Vous connaissez sûrement le chien japonais le plus célèbre au monde nommé « Hachiko ». Mais connaissez-vous la race de l’Akita Inu ? Je vais vous la présenter au travers de mes connaissances et de mon expérience étant moi-même l’heureuse propriétaire de ce magnifique chien japonais.

L’arrivée de « Yuki » (mon mâle) en 2012 a été le début d’une passion débordante pour la race de l’Akita Inu. Puis ensuite l’Akita Américain avec l’arrivée de « Yume » (ma femelle) en 2014.

J’ai pu également être bénévole au sein de l’Association AKITA HOME en tant que Responsable de secteur. Durant près d’un an et demi j’ai énormément appris sur les races de chien japonais : le Shiba Inu, l’Akita Inu mais aussi l’Akita Américain. C’est à ce moment là que j’ai réellement pris conscience entre autre de l’importance de la prévention et du partage d’informations.

Il est primordial de se renseigner sur la race avant de se lancer dans cette folle et merveilleuse aventure ! C’est ce que j’essaye de transmettre au travers de mes différents réseaux sociaux sous le nom de « AKITA THE REAL LIFE ». Youtube, Instagram, Facebook et très prochainement un blog. Je prends soins de partager ma passion, de renseigner, conseiller, aiguiller les (futurs) propriétaires d’Akita dans la mesure du possible et de mes capacités.

Rentrons maintenant dans le vif du sujet !

Akita Inu : chien japonais

Comment est l’Akita Inu avec les autres chiens?

L’Akita Inu est un chien japonais très à cheval sur « le respect », autant sur les échanges avec l’humain, que sur la communication avec les autres chiens. Il est vraiment le reflet de son pays d’origine !

Avec les autres chiens, c’est souvent assez sensible, voir compliqué pour beaucoup de propriétaires en balade. Il ne supportera pas les rencontres impolies, trop directes et frontales et le fera bien comprendre, souvent de façon assez musclée…

Nombreux sont les propriétaires dépassés face à cette situation, qui ont beaucoup de mal à gérer leur Akita Inu (n’oublions pas qu’il était utilisé comme chien de combat). Très pointilleux sur les codes canins et le « protocole » d’approche, il mettra un point d’honneur à ce que le chien d’en face respecte cela.

Le sociabiliser dès son plus jeune âge est très important. Même si les débuts semblent faciles, tout peut être remis en question, souvent autour de un an, voire deux et trois ans pour les petits retardataires. Les approches et échanges avec d’autres chiens sont un travail au quotidien tout au long de sa vie. Il est primordial je pense, de savoir respecter le caractère du chien japonais, ne jamais forcer et accepter ses limites.

C’est un point essentiel à connaître, d’autant que dans la majorité des cas, un chien japonais est davantage sensible avec les autres chiens de même sexe. C’est d’ailleurs le plus gros travail que j’ai dû effectuer avec Yuki et c’est encore aujourd’hui un point « sensible » mais qui l’est beaucoup moins, en alliant la prise d’âge (7 ans aujourd’hui) et le travail quotidien.

Akita Inu chien japonais

Peut-on détacher son Akita Inu?

Ce qu’il faut savoir, c’est qu’il est souvent difficile, à un certain âge, de balader son Akita Inu en libre (sans laisse). Il y a le côté sensible comme je vous le disais précédemment avec les autres chiens mais également l’instinct de chasse très présent chez eux. S’il a décidé de partir sur une piste, il ira, et reviendra une fois cet instinct assouvi. Mon Américaine est une très grosse chasseuse. Yuki lui est toujours dans sa petite bulle.

En balade l’Akita Inu peut être très réceptif, à l’écoute de son propriétaire. Puis d’une seconde à l’autre, il en aura décidé autrement et se mettra dans sa bulle… Le rappel reste donc très aléatoire. C’est pour cela que l’on conseille souvent de le tenir en laisse ou en longe.

Akita Inu chien japonais famille

L’Akita inu peut-il vivre avec un autre chien?

On déconseillera toujours de prendre un Akita avec un autre chien de même sexe (Akita ou non) sous un même toit, ce qui est bien trop risqué pour une vie commune. C’est pour cette raison, ayant déjà un Akita mâle, que je me suis dirigée vers une femelle Akita. Mais même en ayant pris cette précaution, il est possible que tout ne soit pas toujours tout rose non plus…

Je suis très heureuse de la relation de mes deux Akita. Ils sont très fusionnels et se complémentent très bien puisque ceux sont deux opposés en beaucoup de points.

