Guide pour débutants sur la J-Pop et ses célébrités

Temps de lecture: 4 minutes

La pop japonaise a des millions de fans dans le monde entier et même si vous pensez avoir besoin d’un guide débutants sur la J-Pop, vous reconnaîtrez certainement plus de tubes que vous ne le pensez. Vous entendez des tubes J-Pop dans des films, des séries télévisées, des anime et des jeux vidéo. Le genre a engendré un grand nombre de stars de la musique japonaise, dont certains continuent à produire des œuvres une vingtaine d’années plus tard.

Les origines de la J-Pop

Bien que la J-Pop fasse référence à la pop japonaise, elle couvre des genres musicaux qui vont au-delà de ce qui est généralement considéré comme de la “pop”. Cela inclut le rock, le R&B et le hip-hop. Le terme “J-Pop” a fait son apparition entre la fin des années 1980 et le début des années 1990. Mais le style musical dont s’inspirent les artistes de la J-Pop est arrivé au Japon par le biais d’influences occidentales, notamment lors de la Première et de la Seconde Guerre mondiale.

le Kayōkyoku (歌謡曲) qui ce référent à la musique inspiré de culture occidentale se développa, et devint la base de la J-Pop moderne. Particulièrement populaire pendant l’ère Showa (1926-1989), il a conduit les artistes à interpréter des chansons occidentales en japonais et à écrire leur propre musique d’inspiration occidentale.

La musique populaire moderne japonaise s’est développée progressivement au cours des décennies jusqu’aux années 1990, lorsque la J-Pop a vraiment commencé à prendre son essor. Aujourd’hui, c’est un style musical très apprécié dans le monde entier.

Guide sur les artistes J-Pop

La scène J-Pop compte d’innombrables artistes et le choix de ceux que vous écouterez dépendra évidemment de vos préférences musicales. Pour vous aider à démarrer, nous avons dressé une liste des plus grands noms de la J-Pop, des années 1990 à nos jours.

Hikaru Utada

Née aux États-Unis, Hikaru Utada est l’une des plus grandes et des plus anciennes figures de la J-Pop moderne et détient toujours le record de la plus grande vente d’albums au Japon pour son premier album, First Love, sorti en 1999. Sa musique s’inspire de la pop occidentale et du R&B.

Arashi

On ne peut pas faire un guide sur la J-Pop sans parler d’eux. Acteur majeur de longue date de la J-Pop moderne, ce boy band s’est formé en 1999 et a naturellement une longue série de succès à son actif. En 2019, leur album compilation de leurs plus grands succès est devenu l’album le plus vendu au monde, battant Taylor Swift et BTS. Leur musique est en grande partie basée sur la pop.

Début 2019, ils ont annoncé qu’ils ne continueraient plus en tant que groupe après fin 2020. Heureusement pour les nouveaux fans, vous avez une vingtaine d’années de musique à rattraper !

Namie Amuro

Si vous deviez nommer un équivalent japonais de Madonna, il s’agirait de Namie Amuro. Sa rapide ascension vers la célébrité dès le début des années 1990 a conduit beaucoup de gens à la surnommer la “Reine de la pop japonaise” et la ” Madone japonaise”. Elle est l’une des artistes les plus vendues au Japon, bien qu’elle se soit retirée de l’industrie musicale en 2018.

Ayumi Hamasaki

Après ses débuts en 1998, la carrière d’Ayumi Hamasaki s’est progressivement développée, attirant un public fidèle grâce à sa musique autoproduite et à son style novateur. Elle a sorti près de 30 albums à ce jour et fait l’objet d’un feuilleton télévisé biographique.

GACKT

Gakuto Oshiro, plus connu sous le nom de Gackt, est un autre artiste japonais de renom du début des années 1990. Il est considéré comme un artiste rock, mais il n’a pas peur de chanter dans des styles différents. Sa musique a notamment servi de générique à des jeux vidéo, des anime et des émissions de télévision.

AKB48

Ce groupe d’idoles est l’un des groupes de musiciens les mieux rémunérés et a vendu des millions de disques depuis sa création en 2005. Leur musique est fortement basée sur la pop.Ils ont même leurs propres théâtres, situés à Akihabara, Tokyo (la partie “AKB” de leur nom signifie Akihabara) et ils sont répartis en plusieurs équipes afin de mieux partager la charge de travail.

Babymetal

Le heavy métal n’est pas pour tout le monde, mais Babymetal a fait découvrir le métal à des gens qui n’auraient jamais écouté ce style de musique. En combinant le kawaii et le métal, Babymetal a connu un succès tant au Japon qu’à l’étranger grâce à sa sonorité et à son look unique.

Kyary Pamyu Pamyu

Kyary Pamyu Pamyu est la princesse de la j-pop moderne, elle incarne tout ce qui est “Harajuku” et “kawaii”. Elle a cité Lady Gaga, Gwen Stefani et Katy Perry comme étant ses principales inspirations musicales.

Official髭男dism (Official HIGE DANdism)

Ce groupe pop a dominé le Billboard japonais en 2019 avec son single “Pretender”, qui a été diffusé plus de 300 millions de fois sur Apple Music en mai 2020. Ils ont de nombreux autres tubes et s’avèrent être l’un des groupes les plus populaires de la J-Pop actuel.

Hatsune Miku

L’une des pop stars les plus aimées du Japon a en fait été conçue au départ comme logiciel de synthèse vocale pour les musiciens. Mais depuis sa sortie en 2007, cette pop star virtuelle s’est forgé sa propre communauté de fans et donne ses propres concerts.

Kenshi Yonezu

Poursuivant sur le thème des voix synthétiques, l’auteur-compositeur-interprète Kenshi Yonezu a débuté sa carrière en 2009 en tant que vocaloid sous le nom de scène Hachi avant de faire ses débuts sous son propre nom et avec sa véritable voix en 2012. Sa chanson à succès “Lemon” est le générique de la série télévisée japonaise “Unnatural” et son clip vidéo est la vidéo musicale japonaise la plus regardée sur Youtube avec plus de 610 millions de vues.

Avez-vous apprécié notre guide sur la J-Pop ? Avez-vous d’autres artistes J-Pop que vous aimez ? Partagez-les ci-dessous dans les commentaires et n’oubliez pas de consulter le reste de nos blog pour plus d’articles sur la culture et la société japonaise.

Partagez cet article

Go! Go! Nihon

Articles Liés

Conseils pratiques
Culture japonaise