Akita Inu : Chien japonais (témoignage et conseils)

Temps de lecture: 8 minutes

Vous connaissez probablement le chien japonais le plus célèbre du monde appelé « Hachiko », mais connaissez-vous sa race, l’Akita Inu ? Je vais vous la présenter à travers mes connaissances et mon expérience d’heureuse propriétaire de ce magnifique chien japonais.

L’arrivée de  » Yuki  » (mon chien mâle) en 2012 a marqué le début d’une passion débordante pour la race de l’Akita Inu. Puis  » Yume « , une femelle Akita américaine est entrée dans ma vie en 2014.

J’ai également pu faire du bénévolat au sein de l’association AKITA HOME en tant que responsable de district. Pendant près d’un an et demi, j’ai beaucoup appris sur les races de chiens japonais : le Shiba Inu, l’Akita Inu et l’Akita américain. C’est là que j’ai vraiment réalisé, entre autres, l’importance de la sensibilisation des propriétaires et du partage de l’information.

Il est essentiel de se renseigner sur la race avant de se lancer dans cette folle et merveilleuse aventure. C’est ce que j’essaie de transmettre à travers mes différents réseaux sociaux sous le nom de « AKITA THE REAL LIFE » sur YouTube, Instagram, Facebook, et bientôt un blog. Je m’efforce de partager ma passion, d’informer, de conseiller et de guider les (futurs) propriétaires d’Akita du mieux que je peux.

Rentrons maintenant dans le vif du sujet !

Akita Inu japanese dog in the outdoors

Comment l’Akita Inu se comporte-t-il avec les autres chiens ?

L’Akita Inu est un chien japonais qui détient une notion spécifique de « respect ». Il reflète vraiment son pays d’origine ! Et sa façon de communiquer avec les humains est similaire à celle qu’il a avec les autres chiens.

Lorsqu’il croise d’autres chiens, la situation peut être un peu tendue, parfois même compliquée pour de nombreux maîtres en promenade avec leur Akita. Il ne supportera pas les rencontres impolies. Si une situation est trop directe et trop agressive, il le fera savoir à son maître, souvent de manière très forte…

Beaucoup de maîtres qui se sentent dépassés par cette situation ont beaucoup de mal à contrôler leur Akita Inu (rappelons qu’il a été utilisé comme chien de combat). Très pointilleux sur les codes canins et le « protocole de rencontre », il mettra un point d’honneur à se faire respecter.

La socialisation de votre chien dès son plus jeune âge est très importante. Même si cela semble facile au début, tout peut changer, souvent vers l’âge d’un an, voire deux ou trois ans pour les petits retardataires. La socialisation et le contact avec d’autres chiens sont un effort quotidien tout au long de sa vie. Je pense qu’il est important de savoir respecter la personnalité de ce chien japonais. Ne forcez jamais votre chien, et acceptez les limites de ce que vous pouvez attendre de lui.

Voici un point essentiel à savoir également : dans la plupart des cas, un chien japonais est plus sensible aux autres chiens du même sexe. Cela a été le plus grand défi que j’ai rencontré avec Yuki et c’est encore quelque chose sur lequel nous devons travailler à ce jour, mais beaucoup moins, en raison de son âge (maintenant 7 ans) et du travail quotidien.

Owner walking Akita Inu and American Akita

Promener son Akita Inu sans laisse ?

Ce qu’il faut savoir, c’est qu’il est souvent difficile, à un certain âge, de promener son Akita Inu sans laisse, notamment à cause du côté sensible dont j’ai parlé plus haut avec les autres chiens. Cela dit, l’instinct de chasse est très éveillé chez cette race. Si mon Akita Inu a décidé de suivre une piste, il ira, et ne reviendra qu’une fois cet instinct satisfait. Cet instinct se manifeste différemment chez chaque chien : mon Akita américain est un très grand chasseur, alors que Yuki part dans son propre petit monde.

L’Akita Inu peut être très réceptif à son maître lors d’une promenade à un moment donné, et le moment d’après, il peut soudainement en décider autrement et ne plus écouter aucune instruction à la poursuite de ce qui l’intéresse… Cela signifie que le rappel de votre chien n’est pas toujours réussi. C’est pourquoi nous recommandons souvent de tenir votre Akita Inu en laisse.

Akita Inu and America Akita with owner

L’Akita Inu peut-il vivre avec un autre chien ?

