceptation de ce sport a été stimulé par les Jeux olympiques de Tokyo 2020, où cinq athlètes japonais ont remporté des médailles – dont deux d’or. Les jeux de Tokyo 2020 ont été les premiers à inclure le skateboard comme sport.

Surf (Sāfin – サーフィン)

En tant que nation insulaire, il n’est pas surprenant que le surf moderne gagne en popularité au Japon. Il a été introduit au Japon dans les années 1960 par des militaires américains qui se trouvaient dans des bases militaires au Japon pendant la guerre du Vietnam.

Le surf a également fait ses débuts olympiques lors des Jeux de Tokyo 2020.

Escalade (Supōtsukuraiminguスポーツクライミング)

L’escalade traditionnelle a commencé à gagner en popularité au Japon dans les années 1970 et, ces dernières années, le Japon est l’un des pays qui connaît la plus forte croissance en matière d’escalade sportive. Les grimpeurs japonais bénéficient d’un accès facile à plusieurs salles d’escalade et de bloc, ainsi qu’à des parois rocheuses naturelles – ce qui n’est pas surprenant étant donné que plus de 70 % du pays est constitué de montagnes !

L’escalade sportive a également fait ses débuts en tant que sport olympique lors des jeux de Tokyo 2020.

Découvrir des sports au Japon

Pratiquer un sport est un excellent moyen de faire quelque chose que vous aimez – ou d’apprendre une nouvelle compétence – et de vous faire des amis en tant qu’étranger au Japon. C’est aussi un excellent moyen d’apprendre et de pratiquer le japonais !

Si vous êtes curieux de savoir comment apprendre le japonais au Japon, n’hésitez pas à nous contacter – notre équipe se fera un plaisir de vous aider.

Cet article vous a plu ? Pour en savoir plus sur la culture, la langue, la société et la vie au Japon, consultez notre blog.

Partagez cet article

Go! Go! Nihon

Articles Liés