L’Akita Inu est-il proche de sa famille?

Ce chien japonais est très proche de son cercle familial. Pour autant, il peut être très indépendant, en mettant une petite distance physique, tout en gardant toujours un œil sur sa famille.

L’Akita Inu peut ne pas être très démonstratif comme on pourrait l’attendre de certains chiens japonais. Avec lui les choses se font de façon bien plus subtile. Mes Akita m’ont appris à apprécier cette subtilité, à savourer les moindres petits échanges d’affection de leur part, un regard parfois suffit. Ils m’ont aussi appris à respecter leur indépendance, leur souhait de rester seul, au calme. Je suis personnellement devenue complètement accro à cette façon d’échanger avec mes chiens. J’adore par exemple, quand je demande un bisou à mon Akita Inu, qu’il me sorte son regard de chien désespéré suivi d’un soupir « j’aime pas les bisous ! ». Mes Akita sont très proches de nous mais à leur façon.

Akita Inu chien japonais famille

L’Akita Inu aime-t-il les étrangers?

L’Akita est souvent indifférent aux étrangers. Il leur portera peu d’importance et n’appréciera pas forcément la caresse tant souhaitée sur son beau pelage.

C’est un chien qui imposera une certaine distance. On dit souvent qu’il vaut mieux le laisser venir à vous, plutôt que l’inverse. La confiance ça se gagne.

C’est un chien qui est souvent très exclusif ce qui d’ailleurs plait à beaucoup de propriétaires, moi la première.

On entend souvent que l’Akita Inu est « têtu », est-ce vrai?

L’Akita Inu n’est pas le chien qui va écouter aux doigts et à l’œil. Vous entendrez souvent que c’est un chien japonais « têtu », moi je dirais que c’est un chien japonais « décisionnaire » qui sait ce qu’il veut, quand t-il le veut et comment l’obtenir… Il sait parfaitement se faire comprendre ! C’est quelque chose que j’apprécie tout particulièrement chez l’Akita. Avec lui il faut faire preuve de patience et trouver la bonne motivation.

Yuki excelle dans cet art : sa vie est au ralenti ! Quand on lui demande quelque chose on s’imagine ce qu’il peut bien penser et on en rigole. Par exemple :

« Venir au pied ? Est-ce que j’en ai réellement l’envie ? Si je me lève et que j’y vais, est-ce que ça vaut vraiment le coup ? Est-ce que cela justifie l’énergie que je vais devoir dépenser ? Est-ce que je n’ai pas mieux à faire avant d’y aller ? ». Avec son air qui donne l’impression que la vie est tellement difficile ! Il faut vraiment tout donner pour le motiver !

Akita Inu chien japonais sieste

L’Akita Inu peut-il vivre en appartement?

Ce chien japonais comme d’autres peut parfaitement vivre en appartement. C’est un chien très calme (peut-être moins quand il est chiot et jeune) qui passera la majorité de son temps à dormir dans son coin. À partir du moment où ses besoins en terme de balades sont respectés, ainsi que des occupations pour le stimuler mentalement il peut parfaitement s’y adapter.

L’Akita Inu est-il un chien sportif?

Si la sieste est un sport reconnu, alors oui il excelle dans ce domaine !

C’est un chien japonais qui n’est généralement pas sportif. Il n’a d’ailleurs pas la morphologie pour les sports de traction ou encore les sauts qui sont fortement déconseillés. Mais si l’on s’adapte à son chien, qu’il en demande et que l’on prend toutes les précautions, pourquoi pas.

En revanche, l’Akita Inu peut être un parfait compagnon de balades et de randonnées (sa croissance terminée). J’adore personnellement faire des heures de balades avec mes Akita. Certes à leur rythme…surtout celui de Yuki ! Cela nous apprend à savourer chaque instant de balade, à observer et écouter la nature qui nous entoure. J’adore me retrouver seule au monde avec eux durant des heures.

L’Akita Inu est donc un parfait accompagnateur de balades, quand il aura décidé qu’une pause dans sa sieste s’impose !

Akita Inu chien japonais balade

L’Akita Inu demande t-il beaucoup d’entretien?

