Comment fonctionne un garant de visa pour le Japon

Temps de lecture: 4 minutes
Une personne portant un pull gris tapant sur le clavier d'un ordinateur portable

L’un de vos objectifs dans la vie est de partir au Japon pour y étudier ou y travailler ? Si c’est le cas, vous aurez besoin d’un visa et d’un garant de visa pour le Japon.

Cela peut être un véritable obstacle si vous ne savez pas comment vous y prendre. Pour vous aider à démarrer, nous vous présentons dans cet article des informations de base sur ce qu’est un garant de visa et sur ses responsabilités.

Poursuivez votre lecture pour en savoir plus sur la recherche d’un garant de visa pour le Japon.

Une personne lisant le catalogue Go Go Nihon avec des infos sur le garant de visa pour le Japon et sur les logements

Qu’est-ce qu’un garant de visa pour le Japon et pourquoi en avez-vous besoin ?

Pour compléter votre demande de visa étudiant, vous avez besoin d’un garant pour des raisons financières. Cette personne veille à ce que vous disposiez des fonds nécessaires pour vivre et étudier au Japon.

Pour un visa de travail (temps plein), votre sponsor sera typiquement l’entreprise qui vous emploie au Japon.

Pour un visa étudiant, vous avez deux possibilités : vous parrainer vous-même ou vous faire parrainer par quelqu’un d’autre, de préférence un membre de votre famille proche.

Pour être votre propre garant de visa pour le Japon, vous devez avoir travaillé à temps plein au cours des deux dernières années sans intervalle de chômage extensif, et votre revenu annuel doit être d’au moins 2 millions de yens (plus il est élevé, mieux c’est). Vous devrez aussi justifier de l’équivalent d’1,2 millions de yens pour 6 mois d’étude en fournissant un relevé de compte.

Si un tiers se porte garant pour vous, cette personne doit répondre aux critères ci-dessus, en règle générale. Il est aussi possible que l’on vous demande des documents supplémentaires, tel un acte de naissance par exemple. Si votre garant pour le Japon est à la retraite, il vous faudra soumettre la date de début de la retraite, ainsi que les montants de retraite reçus qui doivent s’élever à au moins 2 millions de yens par an.

Certaines écoles de langues peuvent accepter un co-garant, par exemple deux parents proches. Veuillez nous contacter à ce sujet si vous souhaitez obtenir plus d’informations.

Remarque : certaines écoles pourront demander d’autres types de documents. De plus, les informations communiquées ci-dessus sont sujettes à la mise à jour des règles mises en place par les services d’Immigration.

Les mains d'une personne vue du dessus remplissant un formulaire avec des manuels de japonais sur la gauche et un ordinateur portable sur la droite

Que doit faire le garant de visa pour le Japon?

En plus de fournir de l’argent, le garant d’un visa étudiant devra également fournir des documents prouvant sa viabilité financière.

La demande de visa étudiant doit être accompagnée d’une déclaration d’impôts indiquant les revenus personnels du garant. Certaines écoles demandent également une fiche de paie ou un document relatif à l’impôt sur le revenu mentionnant l’entreprise actuelle du garant, afin de pouvoir confirmer les détails relatifs à son emploi.

Si vous demandez un visa d’étudiant par l’intermédiaire de Go ! Go ! Nihon, notre équipe vous conseillera sur tous les documents nécessaires.

Pour un visa travail, votre entreprise doit fournir des documents tels que :

  • Certificat d’enregistrement de la société
  • États financiers, y compris les déclarations d’impôts récentes
  • Preuve d’emploi avec salaire
  • Promesse d’embauche émise par votre employeur
  • Sceau officiel (判子, hanko)

De nombreuses entreprises se chargent de la procédure de demande de visa pour leurs employés, mais il y en a aussi beaucoup qui ne le font pas. Dans ce dernier cas, il est toujours préférable de faire appel à un avocat spécialisé dans l’immigration au Japon pour vous aider dans la procédure d’obtention du visa, afin de vous assurer que vous disposez de tous les documents nécessaires et que vous remplissez correctement les formulaires.

Être son propre garant de visa de travail

Comme nous l’avons mentionné, il est possible de parrainer soi-même son visa d’étudiant. Mais qu’en est-il de votre visa de travail ?

Techniquement, il n’existe pas de catégorie de visa pour travailler au Japon. Si vous êtes un travailleur indépendant ou freelance ayant plusieurs clients au Japon, vous devrez demander à l’un de vos clients basés au Japon de parrainer votre visa de travail ordinaire. Il doit s’agir d’un client stable et bien rémunéré. Vous devrez également prouver que vous avez déjà signé des contrats stables avec différents clients au Japon.

En résumé, vous devez prouver que vous gagnez suffisamment d’argent pour subvenir à vos besoins, soit un minimum de 200 000 yens par mois. Dans l’idéal, ce montant devrait être le plus élevé possible, surtout si vous envisagez de vivre à Tokyo.

Votre parrain devra également remplir un certificat d’enregistrement, fournir des états financiers et des déclarations d’impôts, et vous devrez faire apposer son sceau officiel sur votre demande.

Si vos autres contrats avec des clients ne relèvent pas de la même catégorie de travail que celle pour laquelle vous postulez, vous devrez demander une « autorisation d’exercer une activité autre que celle autorisée par le statut de résident précédemment accordé » (資格外活動の許可, shikakugaikatsudō no kyoka).

Cela vous permettra d’effectuer un travail qui n’est pas spécifié dans la catégorie de votre visa de travail. Consultez le Japan Ministry of Foreign Affairs website pour obtenir des informations sur les différentes catégories de visa.

Facilitez votre demande de visa étudiant avec Go ! Go ! Nihon

Vous savez à présent ce qu’est un sponsor de visa pour le Japon et quelles sont ses responsabilités. Encore une fois, si vous faites une demande de visa d’étudiant avec Go ! Go ! Nihon, notre équipe vous aidera tout au long du processus et vous expliquera tous les documents et formulaires dont vous avez besoin. Nous avons plus de 10 ans d’expérience dans l’aide aux étudiants pour vivre et étudier au Japon, nous connaissons donc bien les conditions d’obtention d’un visa étudiant ! Contactez-nous si vous avez des questions.

Si vous vous intéressez à la culture, à l’histoire, à la langue ou à la vie japonaise, n’hésitez pas à suivre notre blog !

Partagez cet article