Il n’est pas conseillé d’avoir un Akita et un autre chien du même sexe (Akita ou non) sous le même toit. Cela pourrait être trop risqué pour une vie quotidienne paisible. C’est pour cette raison, ayant déjà un Akita mâle, que j’ai choisi un Akita femelle. Mais même après avoir pris cette précaution, il est tout à fait possible que ce ne soit pas toujours une partie de plaisir…

Je suis très heureuse de la relation entre mes deux Akita. Ils sont très proches et amicaux l’un envers l’autre, même s’ils sont très différents sur de nombreux points.

L’Akita Inu est-il proche de sa famille ?

Ce chien japonais est très proche de son cercle familial. Cependant, il peut être très indépendant, imposant parfois une distance physique, tout en restant proche de sa famille.

L’Akita Inu n’est pas forcément très affectueux, comme on peut s’y attendre de la part des chiens japonais. Avec lui, les choses se font de manière beaucoup plus subtile. Mes Akita m’ont appris à apprécier cela, à apprécier même les plus petites manifestations d’affection de leur part, parfois un simple regard. Ils m’ont également appris à respecter leur indépendance, leur souhait de rester seuls, en paix. Personnellement, je suis devenue totalement dépendante de cette façon d’interagir avec mes chiens. Par exemple, lorsque je demande un bisou à mon Akita Inu, j’adore le voir prendre un air de chien désespéré suivi d’un soupir « Je n’aime pas les bisous ! ». Mon Akita est très proche de nous, mais à sa façon.

Family with two magnificient Akita

L’Akita Inu aime-t-il les étrangers ?

L’Akita est souvent indifférent aux étrangers. Il n’appréciera pas forcément les caresses dont tout le monde veut le couvrir.

Ce chien japonais imposera une certaine distance. On dit souvent qu’il vaut mieux le laisser venir à soi que l’inverse. La confiance doit d’abord être gagnée.

C’est un chien qui est souvent très exclusif dans son affection, ce que beaucoup de maîtres apprécient, pour être honnête.

On dit que les Akita Inu peuvent être un peu têtus, est-ce vrai ?

L’Akita Inu n’est pas le genre de race qui écoute et accepte tout. Vous entendrez souvent les gens dire qu’il peut être un chien « têtu ». Je dirais plutôt que c’est un chien « décisionnaire » qui sait ce qu’il veut, quand il le veut et comment l’obtenir… Il sait comment se faire comprendre ! C’est quelque chose que j’aime particulièrement chez l’Akita Inu. Avec lui, il faut être patient et trouver la bonne motivation.

Yuki excelle dans cet aspect : sa vie est lente ! Quand on lui demande quelque chose, on peut imaginer ce qu’il pense et on en rit. Par exemple : « Revenir chez mon propriétaire ? Est-ce que j’en ai vraiment envie ? Si je me lève et que j’y vais, cela en vaut-il vraiment la peine ? Est-ce que cela justifie l’énergie que je vais devoir dépenser, ou ai-je mieux à faire avant d’y aller ? ». Avec une attitude qui donne l’impression que la vie est si difficile ! Il faut vraiment y aller à fond pour le motiver !

Akita Inu taking a nap

Un Akita Inu peut-il vivre dans un appartement ?

Ce chien japonais, comme les autres, peut parfaitement vivre en appartement. C’est un chien très calme (peut-être moins en tant que jeune chiot) qui passera la plupart de son temps à dormir dans son coin. Tant que ses besoins en termes de promenades sont respectés, ainsi que des divertissements pour le stimuler mentalement, il peut parfaitement s’adapter à tout appartement de taille décente.

L’Akita Inu est-il un chien sportif ?

Si la sieste est un sport reconnu, alors oui, l’Akita Inu excelle dans ce domaine !

C’est une race de chiens japonais qui n’est généralement pas très active. Ils n’ont pas la morphologie pour les sports de traction ou les sauts (qui sont de toute façon fortement déconseillés). Mais si vous vous adaptez à votre chien, que votre chien aime l’activité et que vous prenez toutes les précautions nécessaires, pourquoi pas.

En revanche, les Akita Inu peuvent être des compagnons parfaits pour les promenades et les randonnées (une fois leur croissance terminée). Personnellement, j’adore promener mes Akita ou faire des randonnées. Bien sûr, à leur rythme… Surtout celui de Yuki ! Cela nous apprend à profiter de chaque instant de la marche, à observer et écouter la nature qui nous entoure. J’adore être seule au monde avec eux pendant des heures.

