Avec la pandémie mondiale et la fermeture continue des frontières, se rendre au Japon pendant la COVID-19 a été, au mieux, un défi. Cependant, avec l’aide de Go ! Go ! Nihon, de nombreux étudiants ont pu arriver avec succès au Japon pendant cette période pour commencer leurs études de langue.

Une de ces étudiants est Sarah Parker, qui étudie en ce moment dans une école de langue de Tokyo. Originaire des États-Unis, Sarah désirait étudier au Japon motivée par son intérêt pour la culture japonaise. Mais, à cause de la COVID-19 et du Japon fermant ses frontières, il y a eu beaucoup d’incertitudes sur la date où elle pourrait venir au Japon.

En septembre, Go! Go! Nihon a mis en place une pétition demandant au gouvernement japonais d’autoriser les étudiants étrangers à venir au Japon. A ce moment-là, le gouvernement ne délivrait plus les visas en réponse à la COVID-19, laissant un nombre incalculable d’étudiants en suspens, ne sachant pas quand, comment ou même si oui ou non ils pourraient se rendre au Japon.

Maintenant qu’elle est ici, nous avons demandé à Sarah ce qu’elle a ressenti en allant au Japon pendant la COVID-19 et quels conseils elle donnerait à ceux qui espèrent étudier au Japon malgré la pandémie.

*Veuillez noter que les réponses ont été éditées pour une meilleure compréhension du texte.

Etudiant de Go! Go! Nihon, Sarah Parker

Avant l’arrivée au Japon

Quand étiez-vous supposée arriver au Japon et quand êtes-vous vraiment arrivée ?

Je devais arriver en octobre 2020 mais je suis finalement arrivée à la fin de décembre 2020. 

Qu’avez-vous ressenti lorsque vous attendiez de savoir quand vous pourriez entrer au Japon ?

J’étais très stressée, car il était impératif pour moi de quitter mon travail et de vendre ma voiture avant de quitter le pays. Il était primordial que j’ai une idée de quand je pourrais partir [avant de pouvoir quitter mon travail et vendre ma voiture].

Go! Go! Nihon et mon école ont été géniaux ! Ils m’ont tenu informé tout au long du processus y compris sur quand il serait possible pour moi de partir. Go! Go! Nihon m’a grandement aidé pour remplir les documents et m’a aidé à corriger les incohérences avant de les envoyer à l’école.

Avez-vous eu des procédures complémentaires à effectuer pour pouvoir venir au Japon ?

J’ai du faire un test Covid-19 spécifique et le laboratoire a dû remplir un formulaire pour moi.

avion ANA à l'aéroport d'Haneda

Voyager et arriver au Japon

Comment vous-êtes vous organisée avant de partir ?

J’ai porté, ainsi que ma famille, un masque à la maison pour que je n’ai pas de risque de tomber malade avant de partir.

J’ai quitté mon travail 2 semaines avant pour réduire le risque d’infection. Je ne suis sortie que pour récupérer des médicaments et de la nourriture. J’ai aussi vendu ma voiture 2 semaines avant de partir pour le Japon.

Quand ma famille est venue pour Noël, tout le monde a porté un masque et j’ai mangé dans une pièce séparée. J’ai loué une voiture et j’ai conduit 3 heures pour faire un test COVID avec résultat rapide au centre le plus proche, tout cela deux jours avant de quitter le pays. J’ai aussi rempli un formulaire en ligne le jour de partir détaillant où j’allais faire ma quarantaine et que je n’avais pas de symptômes du COVID.

Quelle a été la procédure en arrivant au Japon ?

Nous avons dû remplir un formulaire de santé, montrer le QR code du formulaire rempli avant de quitter le pays et effectuer un autre test COVID.

C’était très bien organisé selon moi. C’était très clair ! Nous savions tous où nous rendre et le personnel de l’aéroport nous a bien expliqué quel document nous avions besoin à chaque étape.

Et en ce qui concerne l’hébergement pour la quarantaine et les transports depuis l’aéroport ?

J’ai utilisé un service de navette recommandé par Go! Go! Nihon. Ce service est spécialisé dans l’accueil des personnes se rendant en quarantaine.

Je suis restée dans un hôtel que j’avais réservé plusieurs semaines avant de quitter mon pays durant toute ma période de quarantaine. Il était proche de ma famille d’accueil et plutôt petit, mais l’hôtel possédait toutes les commodités et était très propre et moderne. 

Commencer l’école

Quand avez-vous commencé l’école ?

Le 15 janvier après avoir terminé mes quatorze jours de quarantaine, le 14 janvier.

Combien de jours et combien d’heures par jour assistez-vous à des cours en présentiel ?

5 jours par semaine à raison de 3 heures par jour.

Avez-vous dû effectuer des étapes complémentaires ou prendre des précautions supplémentaires demandées par l’école avant de commencer les cours ?

Tous les jours durant ma quarantaine, je devais signaler à l’école que je n’avais aucun symptôme de la COVID-19.

Quelles sont les mesures que votre école a prise durant cette période contre la COVID-19 ?

Mon école nous demande de toujours porter un masque à part quand nous buvons une gorgée d’eau par exemple. Nous n’avons pas le droit de manger dans le bâtiment et il est demandé de ne pas rester dans l’école avant ou après les cours. Les effectifs par classe sont réduits (en général environ 10 personnes à la fois par salle de classe), et les fenêtres et portes restent ouvertes, peu importe la météo.

Comment trouvez-vous l’expérience d’apprentissage pour l’instant ?

Pour l’instant, j’aime beaucoup ! Ça a été difficile, mais je peux définitivement voir une amélioration dans mes capacités après seulement quelques semaines d’études.

Conseils pour les autres étudiants souhaitant venir au Japon durant la COVID-19 

Que diriez-vous à quelqu’un qui souhaite s’inscrire pour étudier au Japon en 2021 ?

Si vous venez en 2021, je vous recommanderais d’être aussi flexible que possible sur votre date d’arrivée car elle peut être amenée à changer. Si vous travaillez, je vous recommanderais de garder votre travail aussi longtemps que vous le pouvez juste au cas où.

Soyez flexible, soyez patient, et ne vous découragez pas – au final votre projet finira par se réaliser.

Vous désirez étudier au Japon  ? Contactez-nous pour commencer votre aventure !