Les Jeux olympiques de Tokyo de 2020 approchent à grand pas et auront un impact considérable sur le Japon. La technologie jouera certainement un rôle important dans la façon dont le pays fait face à cet événement.

Avec de nombreux nouveaux visiteurs venus du monde entier, il va falloir s’adapter correctement et rapidement pour mieux contrôler cet afflux. Pour un pays connu dans le monde entier pour sa haute technologie, le Japon possède étonnamment une technologie plutôt faible, la méthode de paiement étant principalement l’argent liquide, même pour le loyer parfois, et certaines choses se font d’ailleurs toujours par fax. C’est pourquoi le Japon aura réellement besoin d’améliorer son quotidien, plus vite qu’on pourrait le croire.

Explorons quelques innovations introduites pour les Jeux olympiques de Tokyo ; comment la technologie est utilisée pour se préparer et quelques événements qui pourraient ou non se produire avec cette arrivée de nouvelle technologie.

Groupe réuni à l'occasion des Jeux olympiques

Durabilité et technologie

La durabilité est le mot qui représente parfaitement l’état d’esprit du pays ; le Japon, dans son ensemble, essaie d’utiliser la technologie dans le cadre d’un processus visant à devenir un pays durable.

Par exemple, toutes les médailles des Jeux sont fabriquées à partir de métaux recyclés. Compte tenu du coût de ces matériaux et de la fréquence de leur utilisation dans les technologies actuelles, il semble évident de faire le choix de les recycler directement. Il y a eu des tentatives pour faire ce genre de choses aux Jeux olympiques précédents, mais l’initiative de Tokyo a la particularité d’impliquer le public tout au long du processus. Ils auront tout le temps nécessaire pour transformer ces matériaux en médailles. Pour des informations complètes sur ce projet, consultez le site olympique.

Mais ce ne sont pas que les médailles qui sont pensées pour une tournure durable du Japon. Il existe d’autres objectifs visant à mieux alimenter les bus et même les jet/avions avec de l’algue. Actuellement, le gouvernement japonais et les chercheurs envisagent d’utiliser les Jeux olympiques de 2020 pour faire progresser le développement d’un nouveau carburant.

Ce biocarburant à base d’algues pourrait en théorie réduire les émissions jusqu’à 70%. Il y a eu des vols d’essai avec le carburant des compagnies aériennes japonaises dès 2009 et la situation a beaucoup évolué depuis. Le plan consiste à organiser le premier vol commercial à l’aide de biocarburants pour Tokyo 2020 avant un déploiement commercial plus large une fois les Jeux olympiques terminés.

Application pour code QR

La barrière de la langue

Clairement un gros problème pour le Japon ! Compte tenu de la diversité des nationalités présentes et de la notoriété du Japon qui ne propose souvent que des panneaux disponibles en japonais, cette partie sera l’une des plus difficiles.

Comme certains d’entre vous le savent déjà, il est préférable d’apprendre quelques mots-clés avant de partir au Japon, mais cela peut vous prendre beaucoup de temps avant de savoir suivre les bons panneaux de signalisation ou de commander dans des restaurants qui ne proposent pas forcément de menus en anglais. Il s’agit donc d’un pas majeur à effectuer pour les entreprises japonaises qui souhaitent rendre la ville plus accessible, et la technologie sera l’un des moyens les plus faciles pour cela.

Plusieurs applications de traduction en temps réel sont aussi disponibles et leur développement ont mené au fait qu’elles ont été considérablement améliorées pour une utilisation quotidienne lorsque vous essayez de vous déplacer dans la ville. De plus, certaines sociétés japonaises telles que Panasonic ont mis au point des appareils portables qui vous permettent de traduire en toute facilité. Cependant, ne vous basez pas que sur ces applications, vous devriez quand même étudier la langue correctement !

Restez connecté

Pour vous assurer que vous pourrez accéder à ces applications linguistiques n’importe quand, vous aurez forcément besoin d’une connexion Internet décente. C’est pour cela que le gouvernement de Tokyo est en train de se pencher sur la question. Ils travaillent notamment avec Intel et DoCoMo pour couvrir la ville avec un réseau 5G. On a beaucoup parlé de cela il y a environ un an et les nouvelles de cette promesse ont été un peu plus calmes ces derniers temps, mais nous pensons que c’est toujours en production.

Divers tests ont déjà eu lieu dans les entreprises impliquées et avec le succès rencontré par la 5G aux récents Jeux olympiques d’hiver de Corée, organisés par Pyeongchang, l’avancée du réseau est toujours continue. Un grand nombre d’opérateurs déploieront des services 5G d’ici à 2020, spécifiquement pour les Jeux olympiques. Avec une transmission de données supérieure à 2 Gbps, vous n’aurez pas à vous inquiéter si vous n’avez pas de billets pour aller regarder de vos yeux les Jeux olympiques, vous pourrez simplement regarder sur votre smartphone en direct, sans aucun problème.

Si vous ne savez pas comment vous connecter au Japon pour les Jeux olympiques, nous vous invitons à lire notre article sur les services disponibles au Japon.

Robot pour Tokyo 2020

Les robots

Alors, j’ai peut-être rendu un mauvais service au Japon en laissant entendre que ce n’est pas aussi sophistiqué que vous le pensiez… Bien que cela soit vrai dans certains cas, ils ont tout de même créé Pepper, ce gentil petit robot de voisinage convivial. Pour les Jeux olympiques, Tokyo a décidé de rassembler tout un village de robots. Basés dans le village Olympique actuel, ils seront là pour aider et soutenir les athlètes et les touristes autour des sites olympiques. Certains pourront même vous aider à porter vos bagages. Il n’y a pas grand chose à ajouter à ce sujet car c’est à peu près tout ce à quoi on pourrait s’attendre : beaucoup de robots japonais utiles !

N’oublions pas les drones

Ils semblent être partout en ce moment et on s’attend à ce qu’ils jouent eux aussi un rôle dans l’innovation aux Jeux olympiques. Couvrant tout, de la sécurité aux caméras qui permettent de filmer le Jeux, ils pourraient potentiellement avoir une grosse activité en 2020.

Premièrement, une fois connectés à ce nouveau réseau 5G, ils transmettront des séquences vidéo des Jeux en 8K et en temps réel. Certes, ce n’est pas encore certain, mais il sera possible d’obtenir des images impressionnantes des Jeux de Tokyo 2020. Deux grandes entreprises japonaises investissent beaucoup dans la recherche et le développement en ce qui concerne le potentiel des drones, de la diffusion et des possibilités de la réalité virtuelle que peut proposer nos nouvelles technologies. C’est donc avec impatience que nous attendons de voir ce que DoCoMo et NHK proposeront en 2020.

Deuxièmement, la sécurité est évidemment un problème majeur lors d’un grand événement mondial tel que celui-ci. Les drones pourraient potentiellement ajouter une couche supplémentaire de surveillance et de sécurité au vaste réseau de personnes déjà sur le terrain.

Avec les nombreux changements technologiques apportés à Tokyo 2020, le Japon évolue considérablement. Ces nouvelles technologies devraient rendre le pays plus accessible et plus durable, en le ramenant, espérons-le, à l’un des leaders technologiques mondiaux. Tout cela afin de permettre une innovation aux Jeux Olympiques « made in Japan ». Quoi qu’il en soit, vous serez peut être mieux connectés et vous aurez même, qui sait, votre propre robot pour ces Jeux.

Apprenez-en davantage sur le Japon en consultant notre catégorie Société japonaise.

Article d’origine traduit par Mégane Sas