Akita Inu and American Akita with owner on a stroll

Les Akita demandent-ils beaucoup de soins ?

Cette race de chien japonais possède une fourrure autonettoyante, ce qui est très pratique au quotidien, notamment au retour d’une promenade. Toutefois, un bon brossage quotidien est nécessaire.

Ceci étant dit, vous pouvez vous poser la question : Êtes-vous obsédé par la propreté ? Ou êtes-vous allergique aux poils de chien ?

Nous sommes tous d’accord pour dire que le pelage d’un Akita est tout simplement magnifique ! Mais où pensez-vous que vont tous ces poils après la mue du chien ? Eh bien, vous devez être prêt à partager votre vie avec des poils de chien car la mue de ce chien japonais a lieu pendant la moitié de l’année, voire plus ! Je vous laisse découvrir une petite partie de mon quotidien dans les liens fournis à la fin de cet article. Avoir une fourrure aussi magnifique n’est pas gratuit.

Magnificient Akita Inu alone in a field

La santé de l’Akita Inu et son avenir

Je tiens à mentionner deux choses qui me préoccupent particulièrement :

Tout d’abord, il est important de savoir que l’Akita Inu est malheureusement touché par deux maladies : L’adénite sébacée (SA) et la VKH (maladie de Vogt-Koyanagi-Harada). Voici un article où vous pourrez en savoir plus sur les maladies de l’Akita Inu.

L’Akita Inu est un chien japonais devenu fragile, touché par de multiples maladies et soucis (dysplasie, allergies, fragilité ligamentaire, épilepsie, etc). Je suis personnellement préoccupée par la santé de mon Akita Inu. Il est extrêmement important de faire attention à l’origine de son chien, mais cela ne résout pas tout…

Deuxièmement, l’Akita Inu et aussi le Shiba Inu (un autre chien japonais), ainsi que l’Akita américain ont connu une augmentation exponentielle des abandons de chiens ces derniers temps. Ce phénomène est trop souvent lié à des « problèmes de comportement », comme mentionné ci-dessus, même si ces traits sont signalés aux futurs propriétaires sur les réseaux sociaux et les sites web.

Vous comprenez certainement maintenant l’importance d’être préparé. Assurez-vous de vous poser les bonnes questions au préalable ! Essayez d’abord de savoir si vous êtes fait pour ce chien japonais, et non l’inverse !

Sunset sand dune Akita Inu and American Akita with owner

Conclusion sur ce merveilleux chien japonais

L’Akita Inu est un chien japonais magnifique et complexe. Beaucoup verront des « défauts » là où je vois des bizarreries quotidiennes qui m’apprennent beaucoup, tant sur moi-même que sur le monde canin.

Une attention constante est essentielle. Vous devez être prêt à partager votre vie avec votre Akita Inu, accepter son identité, aider votre chien à s’adapter à son environnement. Sachez que rien n’est jamais facile avec un Akita, mais n’est-ce pas ce qui est intéressant et si gratifiant ?

On me demande souvent si je pourrais avoir un autre Akita (Inu et/ou Américain) dans le futur. Ma réponse est évidente : OUI !

Je suis tombée amoureuse de cette magnifique race de chiens japonais. C’est tellement intéressant et excitant au quotidien. Je prends un grand plaisir à partager des informations sur l’Akita Inu (et pareil pour l’Akita Américain), mais j’aime aussi partager ma passion et mon affection pour cette race de chien japonais.

NB : Tout ce qui a été dit ci-dessus sur l’Akita Inu peut aussi s’appliquer à l’Akita Américain, c’est pourquoi je les désigne souvent par le seul terme « Akita ».

Article et témoignage écrits par Laetitia.

Chaîne Youtube : AKITA THE REAL LIFE consacrée à l’Akita Inu et à l’American Akita.

Instagram @Akita_thereallife avec de belles photos d’Akita Inu.

Facebook pour en savoir plus.

Pour de nombreux autres articles et témoignages sur le Japon, consultez notre blog Go! Go! Nihon.

Partagez cet article

🎌 Participez à notre prochain webinaire !

Prochaine session → Comment vivre et étudier au Japon : Informations et questions-réponses

Jours
Heures
Minutes
Secondes