Cette race de chien japonais a un poil autonettoyant ce qui est bien pratique au quotidien surtout en retour de balade. Un bon brossage quotidien est cependant nécessaire.

Une petite question, êtes-vous maniaque ? Allergique aux poils ?

On est d’accord sur le fait que la fourrure de l’Akita est juste magnifique ! Mais à votre avis où se retrouve tout ce poil quand il est en mue ? Et bien, il faut être prêt à vivre dans le poil parce que la mue de ce chien japonais, c’est plus de la moitié de l’année, si ce n’est pas plus ! Je vous laisse découvrir une petite partie de mon quotidien dans les liens communiqués en fin d’article. Avoir un aussi beau poil et sous poil ça se paye 😉

Akita Inu chien japonais profil

Santé et devenir de la race de l’Akita

Je veux finir par vous parler de deux choses qui me tiennent particulièrement à cœur :

Premièrement, ce qu’il faut savoir c’est que l’Akita Inu est malheureusement touché entre autre par deux maladies à connaitre : l’Adénite Sébacée (AS) et le VKH (Vogt-Koyanagi-Harada). Voici un article pour en savoir plus sur les maladies de l’Akita.

L’Akita Inu est un chien japonais devenu fragile, touché par de multiples maladies et soucis divers (dysplasie, allergies, fragilité ligamentaire, épilepsie etc). Je suis personnellement concernée avec la santé de mon Akita Inu. Il est extrêmement important de bien sélectionner son élevage en partie pour cet aspect mais pas que…

Deuxièmement, l’Akita Inu mais aussi le Shiba Inu (autre chien japonais) ou l’Akita Américain connaissent une croissance exponentielle d’abandons ces dernières années. Ce qui est bien trop souvent lié à des « soucis de comportements », comme cités ci-dessus, pourtant mis en avant sur les réseaux sociaux et sites internet.

AKITA HOME est la seule association francophone dédiée à ce chien japonais et aux autres races de chiens japonais. Elle a réalisé depuis sa création en 2010 plus de 800 adoptions ce qui est énorme pour une race encore « peu connue ». D’autant plus qu’il s’agit d’une toute petite structure composée de Emmanuelle Demouliez (Présidente de l’association) et de quelques bénévoles. Pour vous communiquer quelques chiffres, AKITA HOME c’est 10 demandes de prise en charge PAR JOUR de mai à septembre. Entre 3 et 5 demandes de prise en charge PAR JOUR le reste de l’année. On triple les chiffres si l’on compte tous les chiens de petites annonces sur les sites internet très connus…

Vous comprendrez donc l’importance de la prévention ! Bien se renseigner au préalable, se poser les bonnes questions ! Savoir si vous êtes fait pour cette race de chien et non l’inverse !

Akita Inu Coucher de soleil dune

La conclusion sur ce magnifique chien japonais

L’Akita Inu est une race de chien japonais aussi magnifique que complexe. Beaucoup y verront des « défauts » quand moi j’y vois au quotidien des particularités qui m’apprennent tellement de choses, tant sur moi-même, que sur le monde canin.

La remise en question constante est indispensable. Il faut être prêt à assumer l’Akita Inu, accepter son identité, s’y adapter tout en arrondissant les angles pour vivre au mieux avec le monde qui nous entoure. Ne jamais oublier : Rien n’est jamais acquis avec l’Akita, mais n’est-ce pas cela qui est intéressant et si enrichissant ?

On me demande souvent si plus tard je reprendrai un Akita (Inu et/ou Américain), ma réponse est évidente : OUI !

Je suis littéralement tombée sous le charme de cette si belle race de chien japonais. Elle est si intéressante et si passionnante au quotidien. Je prends beaucoup de plaisir à informer sur l’Akita Inu (et autant à propos de l’Akita Américain), prévenir de ce qu’il peut être, mais je prends également énormément de plaisir à partager cette passion et mon amour pour ce chien japonais.

NB : Cette description apportée sur l’Akita Inu est tout à fait adaptée à l’Akita Américain.

Article et témoignage écrit par Laetitia.

Chaîne Youtube AKITA THE REAL LIFE dédiée à l’Akita Inu et l’Akita américain.

Instagram @Akita_thereallife avec de magnifiques photos d’Akita. Page Facebook pour en savoir plus.

Pour de nombreux autres articles et témoignages à propos du Japon, visitez le blog de Go!Go!Nihon.