La fête du Tanabata est l’une des festivités les plus joyeuses et colorées au Japon et se déroule un peu partout dans le pays. Tanabata (七夕) signifie ‘soir du septième’, mais est aussi parfois appelé Festival des Etoiles.

Tanabata

Où tout a commencé

La fête du Tanabata existe déjà depuis bien longtemps, ayant été introduit au Japon en 755. L’évènement est basé sur un festival en Chine, appelé festival Qixi.

Cette célébration raconte l’histoire de deux amants ayant été séparés et ne pouvant se retrouver qu’une fois par an. La Princesse Orihime tissait des vêtements sur les rives de la Rivière Céleste d’Amanogawa pour son père, le Roi Tentei.

Orihime aimait rendre son père heureux, mais elle se sentait à la fois très seule. Son père remarquant sa tristesse souhaita apporter à sa fille autant de joie dans sa vie qu’elle le lui en apportait à lui. Il fit en sorte qu’elle puisse rencontrer Hikoboshi, un éleveur de vaches. Les deux tombèrent instantanément amoureux et se marièrent mais furent tellement pris dans leur amour qu’ils en oublièrent leurs devoirs, laissant le troupeau de vaches vagabonder où bon leur semblait.

Le Roi, fâché par leur comportement, sépara le couple, brisant le coeur de sa fille Orihime. Après maintes plaintes et conjurations auprès de son père, ce dernier accepta un compromis lui permettant de retrouver son bien-aimé lors du 7ème jour du 7ème mois.

Lorsque ce jour vînt enfin, les amants découvrirent qu’il n’y avait pas de pont leur permettant de traverser la rivière pour se retrouver. Orihime pleura de désespoir, ses lamentations furent si fortes qu’elles réveillèrent des pies vivant dans les parages et ses dernières prirent pitié sur les amants séparés. Elles construisirent un pont pour eux avec leurs ailes afin qu’ils puissent traverser la rivière et se retrouver enfin.

Les pies promirent de revenir chaque année au même jour et ainsi, la fête du Tanabata vit le jour.

Comment célébrer avec classe

Faites un voeu

Une des activités principales durant la fête du Tanabata tourne autour du thème de l’espoir. Chaque participant écrit son voeu sur un morceau de papier appelé tanzaku (短冊) avant de l’accrocher sur du bambou. A la fin des festivités, ceux-ci seront soit laissés à flotter sur la rivière locale ou brûlés dans l’espoir que les voeux seront exaucés dans l’année à venir.

Ornements en papier

Toutes les décorations sont faites de papier et chaque festival regorge de spécimens spectaculaires. Au festival de Sendai particulièrement: il y a plusieurs types de décorations représentant différents types de voeux.

Kamigoromo  – prenant la forme de kimono japonais. Ceux-ci symbolisent les tissages d’Orihime et représentent le voeu pour plus d’habilité en couture.
Fukinagashi – il s’agit des banderoles que vous apercevrez beaucoup. Elles illustrent les fils à coudre d’Orhime et représentent le voeu pour une meilleure créativité.
Kuzukago –  ceux-ci prennent la forme de poubelle de restes de tissus et représentent le voeu pour une meilleure épargne et propreté.
Toami – d’étranges décorations prenant la forme de fruits de mer. Ceux-ci ne sont pas connectés directement à l’histoire mais font appel aux superstitions autour de bonne fortune et de la chance.
Senbatsuru – une décoration classique japonais sous forme de grue en origami. Elle représente longévité et concentration.
Kinchaku – celle-ci est lié au symbolisme japonais au sens général plutôt qu’au Tanabata. Le papier prend la forme d’un porte-monnaie et représente les voeux pour plus de prospérité.

Fêtes du Tanabata à travers le Japon

Même si la tradition selon l’histoire veut que les festivités se déroulent durant le mois de juillet, certains festivals auront une date différente à travers le pays. Voici nos meilleures recommandations:

Asagaya Tanabata

Asagaya, Tokyo

Ayant lieu au mois d’août, ce festival est connu pour ces sculptures de papier mâché géantes décorant le centre commercial Pearl Centre où les célébrations ont lieu. Il attire de milliers de visiteurs souhaitant admirer les sculptures de papier coloré à l’image des personnages de dessins animés et de personnages mythiques.

Asakusa Shitamachi

Un festival prenant place à Asakusa entre le 6 et le 10 juillet. En plus des décorations, défilés et célébrations habituelles, il y aussi tout plein de créations artisanales que vous pourrez acheter sur place. Avec un plus grand nombre de boutiques indépendantes et de maisons de production, vous êtes surs de trouver des cadeaux tout à fait uniques pour vos amis et votre famille. De plus, vous pourrez également admirer les feux d’artifice avec le Tokyo Sky Tree figurant au loin.

Sendai

Il s’agit de la plus grande et la plus célèbre fête du Tanabata du pays. Se déroulant entre le 6 et 8 août, les galeries commerciales de la ville sont recouvertes de centaines de décorations pleines de couleurs. Les communautés locales se réunissent afin de les créer en d’en décorer la ville. Il y a des performances, de la musique live et, bien évidemment, des stands de nourriture délicieuse. Il y a même un feu d’artifice le long des rives.

Shonan Hiratsuka

Cette fête du Tanabata prend place du 5 au 8 juillet est fût introduit après la guerre afin d’apporter soutien à l’économie et d’encourager les entreprises locales. Les festivités continuent à ce jour avec des décorations devenant de plus en plus grandes en taille chaque année. Un défilé s’y déroule chaque jour afin de montrer les magnifiques sculptures créées par les commerces locaux.

La fête du Tanabata est un des plus grands et plus célèbres festivitals se déroulant au Japon. Sortez votre yukata et préparez-vous à passer une merveilleuse soirée pleine festivités et de nourriture. Ah, et n’oubliez pas de préparer votre voeu!

Si vous souhaitez en découvrir plus sur la culture au Japon, rendez-vous sur notre blog.